Travaux de printemps : rénover les boiseries extérieures

Dans l’inconscient collectif, le printemps est synonyme de grand ménage mais aussi des travaux en tout genre à la maison !

Rédigé par Annabelle, le 28 Mar 2016, à 13 h 00 min

Si l’on profitait des week-ends ensoleillés pour décaper et protéger les boiseries extérieures ?

Pour rénover les boiseries, décaper le bois avec des produits naturels

Pour maintenir ses boiseries en bonne santé, deux étapes clés sont à retenir : le décapage et la protection du bois. En effet, fenêtres, portes et volets sont soumis à dure épreuve toute l’année ; ils subissent les aléas de la météo et perdent de leur éclat si l’on omet de les entretenir.

Malheureusement, la plupart des décapants sont chimiques et contiennent des substances nocives pour la santé et pour l’environnement.

maison-en-bois-boiseries-exterieures-renover-03

En outre, on peut distinguer 2 types de décapants :

– les décapants au chlorure de méthylène ; le chlorure de méthylène présente des risque d’intoxication par inhalation. Au contact de la peau, il peut entraîner irritations voire brûlures chimiques. Le chlorure de méthylène est classé par le CIRC (Centre International de Recherches sur le Cancer) comme cancérigène de classe 2B, c’est à dire qu’il peut être cancérigène pour l’homme.

– les décapants alcalins ; ils sont composés de potasse ou de soude qui leur permettent de diluer la peinture à l’huile.

Côté Nature® de Bondex, décapant et lasure naturels

maison-en-bois-boiseries-exterieures-renover-02

Depuis quelques mois déjà, la marque Bondex a lancé « Côté Nature® », une gamme de produits naturels pour décaper et protéger efficacement les bois extérieurs.

Le décapant tous bois pour rénover les boiseries

Fabriqué à partir de 98 % de composés naturels issus de déchets recyclés de l’agriculture, le décapant naturel Bondex « Côté Nature® » est biodégradable et ne contient aucun solvant pétrolier.

Le fabricant assure une efficacité jusqu’à 10 couches de peinture ou vernis.

La lasure naturelle tous bois

lasure-renover les boiseries

Présentée comme « la première lasure naturelle satinée sans solvant pétrolier », elle est écolabellisée et fabriquée à base de 90 % de composants naturels. Son pouvoir adhérant est dû à l’utilisation d’une huile issue de pulpe de bois. La lasure est résistante grâce à sa teneur en minéraux anti-UV et hydrophobes.

La lasure “Côté Nature®” de Bondex protège donc durablement le bois contre les agressions du vent, de la pluie et des rayons du soleil. Elle assure également la finition grâce à une palette de 8 teintes « tendances Nature ».

Le décapage thermique

Le décapeur thermique utilise la chaleur pour décoller les couches de peinture du bois. Celle-ci se met à gonfler et à faire des cloques. Il ne reste plus qu’à l’enlever avec un couteau de peintre.

maison-en-bois-boiseries-exterieures-renover-01

Même si cette méthode ne présente pas de danger pour l’environnement, il est important de se protéger des vapeurs en portant un masque.

Le ponçage

C’est bien entendu la méthode la plus naturelle qu’il soit ! Mais c’est celle qui nécessite le plus d’huile de coude… Le ponçage permet de respecter au mieux le bois.

Avez-vous déjà commencé les travaux de printemps ? Quels sont vos trucs et astuces ? Venez témoigner !

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. Concernant la protection des bois exposés aux intempéries, je vous recommande les peintures réalisées au moyen de pigments naturels. Voir le site web de l’association “terres et couleurs”.

    • Super asscociation! Merci pour l’info!
      Sinon il y a aussi les peintures de falun sur maison-ecolo.com

  2. Bonjour,
    A mon avis, il ne faut pas protéger le bois, sous risque d’accélérer son pourrissement: Faites l’expérience avec 2 morceaux de bois identiques. Placez-en un dans un sac plastique fermé et laissez l’autre à côté, sans protection, dehors, à l’air libre. Au bout d’un an, celui enfermé dans le sac aura pourri alors que l’autre aura simplement grisé. Lorsqu’on applique une lasure ou une peinture, elle enferme le bois dans une gangue imperméable qui accélère le pourrissement du bois sans le protéger.

    • Avez vous testé les peintures micro-poreuses spécial bois et si oui, qu’en pensez vous ?

    • Bonjour,

      Votre remarque est valable si on utilise des produits de synthèse qui imperméabilisent les supports. Ce n’est pas le cas avec des lasures ou laques microporeuses pour bois, surtout si elles cont composées d’huiles végétales comme le proposent les fabricants de peintures naturelles (comme alphabétiquement AURO, BIOFA, BIOPIN, LIVOS etc…). Ces produits sont hydrofuges, mais pas imperméables, laissent respirer le bois et le protège durablement.

  3. autant pour mes joues et mon cou….

  4. pourqoi acheter des produits sofistiqués et chers alors qu’il est si simple de revenir aux valeurssures de nos grand mères ?
    je viens de remetre à neuf ma terrasse de 10 metres carres avec 300 grammes de percarbonatede soude et 3 litres d’eau tiède, un meu m’huile de coude pour passer le balia brosse et un peu d’eau pour rincer. D noir et moussu , le bois est revenu blond et lisse.Si je pouvais en faire auta

Moi aussi je donne mon avis