Légumes anciens : cet hiver, cuisinez les légumes oubliés !

Les légumes oubliés ne le sont heureusement pas complètement : s’ils sont toujours cultivés par des passionnés, ils ajoutent de la diversité aux repas d’hiver pour changer du combo patates-choux-carottes-poireaux.

Rédigé par Alan Van Brackel, le 20 Feb 2020, à 13 h 05 min

Ils se révèlent touche d’équilibre et d’originalité pour compléter des plats plus conventionnels. Bref, de nouvelles saveurs à adopter d’urgence !

Légumes anciens et oubliés, un panel de saveurs au potager

Manger cinq fruits et légumes par jour, l’été c’est assez facile : salade composée, fruits du verger, fruits rouges, légumes variés… En hiver, c’est beaucoup plus compliqué et, à part dans le sud et les régions plus chaudes, on peut vite tourner en rond. Raison de plus pour faire la part belle aux légumes oubliés.

Oubliés, d’ailleurs, ce n’est pas tout à fait exact : il s’agit plutôt de légumes anciens. Goûts originaux, légumes associés au temps de guerre, formes particulières… Les raisons sont nombreuses pour expliquer qu’on les ait laissés de côté, mais ce n’est pas une raison pour continuer.

légumes oubliés, assortiment de légumes

Assortiment de légumes © Sanchai Suksantidilog

Un atout santé important

En plus des vitamines, on prête à bon nombre de légumes anciens des propriétés intéressantes : vertus antioxydantes, et particulièrement la présence de polyphénols, sans compter bien entendu les fibres et minéraux.

En faire un atout cuisine

Certains chefs l’ont bien compris, en redécouvrant leur diversité et en jouant avec les formes, les couleurs, les saveurs de ces légumes oubliés.

masque naturel visage, coup de coeurlégumes oubliésMon premier potager en permaculture – Pour des légumes sains et une harmonie naturelle

La permaculture… En en parle beaucoup mais de quoi s’agit-il exactement ? Un petit lopin de terre peut tout à fait suffire… Suivez le guide et découvrez comment adapter vos méthodes de culture pour un potager naturel et harmonieux : nature du sol, culture sur butte de culture en lasagnescompost, paillage

A découvrir sur Cultura

Légumes anciens, graines oubliées

Derrière la volonté de remettre au goût du jour les légumes oubliés, c’est aussi la biodiversité qu’on cherche à préserver : une plus grande variété dans l’alimentation amène une santé plus forte, mais encore faut-il que les produits ne tombent définitivement pas dans l’oubli.

Faible rendement, manque de standardisation, goûts particuliers : les mauvaises raisons sont nombreuses pour avoir éliminé bon nombre de plantes de notre alimentation. Et elles sont nombreuses : 75 % des variétés comestibles cultivées au début du siècle dernier auraient à présent disparu.

légumes anciens

Les légumes anciens gagnent à ne pas être oubliés – © margouillat photo

Préserver la biodiversité : les graines

On peut pourtant manger de nombreuses plantes et même des fleurs, redécouvrir des baies ou des champignons et dans un premier temps profiter des légumes anciens au détour d’un marché bio ou dans une coopérative de producteurs ou une AMAP. Cela dépend néanmoins de la liste des variétés autorisées(1)Une bonne raison aussi de soutenir les graines en open source et autres associations défendant la biodiversité au potager.

Lire page suivante : qui sont les légumes oubliés ?

Illustration bannière : Légumes anciens – © margouillat photo

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Chercheur dans l'âme, partagé entre l'Europe et les Etats-Unis. Parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. c’est super les legumes anciencs mais limités par la liste autorisée :
    gnis.fr/index/action/page/id/257/title/Catalogues-francais

    sinon des millions de legumes/; fruits ne sont pas disponibles a la vente

Moi aussi je donne mon avis