Le kombucha, boisson d’immortali-thé

Énergisante désaltérante, vivante… Les adjectifs sont nombreux pour qualifier le kombucha, cette boisson millénaire originaire de Chine. Elle gagne aussi en popularité en Europe. Enfin ! Car ce liquide fermenté a de nombreuses vertus pour la santé. Voyons pourquoi et comment.

Rédigé par Emma, le 8 Sep 2018, à 15 h 15 min

Originaire d’Extrême-Orient, le kombucha serait apparu en Russie et en Europe de l’Est par la Mongolie et la Sibérie. En médecine chinoise, le kombucha est considéré comme un « élixir d’immortalité ». Au Japon, les Samouraïs en buvaient régulièrement, et il est toujours très communément consommé par les habitants de cet archipel.

Kombucha : un élixir acidulé probiotique

Le kombucha (ou combucha) est une boisson fermentée. Il s’agit du même principe de fermentation que la bière (fabriquée à partir de céréales), ou que le poiré (fabriqué à partir de fruits).

Le kombucha quant à lui, est fabriqué avec du thé… Ainsi qu’avec une souche de ferments particuliers : le champignon kombucha. C’est ce dernier qui fait la différence avec les autres procédés de fermentation, et qui a donné son nom à la boisson.

Rappel : les différents procédés de fermentation

Les autres procédés de fermentation sont généralement à base de :

  • ferments lactiques (pour le lait, les légumes, les céréales),
  • de moisissures (pour les fromages, surtout les bleus),
  • de bactéries (pour le vinaigre d’alcool),
  • de levures (pour les boissons alcoolisées comme la bière, le kvass russe, etc.).

Un champignon-mère original nommé kombucha

En fait, le champignon kombucha n’est pas un « vrai » champignon, mais un mélange de différentes sortes de ferments. C’est une symbiose de souches de levures et de bactéries lacto-acétiques(1). Cette symbiose a pour résultat de fabriquer une gélatine qui constitue le ferment originel (et original !) et qui est  improprement appelée « champignon kombucha« .

kombucha

Une souche de kombucha © GreenArt

Il s’agit d’une gélatine « vivante » (ce sont les bactéries et les levures qui sont vivantes) qui varie avec le temps et les conditions de culture. Exactement comme la « mère » d’un vinaigre, par exemple. C’est le même principe. Sauf que celle du kombucha est fragile et demande des conditions d’hygiène et de température parfaites pour sa fabrication et sa conservation.

La fermentation : une tradition universelle

L’Homme fabrique et consomme des aliments fermentés depuis des millénaires. C’est une technique de conservation la plus naturelle et la plus écologique possible. C’est aussi la possibilité de créer de nouveau aliments, prêts à consommer.

Le procédé est simple et varié, et presque tous les produits alimentaires peuvent prétendre à être fermentés.

En France, la liste des produits fermentés est longue : les yaourts, le pain, le fromage, le saucisson, le jambon cru, la choucroute, mais aussi des boissons comme le vin, la bière, le poiré et le cidre.

En Asie, le soja est l’aliment qui subi le plus de fermentations diverses : sauces de soja (soyu et tamari) et miso au Japon, tempeh en Indonésie, tsiang en Chine, hamanatto en Corée. Au Vietnam, c’est le poisson qui est fermenté pour donner une sauce (nuoc-mâm). En Inde, c’est surtout le riz et les lentilles mélangés qui sont fermentés.

Au Moyen-Orient, c’est le lait (lait caillé, yaourt). En Europe du Nord, ce sont les légumes lacto-fermentés (chou, concombre, betterave rouge, oignon), les céréales (pain) et les fromages(2).

Quel goût a le kombucha ?

Plus proche du cidre que du thé, le kombucha est un peu pétillant. Acide et rafraichissant, il est légèrement alcoolisé du fait de la fermentation.

La boisson peut être aromatisée selon les envies et les goûts de chacun : fruits frais, épices, herbes…

Lire page suivante : une boisson riche en nutriments

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

10 commentaires Donnez votre avis
  1. Merci pour cet article. Je fais mon kombucha depuis à peu près un an, après avoir découvert la boisson lors d’un voyage au Québec.
    C’est clairement à faire soi-même (mais mieux vaut gouter en en achetant une ou deux bouteilles en magasin bio avant de se lancer, certains n’aiment pas du tout le goût).
    Cependant, je regrette que vous ne citiez aucune source concernant les bienfaits du kombucha. A ma connaissance, il y a très peu d’études scientifiques réalisées sur cette boisson, qui, bien que probiotique, n’est pas un « élixir de jeunesse » ou je-ne-sais-quoi (on lit beaucoup d’âneries sur le sujet un peu partout). Ce n’est pas une boisson miracle. Pour moi, c’est juste bon au goût et plutôt pas mal pour les intestins.
    Mais, de nouveau, si vous avez des sources concernant les éléments nutritifs retrouvés dans le kombucha, je suis très preneur.

  2. Bonjour

    Je recherche un partenaire qui pourrais financer notre projet de Thé de champignon au TOGO-Afrique. le projet es deja ecrit depuis 2015.
    vue l importance que tu accorde a la nature thérapeutique du champignon je sollicite votre partenariat pour mener a bien ce projet.
    Notre thé sera issu principalement des champignons médicinaux (le Ganoderma, le Maitaké et le Cordyceps)
    merci pour votre partenariat

    le Directeur

    KPELLY-GODZO Sename

    Tel: 0022890954383

  3. Bsr, Souche de Kombucha à donner, je suis dans le dépt du 02

    Bien à vous,
    Marie José HUELLE

    • Je suis preneuse je suis juste à côtéc

  4. Comment fabroquer du kombucha maison? C’est tellement cher en magasin bio… Merci

    • Bonjour,
      Il vous faut d’abord une mère de Kombucha. Cela se donne (évitez de l’acheter, ça perd tout son sens).
      Ensuite, la recette est assez simple.
      Il y a aussi possibilité de laisser du kombucha acheté dans le commerce dans une jarre pendant 1 mois environ. S’il n’est pas pasteurisé et qu’il restait des traces de la mère dans la boisson, vous aurez une mère toute neuve qui flottera sur le dessus.

  5. J ai « elevé « un kombucha il y a qq années et ai pu constater ses effets bienfaisants. Malheureusement je n ai pu le conserver suite à une longue absence.
    Ou en trouver de maniere fiable?

    • Il y a des groupes Facebook autour de l’échange de kombucha et de kéfir en région. Cela s’offre. Evitez d’en acheter sur internet, ça perd tout son sens.

  6. Merci a vous de donner une adresse sure où trouver le champignon afin de faire son « breuvage » soi même et de façon durable…

    Cordialement,
    B.Devos

  7. je me souvien de la boisson faite avec le champignon et les bons effets que j’avais constater!!
    Malheureusement , une fois perdu, je ne suis plus arrivée à trouver le chmpignon…….
    Pouvez-vous me reinsegner où l’acheter?
    Merci pour l’attention et salutations

    Cristina Gabaglio

Moi aussi je donne mon avis