Découvrez les feuilles du Ginkgo, l’arbre de jouvence

Le Ginkgo biloba, ‘arbre aux mille écus’ ou arbre de jouvence, existe depuis des millénaires. Découvrez ses vertus exceptionnelles utilisées en phytothérapie.

Rédigé par Mark, le 26 Nov 2020, à 18 h 58 min
Découvrez les feuilles du Ginkgo, l’arbre de jouvence
Précédent
Suivant

Le Ginkgo biloba est surtout connu des personnes familières de la médecine traditionnelle chinoise. Et pour cause, puisque celle-ci l’utilise depuis plus de 4000 ans ! Cet arbre est réputé pour des vertus miraculeuses, peut-être à relativiser mais en tout cas à utiliser en phytothérapie. Circulation sanguine, mémoire, concentration, la liste est longue. Ce n’est pas un hasard s’il s’agit d’une des plantes médicinales les plus utilisées en France et dans le monde.

Le Ginkgo biloba, un arbre sacré venu d’Asie aux vertus médicinales

Avant d’être un roi parmi les plantes médicinales, le Ginkgo biloba efait partie des arbres les plus anciens comme bon nombre aux Ginkgoaceae. On parle ici de la bagatelle de 300 millions d’années, bien avant les dinosaures.

Son drôle de nom vient d’un terme chinois, Ginkyo, qu’on peut traduire par « abricot d’argent, » un nom qui lui vient tout simplement de ses graines aux reflets argentés. On le dit biloba par la forme bilobée (à deux lobes) de ses feuilles.

Le Ginkgo, un arbre aux caractéristiques incroyables

Le saviez-vous ? Le ginkgo est l’emblème de la préfecture de Tokyo. On le célèbre au Japon pour sa croissance et sa longévité.

Le ginkgo est un arbre ancien qui vit également très longtemps – © halilin

Le Ginkgo biloba peut vivre plus de… 2.000 ans !

A titre d’exemple, on a planté le premier Ginkgo biloba en France dans le jardin botanique de Montpellier en 1778. On a bouturé cet arbre pour en faire pousser un au Jardin des plantes de Paris, et les deux arbres existent encore. C’est que potentiellement le Ginkgo est immortel.

Le principe est celui de la coloniarité telle que décrite par le botaniste français Francis Hallé. On connaît bien les raisons de la longévité du Ginkgo biloba(1) : l’arbre produit ce qu’on appelle des « chichis » une fois par siècle. Ces excroissances rejoignent le sol. C’est ainsi que l’arbre peut former de nouvelles racines, créer de nouveaux troncs et de nouvelles branches.

Le Ginkgo est très résistant, à part à la déforestation

Cet arbre n’est presque pas concerné par les maladies ou les parasites, pas plus que les prédateurs naturels. Comme tous les végétaux il craint le changement climatique, les séismes et la déforestation mais la plupart de ces arbres savent se gorger d’eau le moment voulu et sont capables de résister au feu en produisant un suc ininflammable. L’espèce est tellement résistante que la plupart des arbres ont survécu à l’explosion de la bombe atomique de 1945 à Hiroshima !

Les fruits et feuilles de Ginkgo, star des médecines naturelles

Fruits du ginkgo à l’automne – © Zhao jiankang

Ses caractéristiques font du Ginkgo biloba un arbre très étudié par la communauté scientifique. On vous présente ses vertus qui seront de mieux en mieux connues au fil du temps.

L’arbre de Jouvence

Si le concept peut faire sourire, on s’intéresse à l’éventualité que le végétal serait capable de  ralentir le vieillissement des cellules. C’est que le Ginkgo est essentiellement composé de flavonoïdes, des molécules capables de neutraliser les radicaux libres et ainsi de puissants antioxydants.(2).

Le Ginkgo contre l’asthme et pour mieux respirer

C’est l’un des principaux usages du Ginkgo dans la médecine traditionnelle chinoise. On l’utilise depuis l’antiquité pour combattre les troubles respiratoires et l’asthme.

Protéger le cerveau et la mémoire

Dans une approche préventive, on utilise la plante pour l’équilibre mental et être plus vif. Le Ginkgo est néanmoins largement utilisé pour lutter contre les maladies dégénératives : ralentir la maladie d’Alzheimer(3) et diverses pathologies du cerveau dont la démence(4).

Les feuilles de ginkgo pour une bonne circulation sanguine – © Eileen Kumpf

Le Ginkgo favorise la circulation du sang

Un autre usage médical concerne la circulation sanguine. Des éléments propres au végétal, les Ginkgolides et Bilobalides, augmentent le tonus des parois veineuses ainsi que le diamètre des vaisseaux sanguins(5).

Les fruits et feuilles de Ginkgo en phytothérapie

Si certains usages concernent l’écorce de l’arbre, la plupart du temps on utilise les fruits ou encore les feuilles de Ginkgo biloba.

Comment consommer du Ginkgo :

  • sous forme de gélules ou de comprimés,
  • en teintures mères,
  • en tisane ou infusion.

Des cures de Ginkgo

Tisane de feuilles de ginkgo – © jurgal

Le plus courant est de procéder par cures de trois semaines durant plusieurs mois en espaçant ces cures d’une semaine de repos. Les effets se ressentent généralement au bout d’une semaine ou deux. Prenez-le plutôt le soir puisqu’il a un léger effet sédatif. Côté dosage, prenez entre 150 et 300 mg de Ginkgo par jour, en ne dépassant pas 700 mg. Il est également possible d’espacer plusieurs prises dans la journée.

Effets secondaires et précautions d’emploi

Côté effets secondaires, on note parfois des troubles intestinaux voire des diarrhées légères au début d’une cure. Qui dit naturel ne dit par contre pas exempt de tout danger. Ainsi on déconseille le Ginkgo :

  • aux personnes allant subir une opération chirurgicale dans les jours suivants ;
  • aux femmes enceintes ;
  • aux personnes sujettes aux crises d’épilepsie.

Important : ne consommez pas de Ginkgo si vous prenez des médicaments anticoagulants.

Illustration bannière : Feuille de ginkgo – © EQRoy

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Quand il n'écrit pas, Mark jardine ! Partageant son temps entre Dijon et Londres, il met au service ses compétences pour faire avancer le monde vers un...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour, en Deux Sèvres mon Ginkgo plannté il y a une dizaine d’années doit avoir plus de 15 ans, je le vois à peine pousser chaque année et je ne serais plus là pour le voir à sa maturité !!!

  2. bonjour
    oui le gingko a de multiples vertus. Mais attention de le garder en exemplaire unique car il est très compétiteur envers les autres arbres. Par ailleurs les fleurs sont très peu mellifères. Et ne mettez pas les feuilles au compost, ça entrave l’action des bactériers fermentaires. Il faudrait faire un compost spécial feuilles de gingko + paille hachée ou sciure fine, et être patient…

Moi aussi je donne mon avis