La grenade, un fruit super ou un superfruit ?

Encore peu communes sur les tables d’Europe du Nord, la grenade est réputée excellente pour la santé depuis des temps immémoriaux – les Égyptiens ou les Babyloniens en étaient, parait-il, très friands. Va-t-elle devenir la super star des super régimes comme d’autres ‘super fruits’ ? Zoom sur ce fruit explosif !

Rédigé par Guillaume, le 14 Feb 2019, à 14 h 25 min

Saviez-vous que pour certains, c’est une grenade qu’auraient croqué Adam et Ève et non une pomme… Légèrement acide et sucrée, elle n’est aujourd’hui plus un fruit défendu… Bien au contraire ! Zoom sur la grenade et ses bienfaits.

Le grenade, un fruit santé à prendre au sérieux

Originaire du Bassin Méditerranéen, la grenade est un fruit très réputé pour ses qualités gustatives dans les pays du Proche-Orient ou encore en Italie et en Espagne (dans la région de… Grenade).

grenade

La grenade est l’un des plus anciens fruits connus © Belt944

En plus d’être délicieuse, elle commence à se faire un nom de par ses mérites pour la santé.

Nutrition et bienfaits de la grenade pour la santé

La grenade est tout d’abord riche en polyphénols, ce qui constituerait un moyen efficace de prévention contre le cancer ou encore les maladies cardio-vasculaires. Ces molécules antioxydantes sont également présentes dans les tanins du vin rouge ou encore dans le thé vert.

Des études ont également été menées prouvant que le jus de grenade freinerait considérablement la propagation des cancers du sein, du poumon ou de la prostate.

Les polyphénols de la grenade aideraient aussi à lutter contre l’hypertension ou encore l’arthrose.

Aphrodisiaque naturel, la grenade agirait positivement sur la libido des femmes comme des hommes !

Elle contient des oestrogènes la rendraient particulièrement indiquée en période de ménopause.

C’est également un fruit rafraichissant et peu calorique qui plaira aussi bien aux assoiffés qu’aux diabétiques (sans en abuser) (1).

Valeurs nutritionnelles pour 100g

Énergie     75,9 kcal
Eau     80 g
Protéines     1,29 g
Lipides     0,74 g
Acides gras saturés     0,12 g
Glucides     14,2 g
Sucre     13,7 g
Fibres     2,3 g
Vitamine B3     0,3 mg
Vitamine B5     0,49 mg
Vitamine C     8,15 mg
Vitamine E     0,6 mg
Potassium     248 mg
Phosphore     22 mg
Magnésium     7,5 mg
Fer     0,3 mg
Zinc     1,1 mg

Riche en vitamines C et E, elle apporte les éléments nécessaires à une bonne vitalité. Ainsi, une grenade comporte 40 % des apports journaliers recommandés en vitamine C (pour 100 grammes consommés).

Comment déguster la grenade ?

Les graines de grenade pareront les plats sucrés comme salés. Mieux vaut la consommer crue car elle aura meilleur parfum.

On peut bien-sûr les déguster facilement dans une salade de fruits de saison parsemée d’abricots secs et d’amandes effilées et parfumée à l’eau de fleurs d’orangers par exemple.

En coulis, elle peut entrer dans la composition d’une vinaigrette pour relever d’une pointe sucrée et astringente toutes les salades croquantes.

Cuite, elle sera moins croquante et moins acide, mais elle s’accommode très bien avec le poulet (en curry par exemple). On peut les ajouter aux sauces de cuisson pour faire tiédir les grains ou les passer quelques secondes à la poêle lors du déglaçage après cuisson d’une viande ou d’un poisson.

grenade

Un jus rafraichissant et pleins de bienfaits © Eugenia Lucasenco

Comment bien choisir une grenade sur l’étal ?

Pour bien choisir vos grenades, privilégiez avant tout celles dont l’épiderme vire du brun oranger au rouge. L’écorce doit être lisse et brillante, sans taches brunes et pas desséchée.

Plus la grenade est lourde, plus elle sera juteuse.

Notez enfin que la meilleure période de l’année pour la déguster s’étend d’octobre à mars.

Comment conserver une grenade ?

La peau très épaisse de ce fruit lui permet de mûrir longuement sans s’abîmer. Entreposée dans un endroit sec, elle pourra se conserver jusqu’à 2 mois sans pourrir.

Comment dégoupiller une grenade dans la cuisine ?

Le jus de grenade a tendance à bien tacher, il vaut donc mieux éviter de porter un vêtement blanc au moment de préparer ce fruit.

Pour faire un jus, on peut simplement la presser à la main comme on le fait pour les agrumes.

Sinon, après l’avoir coupée en deux à l’aide d’un couteau, on peut prendre son temps pour détacher tous les petits grains (plus de 1000) au-dessus d’un grand bol.

Pour les plus pressés, deux autres techniques peuvent aussi être mises en oeuvre.

Le plus simple reste de retourner la face avec les grains sur un bol, et taper dessus à l’aide d’une cuillère en bois : lorsque la grenade est bien mûre, la plupart des grains vont se détacher tout seuls !

Une autre manière consiste à peler le fruit puis à détacher les gros quartiers. Les plonger dans un saladier d’eau froide et détacher les grains avec les doigts. Ces derniers vont tomber au fond tandis que les morceaux blancs, un peu amers, resteront en surface.

La grenade au verger

Originaire d’Iran, le grenadier (Punica granatum) a besoin d’un sol ordinaire ou limoneux pour s’épanouir. Il tolère aussi le sel, le calcaire, et les températures allant jusqu’à -12°C.

grenade

Fleurs du grenadier © janaph

Très bien adapté au climat méditerranéen, il est particulièrement résistant à la sécheresse, ayant un besoin limité en eau. Ailleurs que sur le pourtour méditerranéen et le Moyen-Orient, les fruits ne pourront pas arriver à maturité. C’est donc en bac comme arbre d’ornement qu’il faut le planter sion n’habite pas dans le sud.

Illustration bannière : Grenade – © artem evdokimov
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Guillaume dès la fin de ses études a eu envie d'écrire pour partager ses connaissances et ses convictions. Guillaume est notre spécialiste Habitat durable...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. veridique amelioration de notre sante

  2. D’après ma diabétologue, la grenade est très riche en sucres. elle me déconseille fortement ce fruit.

Moi aussi je donne mon avis