Légumes oubliés : plaidoyer pour le rutabaga

Rédigé par Guillaume, le 5 Dec 2012, à 16 h 02 min

S’il en est bien un qui est le symbole des légumes oubliés et qui serait un sujet idéal pour clore notre série, c’est bien le rutabaga. Vilipendé, honni, décrié, il est pour les plus anciens synonyme de disette. Pourtant, un rapide examen nous montre qu’il ne mérite pas d’être ainsi cloué au pilori gastronomique.

Description du rutabaga

Le rutabaga est né en Suède de la fusion, ou plutôt de l’hybridation, d’un navet avec un chou frisé. Il est vrai qu’il est fort proche du navet dans son apparence au point qu’un oeil non averti les confondrait tous les deux.

Cette racine, apparue en France au 19ème siècle, s’est vue dépréciée à la suite de la Deuxième guerre mondiale où elle était synonyme de pénurie et de quasi-famine. Nul ne sait pourquoi elle s’est vue ainsi délaissée.

Le rutabaga : un légume riche en fibres

Le rutabaga est pourtant excellent pour la santé et peu calorique.

Il est riche en vitamine C et donc tout indiqué en période hivernale.

Il saura apporter bien assez de nutriments (glucides, fibres) à un régime équilibré. Peut-être est-ce d’ailleurs pour cette raison qu’il fut consommé durant la guerre ?

Il est également fort diurétique grâce à ses fibres.

Goût et recettes au rutabaga

Son goût est plutôt terreux, fort proche de celui de la pomme de terre ou du radis.

Lorsque vous en apercevez sur l’étal d’un marchand de légumes, regardez bien sa couleur qui doit être violette et son collet, quant à lui, doit être plus étroit.

purée de rutabagaChoisissez plutôt des jeunes, les gros risquent d’être quelque peu piquants.

Cuisiner le rutabaga

Il est possible de cuisiner le rutabaga de nombreuses manières : en frites, en gratin, en purée, sautés. En purée, il peut être marié avec la pomme de terre.

Notons qu’il est rarement consommé cru.

La soupe au rutabaga est également possible, éventuellement associé avec un autre légume hivernal.

Petite précision : même si le rutabaga ressemble au navet, sa cuisson s’avère nettement plus longue.

> Suite : le rutabaga au potager

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Guillaume dès la fin de ses études a eu envie d'écrire pour partager ses connaissances et ses convictions. Guillaume est notre spécialiste Habitat durable...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. QUELLE RECETTE AVEC CE RUTABAGA???

    • on peut faire toutes les recettes qu’on fait d’habitude avec le navet ; ça fourmille sur internet ; et puis, c’est comme en musique, on peut improviser !

Moi aussi je donne mon avis