La revue des ‘super aliments’ les plus utiles

On les appelle ‘super aliments’ par commodité, bien que le terme ne soit ni normalisé, ni officiel. Mais ‘super’ ils sont : leur richesse nutritionnelle est si exceptionnelle que certains spécialistes voient en eux une aide face à la dénutrition ou aux déséquilibres alimentaires. ConsoGlobe vous les présente.

Rédigé par Séverine Bascot, le 9 Jun 2016, à 8 h 50 min

L’huile de Lin

L’huile de lin est très instable et sensible à la chaleur ; elle est aussi facilement oxydable. C’est pourquoi, elle a longtemps été interdite à la consommation en France. C’est pourtant également un super aliment, car elle est riche en acides gras essentiels et en oméga-3.

L’huile de lin possède de nombreuses vertus. En effet, l’huile de lin permet de stabiliser l’organisme et les effets négatifs du diabète ou de la sclérose en plaques.

De plus, elle aurait des effets bénéfiques sur les systèmes hormonal et immunitaire, soulagerait la constipation et favoriserait la guérison des ulcères d’estomac. Elle peut également traiter les brûlures, les plaies et les engelures.

La klamath

Super-aliment : la klamath

Algues bleu-vert dans le lac Klamath © Christopher Boswell Shutterstock

Cette algue bleu-vert est récoltée à l’état sauvage dans un écosystème unique, le lac Klamath dans l’état de l’Oregon aux États-Unis, avant d’être réduite en poudre pour la consommation.

Véritable alicament, la klamath contient presque toute la gamme des vitamines : provitamines A, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, C, E, F, J, K ; des sels minéraux (calcium, magnésium, phosphore, potassium, sodium) ; des oligoéléments dont le bore, diurétique et agent de lutte contre l’obésité, et le molybdène qui permet la fixation du fer.

Parmi ses très nombreux autres nutriments, on trouve naturellement présents dans l’algue Klamath, des acides gras, des protéines, de la chlorophylle pour nettoyer le sang, des enzymes, des oméga-3, des antioxydants, et des bioflavonoïdes.

Ce végétal aquacole aide à renforcer les défenses immunitaires du corps, assure une protection contre les agressions extérieures de microbes et bactéries, stimule la digestion, améliore les performances intellectuelles, la concentration et la mémoire, diminue le stress physique et émotionnel, entretient et nourrit les articulations. Et en prime, la klamath soutient le développement des cellules souches.

Le kombucha

Le kombucha est une boisson acidulée obtenue grâce à une culture de bactéries et de levures dans du thé sucré, qui nous vient de Chine.

Dans la médecine traditionnelle, il était considéré comme un « élixir d’immortalité » et au Japon, où il est aujourd’hui encore, très utilisé, il était servi comme boisson énergisante et rafraîchissante aux samouraïs.

Le kombucha aide à la digestion, détoxifie le corps et renforce le système immunitaire.

La lécithine

Lipide de la famille des phospholipides qui sont les principaux constituants des membranes entourant les cellules, la lécithine, ou phosphatidylcholine, contient de nombreux éléments nutritifs : acides gras insaturés complexes (phosphatidyl), de la choline et de l’inositol.

La lécithine permet de stimuler le fonctionnement du cerveau, ainsi que son développement, du système nerveux, du système cardiovasculaire, du foie, et encore de réguler les niveaux de cholestérol et d’aider la combustion des graisses.

La levure alimentaire

La levure alimentaire est un ingrédient essentiel pour les végétariens et les végétaliens.

Elle contient de la vitamine B, des protéines, du glutathion, des acides aminés, des bêta-glucanes ainsi que des antioxydants et des pré-biotiques.

Ce type de complément alimentaire permet de désintoxiquer le corps, de contrôler la glycémie et de favoriser le système immunitaire et le transit intestinal.

Lire page suivante : Lucuma, Maca, Maqui et Mesquite

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

40 commentaires Donnez votre avis
  1. Les super aliments sont vraiment intéressants pour la santé. Certains sont mêmes une très bonne source de protéines végétales, ce qui intéressera particulièrement les vegans. En revanche, comme toute bonne chose, il ne faut pas en abuser et respecter les doses recommandées !

  2. J’ai testé la famille des micro-algues, plus particulièrement la spiruline et la chlorella. Ça a changé mon quotidien, plus d’énergie et ça même dès le matin. C’est pas miraculeux mais pas loin 🙂

    J’en prends en cure (en comprimés) et en poudre le plus souvent en smoothie, ça se mélange très bien.
    Après de nombreux essais, j’ai choisi la spiruline et chlorella Vegalia, j’en suis fan et j’aimerai maintenant tester des super fruits !!!

    Les super aliments sont une bonne alternative, ce sont des compléments alimentaires NATURELS et ça c’est vraiment le top !

  3. Manger varié, c’est la meilleure chose à faire !

  4. Je ne vois pas le KINOA
    Gros oublie ou volontaire ?

  5. Le maté comme le café vert est un excitant dont il faut ne pas abuser. ce que j’ai fait il y a déjà un certain temps et qui m’a provoqué des ennuis dont les conséquences me sont encore présentes si je ne fais pas attention.
    Toutefois, c’est très bon à petite dose, comme beaucoup de choses

  6. Je ne comprend pas pourquoi la mûre blanche issue du mûrier est affublée maintenant, comme l’airelle rouge de nom anglais, cranberry, mulberry. Je ne suis pas contre l’utilisation de l’anglais mais dans ce cas en entier. Je suis contre la mode de vouloir se distinguer de cette manière. ce qui m’exaspère est que les 5 pays où j’ai ma famille (Finlande, Flandre, France, Suisse et Viet Nâm) ont la même maladie et que les Américains se servent du français de la même façon. Quant à la mûre blanche, il y a aussi la rouge et la noire qui ont à peu près les mêmes propriétés et c’est excellent pour qui les peut cueillir sur l’arbre. C’est mon enfance

    • vous cueillez des mûres sur un arbre ?????

    • Oui, les mûres poussent sur un arbre: le mûrier. 😉

    • Pour Bertrand : Le murier est aussi un arbre ! En Crète (parce que c’est là que j’ai eu l’occasion d’en voir), il y des muriers dans tous les jardins !

    • Bertrand ne pas confondre les mures, baies des ronciers auxquelles vous devez penser, et les mures fruits des mûriers qui tachent horriblement et sont d’un intérêt gustatif très relatif 😉

  7. J’utilise l’huile de lin depuis plus de 50 ans sous différentes formes et essentiellement en peinture mais aussi en bâtiment, mélangée au jaune d’œuf pour protéger le bois (l’huile de lin est un polymère qui devient très dur à la longue, il faut l’assouplir pour ne pas craquer en plaques sur le bois qui, lui, bouge constamment) mais pour la rendre efficace, je la mets au soleil qui l’éclaircie jusqu’à la rendre presque comme l’eau. Les draps de lin se blanchissent au soleil sur les prés. Par contre je n’en ai jamais avalé qui ne soit pressé depuis plus de 3 mois. De toute façon, elle devient de plus en plus aigre (je n’ai jamais attendu qu’elle rancisse)

  8. L’huile et les graines de chanvre étaient utilisées en Creuse pour l’alimentation il n’y a pas si longtemps. Certains agriculteurs, même des jeunes, gardent une petite parcelle de chanvre dont les fibres sont très agréables au touché (les draps de chanvre sont aussi agréables que la soie mais nettement plus chers car non industriels). Il ne faut pas chauffer l’huile

  9. Les Asiatiques ont un réel problème avec le sexe… le ginkgo biloba et le ginseng y sont connus surtout pour le mythe qui court autour mais leurs apports nombreux dépassent la légende

  10. Mis à part la flatulence si on en mange trop, l’odeur fait fuir beaucoup de gens. Par contre c’est tellement bon

  11. Le curcuma est à mettre dans toutes les sauces grasses avec un peu de chaleur par exemple dans un sauté au wok (légumes de saison en lamelles + ou – grosses —sans ne jamais oublier les oignons !- poisson ou viande, nouilles (blé tendre, patate douce, riz, konjac ou autre), etc.

    le curcuma n’est que peu assimilé sans gras au moins à la température du corps

    • Il ne faut pas utiliser le wok, très mince et paraboloïde, trop « efficace », qui porte les aliments à 300°C, température à laquelle apparaissent des composés azotés qui sont des nitrosamines, et qui sont cancérigènes. Des études très sérieuses l’ont prouvé au-delà de tout doute possible.

  12. La chlorella est excellente, mixée à la banane, myrtille, persil et goji (d’autres aliments de saison peuvent s’y joindre) avant le café du matin. Il faut le préparer juste avant, c’est l’inconvénient

  13. La cannelle a bien d’autres propriétés que l’Europe du nord utilise à plein rendement du fait de la rigueur du climat. Nous habitons en Creuse où le climat est moins rigoureux mais tellement changeant que nous devons nous protéger plus que même à Paris qui nous semble plus tempéré que chez nous. La cannelle est reine ici y compris dans les plats non sucrés… et c’est succulent

  14. L’aleo vera est un excellent pansement allié à l’argile, qui doit rester humide… par contre il faut un bandage pour les maintenir mais c’est plus efficace que ce que les pharmaciens et médecins proposent pour les petites plaies et peau arrachée. Quant au beurre de coco, que nous appelons coprah ou huile de coprah, c’est ce que nous utilisons avec le « wok » et …les frites de pomme de terre, taro, manioc ou patate douce… Nous n’avons jamais essayé avec la fondue bourguignonne (nous ne mangeons pas de laitage) mais pourquoi pas, si nous ne sommes pas trop carnivores (une fois par quinzaine), autant que ce soit bon

  15. Nous consommons bien des plantes asiatiques mais aussi européennes que nous cueillons aux époques adéquates. Nous n’allons pas souvent au Viet Nâm, c’est pourquoi nous achetons ici. Quant à agropyre, le chiendent en fait partie et faisons bouillir les racines que nous retirons du sable préparé à cet effet. C’est très agréable en décoction. Ce que vous présentez semble avoir les mêmes propriétés d’une part et ressemble fort à une herbe que l’on trouve facilement dans la plupart des magasins asiatiques dont je ne connais le nom qu’en viet. Qu’en est-il ?

  16. Super aliments = super exotiques !… mais comment nos ancêtres européens ont ils donc pu vivre et se développer sans en consommer !!!?…
    Mais que cherchez vous donc, la vie éternelle ?… si ça existait ça se saurait !… et je ne vous parle pas la surpopulation encore plus accélérée !…
    Bref, il y a pas mal d’aliments très bénéfiques pour notre santé dans nos contrées, (sans être miraculeux, quoique…) vous pourriez également en faire la liste afin de pouvoir en consommer sans trop de transports et autres pollutions pour notre super globe terrestre ?

    • Je partage votre avis babacool. On peut être en pleineforme sans consommer un certains nb d’aliments ou produits que vous citez. Et vous oubliez les prix. Quand j’ai vu le prix par ex du klamath vendu comme un produit miracle j’ai vraiment cru que l’on prenait pour des imbéciles. Mangeons sainement le plus souvent possible, plutôt bio et faisons si nous le pouvons de l’exercice physique et ce serait déjà très bien.

Moi aussi je donne mon avis