La revue des ‘super aliments’ les plus utiles

On les appelle ‘super aliments’ par commodité, bien que le terme ne soit ni normalisé, ni officiel. Mais ‘super’ ils sont : leur richesse nutritionnelle est si exceptionnelle que certains spécialistes voient en eux une aide face à la dénutrition ou aux déséquilibres alimentaires. ConsoGlobe vous les présente.

Rédigé par Séverine Bascot, le 9 Jun 2016, à 8 h 50 min
La revue des 'super aliments' les plus utiles

Teneurs élevées en nutriments essentiels, vitamines, minéraux, oligo-éléments, enzymes, acides gras essentiels, acides aminés essentiels ou antioxydants, taux de protéine records…  Ce n’est pas pour rien que les « super aliments » et les « super fruits » sont réputés depuis des milliers d’années pour leurs vertus alimentaires et médicinales. En plus, ils sont 100 % naturels.

« Super fruits » et micro-algues : les deux familles stars des « super aliments »

Les « super aliments » ne sont bien sûr pas des aliments « magiques ». Cependant, du fait de leur composition riche en vitamines et minéraux, ils sont vraiment remarquables.

Ils contiennent souvent des composés végétaux (phytonutriments) aux propriétés protectrices qui contribuent à améliorer la santé. La recherche a démontré la valeur nutritionnelle des « super aliments » ainsi que leur capacité à combattre certaines maladies et à ralentir le vieillissement. Et ceci grâce aux antioxydants dont ils regorgent : consommés régulièrement, leurs effets positifs sur la peau et le cerveau nous aident à rester jeunes.

Voici une liste, non exhaustive, des « super aliments », connus et moins connus. Téléchargez-la au format pdf ou cliquez sur chaque super aliment pour en savoir plus sur ses bénéfices.

Açaï Accérola syrope d'agave Agropyre Aloe Vera Baies d'argousier algues Baobab noix de coco Cacao Camu Cannele Caroube Cayenne Cerises Reishi Chlorelle Tomate cordyceps Curcuma Durian Ginkgo Ginseng Goji Physalis chanvre Chia Grenade Guarana lin Kombucha Lécithine Levure Klamath Lucuma Maca Maqui Mesquite Soufre Mûre blanche Noni Riz brun Sel de mer Thé sans théine Thé vert Spiruline tocotriénols Vinaigre de pomme Maté

Où acheter les « super aliments » ?

La boutique de consoGlobe s’est spécialisée dans les « super aliments » et notamment le DHA, la spiruline et la chlorelle.

Lire page suivante : Açaï, Acérola, Nectar d’Agave, Agropyre et baies d’Argousier

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

34 commentaires Donnez votre avis
  1. Le maté comme le café vert est un excitant dont il faut ne pas abuser. ce que j’ai fait il y a déjà un certain temps et qui m’a provoqué des ennuis dont les conséquences me sont encore présentes si je ne fais pas attention.
    Toutefois, c’est très bon à petite dose, comme beaucoup de choses

  2. Je ne comprend pas pourquoi la mûre blanche issue du mûrier est affublée maintenant, comme l’airelle rouge de nom anglais, cranberry, mulberry. Je ne suis pas contre l’utilisation de l’anglais mais dans ce cas en entier. Je suis contre la mode de vouloir se distinguer de cette manière. ce qui m’exaspère est que les 5 pays où j’ai ma famille (Finlande, Flandre, France, Suisse et Viet Nâm) ont la même maladie et que les Américains se servent du français de la même façon. Quant à la mûre blanche, il y a aussi la rouge et la noire qui ont à peu près les mêmes propriétés et c’est excellent pour qui les peut cueillir sur l’arbre. C’est mon enfance

    • vous cueillez des mûres sur un arbre ?????

    • Oui, les mûres poussent sur un arbre: le mûrier. 😉

    • Pour Bertrand : Le murier est aussi un arbre ! En Crète (parce que c’est là que j’ai eu l’occasion d’en voir), il y des muriers dans tous les jardins !

  3. J’utilise l’huile de lin depuis plus de 50 ans sous différentes formes et essentiellement en peinture mais aussi en bâtiment, mélangée au jaune d’œuf pour protéger le bois (l’huile de lin est un polymère qui devient très dur à la longue, il faut l’assouplir pour ne pas craquer en plaques sur le bois qui, lui, bouge constamment) mais pour la rendre efficace, je la mets au soleil qui l’éclaircie jusqu’à la rendre presque comme l’eau. Les draps de lin se blanchissent au soleil sur les prés. Par contre je n’en ai jamais avalé qui ne soit pressé depuis plus de 3 mois. De toute façon, elle devient de plus en plus aigre (je n’ai jamais attendu qu’elle rancisse)

  4. L’huile et les graines de chanvre étaient utilisées en Creuse pour l’alimentation il n’y a pas si longtemps. Certains agriculteurs, même des jeunes, gardent une petite parcelle de chanvre dont les fibres sont très agréables au touché (les draps de chanvre sont aussi agréables que la soie mais nettement plus chers car non industriels). Il ne faut pas chauffer l’huile

  5. Les Asiatiques ont un réel problème avec le sexe… le ginkgo biloba et le ginseng y sont connus surtout pour le mythe qui court autour mais leurs apports nombreux dépassent la légende

  6. Mis à part la flatulence si on en mange trop, l’odeur fait fuir beaucoup de gens. Par contre c’est tellement bon

  7. Le curcuma est à mettre dans toutes les sauces grasses avec un peu de chaleur par exemple dans un sauté au wok (légumes de saison en lamelles + ou – grosses —sans ne jamais oublier les oignons !- poisson ou viande, nouilles (blé tendre, patate douce, riz, konjac ou autre), etc.

    le curcuma n’est que peu assimilé sans gras au moins à la température du corps

    • Il ne faut pas utiliser le wok, très mince et paraboloïde, trop “efficace”, qui porte les aliments à 300°C, température à laquelle apparaissent des composés azotés qui sont des nitrosamines, et qui sont cancérigènes. Des études très sérieuses l’ont prouvé au-delà de tout doute possible.

  8. La chlorella est excellente, mixée à la banane, myrtille, persil et goji (d’autres aliments de saison peuvent s’y joindre) avant le café du matin. Il faut le préparer juste avant, c’est l’inconvénient

  9. La cannelle a bien d’autres propriétés que l’Europe du nord utilise à plein rendement du fait de la rigueur du climat. Nous habitons en Creuse où le climat est moins rigoureux mais tellement changeant que nous devons nous protéger plus que même à Paris qui nous semble plus tempéré que chez nous. La cannelle est reine ici y compris dans les plats non sucrés… et c’est succulent

  10. L’aleo vera est un excellent pansement allié à l’argile, qui doit rester humide… par contre il faut un bandage pour les maintenir mais c’est plus efficace que ce que les pharmaciens et médecins proposent pour les petites plaies et peau arrachée. Quant au beurre de coco, que nous appelons coprah ou huile de coprah, c’est ce que nous utilisons avec le “wok” et …les frites de pomme de terre, taro, manioc ou patate douce… Nous n’avons jamais essayé avec la fondue bourguignonne (nous ne mangeons pas de laitage) mais pourquoi pas, si nous ne sommes pas trop carnivores (une fois par quinzaine), autant que ce soit bon

  11. Nous consommons bien des plantes asiatiques mais aussi européennes que nous cueillons aux époques adéquates. Nous n’allons pas souvent au Viet Nâm, c’est pourquoi nous achetons ici. Quant à agropyre, le chiendent en fait partie et faisons bouillir les racines que nous retirons du sable préparé à cet effet. C’est très agréable en décoction. Ce que vous présentez semble avoir les mêmes propriétés d’une part et ressemble fort à une herbe que l’on trouve facilement dans la plupart des magasins asiatiques dont je ne connais le nom qu’en viet. Qu’en est-il ?

  12. Super aliments = super exotiques !… mais comment nos ancêtres européens ont ils donc pu vivre et se développer sans en consommer !!!?…
    Mais que cherchez vous donc, la vie éternelle ?… si ça existait ça se saurait !… et je ne vous parle pas la surpopulation encore plus accélérée !…
    Bref, il y a pas mal d’aliments très bénéfiques pour notre santé dans nos contrées, (sans être miraculeux, quoique…) vous pourriez également en faire la liste afin de pouvoir en consommer sans trop de transports et autres pollutions pour notre super globe terrestre ?

Moi aussi je donne mon avis