Mon citronnier ne fait pas de citrons : pourquoi et comment en obtenir ?

Faire fructifier un agrume comme un citronnier ne paraît pas compliqué et pourtant, certains ne fleurissent pas, n’offrant alors aucun fruit. Pour quelles raisons ? Comment faire pour qu’un citronnier offre enfin des citrons ? Tous nos conseils.

Rédigé par Cecile, le 26 Jul 2022, à 15 h 25 min
Mon citronnier ne fait pas de citrons : pourquoi et comment en obtenir ?
Précédent
Suivant

Les agrumes en fleurs sont magnifiques ! Quel plaisir d’en posséder dans son jardin ou sur sa terrasse. Mais lorsqu’ils ne fleurissent pas, quelle déception… D’autant plus lorsqu’on pense lui avoir offert tout ce dont un agrume a besoin. Ne désespérez pas : voir fleurir son citronnier est tout à fait possible !

Mon citronnier ne fleurit pas et ne fait pas de citrons : pourquoi ?

Malgré toute l’attention que vous lui portez, votre citronnier ne fleurit pas et ne peut vous offrir des citrons ? Sachez tout d’abord que la période de floraison d’un citronnier dépend de sa variété. Certains fleurissent plusieurs fois par an, comme le citronnier des 4 saisons, qui comme son nom l’indique fleurit un peu en mars, puis beaucoup en mai, pour refleurir encore légèrement en juin et terminer sa floraison en été. Pour ce qui est des variétés de citronniers plus communes, la floraison a généralement lieu au printemps. Quant aux citrons, ils apparaissent alors en principe fin septembre, jusqu’au mois de novembre.

Si vous n’avez pas encore eu la chance d’assister à la floraison de votre citronnier, ce n’est pas sans raison. Pour qu’un agrume soit productif, plusieurs conditions doivent être réunies.

Un citronnier trop jeune ne fleurit pas tout de suite

Pour commencer, votre citronnier n’est-il pas trop jeune pour fleurir ? En effet, un petit citronnier acheté il y a tout juste un an a peu de chances d’offrir aussitôt des citrons. Les arbres fruitiers mettent en général 4 à 5 ans pour commencer une floraison qui donnera lieu à une fructification.

Il faut donc quelques années pour qu’un citronnier commence à produire des citrons. Une fructification qui sera d’autant plus importante lorsque l’arbre aura atteint sa maturité.

La solution : misez sur la patience ! 

Attention aux engrais azotés utilisés en grande quantité

Autre raison pouvant expliquer qu’un arbre fruitier ne fleurisse pas : l’apport en quantités trop importantes d’engrais azotés. Si ce type d’engrais va permettre à votre citronnier d’être vigoureux et d’afficher un beau feuillage vert, à la longue, cela peut nuire à sa floraison. En effet, les engrais azotés sont idéaux pour fortifier les branches et le feuillage, ce qui est bénéfique en début de croissance. Mais si le citronnier bénéficie de trop d’azote au détriment du carbone, alors le développement de sa végétation aura tendance à prendre le dessus sur celui de ses fleurs. Un déséquilibre qui peut donc expliquer pourquoi le citronnier ne peut produire de citrons.

La solution : avoir la main légère sur les engrais azotés. Préférez l’apport d’engrais pour agrumes à libération lente, plus riches en potasse. Si vous avez eu tendance à apporter trop d’azote à votre agrume, ne le taillez pas le temps que le rapport entre l’azote et le carbone se rééquilibre.

Un citronnier qui fleurit

Fertiliser son citronnier : comment faire ?

Pour faire fructifier un citronnier, la fertilisation est donc importante. Attention toutefois, les citronniers doivent être fertilisés de manière modérée. Les citronniers en pot peuvent recevoir de l’engrais à raison d’un apport par mois. Cela peut être de l’engrais liquide dilué dans l’eau d’arrosage, ou bien des engrais organiques comme du fumier déshydraté. Quant aux citronniers en pleine terre, une fertilisation effectuée avec du compost est idéale. Il faudra alors griffer légèrement la terre à son pied, pour intégrer ce compost au substrat. En hiver, l’apport d’engrais fertilisant doit cesser pour respecter une période de repos nécessaire à la bonne santé de l’arbuste.

A lire aussi : 4 recettes de fertilisant naturel

Pour produire des citrons, un citronnier doit être correctement arrosé

Si l’arrosage des arbres fruitiers comme les agrumes est primordial, tout est une question de dosage. En effet, pour fleurir un citronnier a besoin d’eau… en bonne quantité, à savoir : ni trop, ni pas assez. Les citronniers détestent la sécheresse, ce qui peut être rapidement problématique en périodes de fortes chaleurs, d’autant plus lorsque ces dernières s’accompagnent de restriction d’eau. Il existe toutefois des solutions pour continuer à arroser son jardin si tel est le cas.

Un stress hydrique, qu’il s’agisse d’un manque d’arrosage comme d’un surarrosage, peut ainsi empêcher la floraison de l’agrume. Le citronnier, qui provient de régions tropicales humides et chaudes, a besoin d’un apport d’eau régulier. Le pire pour lui étant l’alternance d’épisodes de sécheresse et d’arrosages trop abondants.

La solution : si vous avez tendance à trop arroser votre arbre fruitier, réduisez la fréquence des arrosages jusqu’à ce que la terre s’assèche, puis reprenez petit à petit les arrosages réguliers, mais en adaptant la quantité d’eau. Si le citronnier est en pot, ne laissez pas d’eau stagner dans la soucoupe. Portez aussi une attention au terreau dans lequel est installé votre citronnier. Si le substrat est trop compact, alors les racines peuvent plus facilement être noyées en cas d’arrosage abondant. Préférez dans ce cas rempoter votre citronnier dans une terre plus aérée. Évitez aussi l’eau trop calcaire.

Un citronnier avec des citrons

À quelle fréquence arroser un citronnier ?

Pour savoir si un citronnier est trop arrosé ou au contraire, pas suffisamment, touchez la terre entre deux arrosages. Si le substrat est sec sur 1 cm, vous pouvez procéder à son arrosage. En fonction des conditions météo, l’arrosage va alors varier d’une fois par semaine pour un citronnier en pleine terre a une fois par jour pour un citronnier en pot, lorsqu’il fait chaud.

Un citronnier trop exposé au vent aura du mal à fleurir

Les agrumes n’aiment pas les courants d’air, encore moins lorsqu’il s’agit de véritables bourrasques. Le vent est en effet susceptible de dessécher un citronnier et en hiver, d’accentuer le froid. Attention donc aux conditions météorologiques lorsque vous décidez de sortir à l’extérieur un citronnier en pot, après l’hiver.

La solution : déplacez votre citronnier en pot pour le protéger des courants d’air. Durant la période estivale, installez-le si possible à la mi-ombre, afin de limiter les risques de sécheresse. En hiver, protégez-le du froid en l’installant dans une pièce lumineuse à la température modérée. Les vérandas sont idéales. Si votre citronnier se trouve en pleine terre, plantez à ses côtés des arbustes à feuillage persistant et dense pour le protéger des courants d’air. Vous pouvez aussi disposer des parois brise-vent autour de lui. Durant la période hivernale, pensez également à pailler le pied de votre citronnier en pleine terre et à l’entourer d’un voile d’hivernage, pour le protéger du gel.

Ces quelques conseils devraient vous aider à assister enfin à la floraison de votre citronnier !

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis