Menu de réveillon. Un repas de Noël bio et végétarien ?

Menu de réveillon. Un repas de Noël bio et végétarien ?

Panique à bord car certains de vos invités sont végétariens ? Envie de manger moins de viande ? Envie de variétés ? Bienvenue dans notre réveillon végétarien. Car oui les végétariens font la fête et car la cuisine végétarienne est inventive et variée. De quoi amener de la couleur et des saveurs nouvelles à table au moment des fêtes !

Le réveillon végétarien : faire la fête sans viande, ce n’est pas si compliqué

Dans l’esprit collectif, le végétarien est encore trop souvent celui qui picore trois feuilles de salade. En réalité, non seulement on mange parfois végétarien sans en avoir conscience mais il est tout à fait possible d’élaborer tout un menu festif sans faire de mal à un canard / une oie ni tuer une dinde (d’abord, on a juré qu’on ne fera pas de mal à tante Ursule, même si elle nous tape sur les nerfs !).

Pour quelques considérations pratiques sur le menu de Noël bio, suivez notre guide. On vous donnera ici des indications pour faire la même sans viande (voire même sans fromage et sans oeuf).
cuisine-pate-biscuits-noel-recette-reveillon-vegetarien-vegan-05

Végétarien / végétalien / vegan ?

Avant d’élaborer le menu, on va se poser une question d’ordre pratique : vos invités sont végéta*iens, mais de quelle troupe ?

Il est peut-être temps de relire notre guide Vegan, végétarien, végétalien.. les sans viande et leurs labels pour y voir plus clair.

Passons ensuite sur le débat vegan / pas vegan / faut-il manger comme tout le monde ? On vous laisse démêler ça en famille, faut bien qu’il reste des sujets pour les longs repas. Selon votre cas, vous pouvez décider d’amener des plats alternatifs quelque part ou même de recevoir vous-même et de concevoir tout un repas.

cupcakes-vegan-vegetarien-recette-gateau-cacao

On se contentera ici de vous donner un guide pratique pour des alternatives aussi belles que bonnes et quelques idées de recettes au passage (la rédac’ de consoGlobe s’est sacrifiée, on a tout testé !).

De l’apéro à l’entrée : des idées sans foie gras garanti

Le foie gras, c’est tabou, on en viendra tous à bout. Même les chefs se mettent à le bouder et les débats sur les conditions de fabrication du foie gras dépassent de très loin les groupes de végétariens. De toute façon, le foie gras n’est même “pas glamour” et c’est Lolita Lempicka qui le dit.

A moins de manger du poisson, si vous végétarien, le saumon fumé comme les oeufs de lompe ne seront pas sur votre table pour l’entrée du réveillon. Que manger ?

Remplacer le foie gras

Ce ne sera pas si compliqué : les terrines végétales sont là pour cela ! On peut les cuisiner soit-même bien entendu et pour les plus pressés / moins doués aux fourneaux, on en trouve chez Bjorg, Tartex, sans parler du Faux Gras.

cuisine-pate-gateau-noel-recette-reveillon-vegetarien-vegan-02Tartiner autre chose

On peut aussi choisir de prévoir des canapés et du houmous ou du tartare d’algues.

Prévoir des verrines

La solution est simple mais assez sympathique : on peut ainsi s’adapter aux goûts des uns et des autres plus facilement. On peut également prévoir des salades, du potage épicé, des crudités, sous forme de mini-buffet.

Plat principal : éviter la dinde rôtie

De la viande sans viande

Parlons d’emblée des simili-carnés pour ceux tentés par une alternative proche de la viande au goût. Que ça soit la charcuterie, le poisson, les saucisses, on trouve des alternatives toutes faites pour un peu toutes les textures et les palais.

champignons-cuisine-roti-vegetal-recette-bio-01

Outre les simili-carnés, on peut cuisiner un rôti de châtaignes ou de noix / tofu, qu’on peut facilement coupler avec des champignons. Vous le savez déjà si vous êtes végétarien : les protéines ne se trouvent pas uniquement dans la viande.

On peut aussi apprendre à fabriquer son propre seitan.

Une touche d’exotisme ?

Les cuisines asiatiques utilisent couramment les brouillons - ici le phô, un plat vietnamien

Et pourquoi pas un Noël aux couleurs et saveurs exotiques ? Si on veut changer un peu, on peut opter pour un curry, un phô ou d’autres plats indiens / vietnamiens / autres qu’on peut facilement adapter sans viande (en remplaçant par du tofu).

D’une manière générale, les épices peuvent être une voie intéressante à explorer. Elles vont transformer un plat et cela peut être l’occasion d’essayer le sucré-salé, des goûts différents, des accompagnements.

Une touche de confort food

La confort food, comme on dit, ce sont ces plats (ici d’hiver) qui nous rappellent notre enfance et évoquent le coin du feu, la cheminée, les recettes de nos grands-mères.

On sort les recettes de quiches, de tartes et ainsi de suite !

Desserts – le sucré !

Cela va être beaucoup plus facile et même pour des véganes on peut trouver facilement des alternatives au chocolat (le cacao en lui-même est vegan après tout). On remplacera les graisses animales par des graisses végétales, et les oeufs par des équivalents.

etoiles-cannelle-biscuits-de-noel-recette-reveillon-vegetarien-vegan-01

Bon nombre de desserts traditionnels vont pouvoir être adaptés facilement.

Au secours, je reçois des végétariens : les 7 astuces

Vous n’êtes pas végétarien mais recevez des végétariens à dîner et voulez faire les choses bien. Très bien ! voici quelques tuyaux :

  • attention aux graisses de cuisson : pas de graisses animales et pas de beurre pour les vegans
  • vérifiez bien tous les emballages, les dérivés animaux peuvent se cacher partout (gélatine, graisse, etc.)
  • le suif est issu du porc
  • tous les fromages ne sont pas végétariens
  • outre le tofu / soja, pensez aussi aux autres sources de protéines, comme les noix, les lentilles, ou encore les fèves
  • attentions aux sauces : pas de sauce de viande ou autre.
  • n’hésitez pas à leur demander conseil : ils apprécieront beaucoup que vous preniez leurs habitudes en considération. Enfin ne cherchez pas à les convaincre de manger de la viande : ils entendent déjà suffisamment cela le reste de l’année.