Faire pousser un citronnier ou un oranger au jardin ou sur son balcon

Que vous souhaitiez un citronnier en pot, un oranger en pleine terre ou inversement, vous vous apprêtez à inviter un peu d’exotisme chez vous. Mais ne fait pas pousser un agrume qui veut… Sauf avec consoGlobe !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 20 Jul 2020, à 18 h 00 min

Faire pousser un citronnier en pot sur son balcon comme un oranger au jardin nécessite que l’on se renseigne avant sur le sujet : ces agrumes ont en effet leurs petites exigences. Plantation, entretien, taille et hivernage n’auront bientôt plus de secret pour vous.

Conseils pour planter citronnier ou oranger, en pleine terre ou en pot

Après avoir fait germer vos pépins d’agrumes, une fois que leur taille est suffisante, il est temps de les transplanter.

En pleine terre

Choisissez-leur un emplacement bien ensoleillé mais pas forcément toute la journée et de préférence abrité du vent surtout si vous êtes dans une région où il y en a beaucoup. Les situations proches d’un mur sont idéales dans la mesure où la chaleur de la journée leur sera restituée la nuit.

Patientez jusqu’au printemps et quand vous aurez la certitude que les dernières gelées sont passées, creusez un trou de deux fois la taille du système racinaire.

Arrosez abondamment à la plantation et réalisez un bon paillage pour éviter que le sol ne se durcisse trop vite ce qui rendrait plus difficile la prise racinaire. On peut aussi éventuellement faire un apport de compost en surface.

En pot

Comme en pleine terre, vous ne pouvez imaginer avoir un citronnier ou un oranger en pot qui s’épanouisse pleinement et longtemps sans lui trouver un endroit bien ensoleillé et abrité du vent. Comme c’est souvent le cas des balcons, le citronnier et l’oranger en pot y sont régulièrement invités.

citronnier en pot

Un citronnier en pot, un beau cachet pour le balcon et peut-être des citrons © Ania K

Prenez un pot de préférence le plus gros possible et garnissez le fond de billes d’argiles ou de gravier de 10 millimètres de diamètre. Rajoutez une couche de terreau horticole de bonne qualité et placez votre citronnier ou votre agrume à planter par-dessus avant de remblayez avec du terreau pour remplir le pot entièrement.

Tassez bien après plantation et arrosez abondamment sans pour autant laisser de l’eau dans la coupelle.

Comment entretenir votre citronnier ou votre oranger

L’arrosage

L’entretien pour un citronnier ou un oranger est le même en pot qu’en pleine terre et consiste avant tout et surtout à l’arroser correctement et tout au long de l’année. Veillez donc à ce qu’il ait toujours de l’humidité au pied sans pour autant qu’il ne se noie dans l’eau.

Un paillage, en pot comme en pleine terre, peut aussi vous permettre de garder cette humidité plus facilement et donc de favoriser la croissance de votre plant.

L’engrais

Dans les deux cas là aussi le citronnier comme l’oranger sont très gourmands en engrais et nécessitent que vous leur en apportiez à peu près toutes les deux semaines en pleine saison.

Le rempotage

Il faut l’anticiper à peu près tous les 3 ans en prenant un pot d’un volume d’au moins un tiers plus grand. Réalisez les rempotages en février en secouant bien la motte de racines.

La taille

Attendez la fin de la trêve hivernale pour expulser sans ménagement les rameaux qui vous embêtent. La taille du citronnier ou de l’oranger se fait à ce moment de l’année car elle permet de ramifier les jeunes bois et de rendre votre citronnier ou votre oranger plus compact.

entretien citronnier

Quand la région est adaptée, les agrumes sont de beaux et grands fruitiers © apiguide

Préparer l’hiver pour votre citronnier ou votre oranger

En pleine terre

Si vous êtes dans une région très froide en montagne ou dans le nord de la France, vous avez pris un risque à planter un agrume en pleine terre car ils y sont sensibles.

Vous pouvez cependant le protéger au maximum en le recouvrant par exemple de paille jusqu’à hauteur de feuilles puis en l’entourant d’un voile d’hivernage que vous pouvez trouver dans le commerce.

Si l’hiver est sec, veillez aussi à ce qu’il ait toujours quelque chose à boire mais sans exagérer dans la mesure où, en cas de gel, c’est justement cette eau qui risque de lui « brûler » ses racines.

En pot

Les plantes en pot sont soumises à bien plus rudes épreuves que les plantes en pleine terre une fois la mauvaise saison arrivée. Vous serez donc obligé, pour votre citronnier ou pour votre oranger, de lui trouver une place à l’intérieur dans un endroit frais et lumineux.

Respectez également son cycle de repos végétatif ou repos hivernal en ne l’arrosant que peu, souvent à hauteur d’une fois par mois. Ce sera là votre dernier coup de main à votre agrume durant la saison que d’enfoncer votre index dans la terre et de n’arroser que quand, sur toute la profondeur, la terre est sèche.

Illustration bannière : Et avec un peu de chance et de travail… les fruits ! © liquid studios
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis