10 recettes végétariennes pour le Nouvel An chinois

Le nouvel an chinois est devenu un événement mondial, l’occasion de goûter à la gastronomie asiatique, même si dans les faits les amalgames sont aussi de sortie (un nem, c’est vietnamien, hé oui !).

Rédigé par Alan, le 27 Jan 2017, à 17 h 30 min

La cuisine chinoise est très riche et elle comporte aussi ses spécialités sans viande. Voici 10 recettes végétariennes plutôt faciles, pour mettre un peu de variété à table.

La cuisine chinoise, version végétarienne, pour le nouvel an chinois.

Le principe même du repas est de présenter plusieurs recettes en même temps : une portion de riz pour chacun et on choisit ses accompagnements. Vous n’êtes pas obligé de suivre ce principe, bien entendu.

Autre particularité : comme vous pouvez vous en douter il y a beaucoup de variantes, selon qu’on parle de recette cantonaise, sichuanaise, du Hugan, du Shandong, du Jiangsu, du Fujian, du Zhejiang, de l’Anhui. Ce sont les huit cuisines régionales principales, sans parler des autres et des particularités plus pointues.

Variantes végétariennes

Certes on a tendance à partir de l’idée qu’en Chine tout ce qui est rare (et vivant) termine en cuisine, et le réveillon du nouvel an est généralement riche en poissons et en volailles. Les plats végétariens s’invitent aussi néanmoins, et il existe bel et bien des Chinois végétariens… Un peu comme en France finalement ! Voici dix plats savoureux à tester. Ne reste qu’à décorer la table et apprendre à manger avec des baguettes.

Les ingrédients s’achètent en épicerie asiatique, voire même en supermarché classique. Toutes les marques ne se valent pas, on tâtonne toujours au début et après on trouve ses préférences.

 

En entrée, des classiques revisités

Rouleaux de printemps au tofu et aux fruits

rouleaux-de-printemps-cuisine-chinoise

À l’instar des nems, les rouleaux de printemps sont en fait vietnamiens, ce sont les Goi Cuốn ou d’autres noms selon ce que vous mettez dedans. Les Chinois les ont largement récupérés et les appellent 春卷 (chūnjuǎn).

Ingrédients pour 4 rouleaux de printemps

  • 4 feuilles de riz
  • 80 g de tofu fumé
  • 40 g de vermicelles de haricot
  • 4 feuilles de salade
  • une carotte
  • un ou plusieurs fruits de saison au choix
  • un peu d’huile de sésame

Préparation

  • Coupez le tofu fumé en lamelles et faites-le frire avec un peu d’huile de sésame dans une poêle
  • Plongez le vermicelle de soja dans de l’eau chaude pendant quelques minutes (selon instructions sur le paquet si besoin). Égouttez, coupez-le en morceaux et réservez.
  • Nettoyez et coupez la carotte en petits bâtonnets très fins.
  • Coupez le fruit en petits bâtonnets.
  • Réunissez ensuite le tout et mélangez.
  • Plongez une feuille de riz dans de l’eau chaude, puis placez-la sur un plan de travail.
  • Une fois la feuille de riz ramollie, déposez au centre une feuille de salade et un peu de tout.
  • Enroulez ensuite la feuille et rabattez les côtés.

Des raviolis chinois vapeur aux légumes

Ingrédients pour 20 raviolis (5 par personne)

  • des légumes de saison au choix (chou, etc.)
  • 20 feuilles à raviolis
  • des pousses de bambou (l’équivalent d’une petite boîte de conserve)
  • quelques feuilles de liserons d’eau
  • un petit oignon
  • de la coriandre et de la ciboulette
  • 2 cuillères à soupe de sauce nuoc mam chay (végétarien)
  • un peu de sucre, un peu de poivre et un peu d’huile de sésame

quenelles-raviolis-chinois-cuisine-chinoise

Préparation

  • Lavez les plantez et ciselez-les.
  • Égouttez les pousses de bambou et hachez-les.
  • Lavez l’oignon et hachez-le.
  • Lavez les légumes et hachez-les en morceaux très petits.
  • Mélangez ensuite tous ces ingrédients dans un saladier, ajoutez tout le reste sauf les feuilles à raviolis.
  • Sur un plan de travail, posez une feuille à raviolis et placez en son centre une cuillère à café de farce. Repliez la feuille sur elle-même en triangle.
  • Faites ensuite cuire ces raviolis à la vapeur pendant dix à quinze minutes. On peut aussi les faire cuire à la poêle si on préfère.

Salade chinoise  légèrement piquante

Ingrédients

  • 200 g de vermicelles de haricots
  • un oignon blanc
  • un oignon vert ou rouge
  • un poivron vert
  • une tige de citronnelle
  • une dizaine de tout petits piments rouges (ou un classique)
  • 3 cuillères à soupe d’huile de sésame
  • une cuillère à soupe de vinaigre neutre (vin blanc ?)
  • une cuillère à soupe de sauce soja salée
  • un peu de sel et de poivre

Préparation

  • Faites cuire les vermicelles de soja en les plongeant dans l’eau bouillante pendant trois minutes.
  • Rincez-les ensuite à l’eau froide et coupez-les. Réservez dans un plat à salade.
  • Pelez et émincez les légumes et les condiments avant de les ajouter aux vermicelles.
  • Préparez la sauce avec le vinaigre, la sauce soja, le sel, le poivre et l’huile de sésame, avant d’arroser la salade.

Lire page suivante : Nouvel An chinois, des soupes en entrée ou en plat

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

10 commentaires Donnez votre avis
  1. c super bon.

  2. Bravo et encore merci pour ces recettes véganes… je me fais souvent des soupes mais alors là je vais me lâcher. pour les champignons noirs je ne les mets jamais à tremper, je les place dans un bouillon d’eau très chaude (temps cuisson 10 mn) avec de la sauce soja et les introduis ensuite dans ma soupe hum c’est délicieux avec du toffu fumé….

  3. Toutes ces recettes me donnent l’eau à la bouche, me réjouis de les tester 🙂 J’ai cependant 2 questions. Pour le riz gluant, faut-il acheter un riz spécial ou c’est seulement la manière de l’apprêter qui est différente ? Ma 2ème question, où trouve-t-on du nuoc mam chay ? Merci d’avance et bravo !!

    • oui le riz gluant est spécial il se vend au kg :il doit être très blanc, pour la cuisson c’est inscrit sur le paquet ,de plus tu peut ajouter une saucisse chinoise coupé en rondelle :cela lui donneras un gout plus apetissant, le nuocmam on le trouve dans les magasin spécialisé d’Asie ,bon appétit

    • Alan

      On trouve le tout dans des épiceries et supermarchés asiatiques. Pour le riz gluant, il faut surtout bien le rincer et ensuite le cuire en suivant les instructions. Il y a plusieurs techniques donc tout dépend de ce que vous possédez comme matériel. Au cuiseur ça fonctionne très bien si vous en possédez un. On peut aussi le cuire dans un panier de bambou (beaucoup moins cher qu’un cuiseur).

  4. Très bon article, comme souvent d’ailleurs ! Merci

  5. Si vous mettez les champignons noirs à tremper seulement 30 mn, je vous garantis qu’ils seront immangeables ! il faut au minimum 12 heures avant de pouvoir s’en servir !
    Je suis une adepte de la cuisine asiatique, qu’elle soit chinoise ou non, aussi je peux vous garantir ce que je viens d’écrire, je les fais tremper 24 heures quant à moi ! un cuisinier chinois m’a même dit qu’il faisait tremper les champignons deux à trois jours…

    • Alan

      Tiens, intéressant, je ne les ai pas maniés souvent (et j’ai pu faire n’importe quoi) donc je vous fais confiance et modifie l’article.

  6. Le nuoc mam dans une recette végétarienne ? Vous savez que c’est fabriqué à base de poisson ?

    • Alan

      Il s’agit de nuoc mam chay, la version végétarienne, j’ai reprécisé, merci.

Moi aussi je donne mon avis