Permaculture d’automne : la butte de culture en lasagnes

La technique permacole de culture sur butte se répand désormais largement dans les potagers autant que dans les exploitations maraîchères. L’automne est le moment idéal d’en confectionner une !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 2 Dec 2018, à 16 h 00 min

Une des techniques de permaculture la plus connue est celle de la culture sur butte. Il existe cependant plusieurs formes de buttes de culture dont la butte dite « en lasagnes » qui est la plus répandue.

Pourquoi faire une butte de culture en lasagne ?

La culture sur butte permet de créer un milieu riche car particulièrement favorable à la microfaune d’un sol qui n’a alors de cesse de l’enrichir à travers leurs excréments mais aussi grâce à la présence de nombreux champignons décomposeurs.

butte de culture en lasagne

Paillage © nicoletta zanella

  • Elle permet d’obtenir une terre meuble et qui le reste dans le temps de par sa composition, mais aussi grâce au paillage qui est un élément clef de la technique.
  • Elle facilite le travail par sa hauteur, qu’il est possible de moduler en fonction de la taille des personnes qui vont y intervenir.
  • Elle limite le travail pour la simple et bonne raison que, quelle que soit l’intervention à réaliser sur la butte, celle-ci ne se fera pas à l’aide d’outils (hors mise en place).
  • Elle rend également le travail plus aisé dans la gestion des adventices (plantes indésirables) à la fois parce que la terre reste meuble, mais aussi comme dit plus haut, parce qu’il n’est pas nécessaire de se baisser pour les éliminer.
  • La technique de la culture sur butte voit aussi un de ses principaux avantages dans la gestion de l’eau avec un besoin en arrosage particulièrement faible voire inutile selon les climats.
  • Elle augmente la surface de production en donnant du volume au sol, on passe d’un terrain plat à un terrain bombé. Cette caractéristique nécessite d’appréhender la butte comme un milieu à part entière avec ses différents horizons de sols (couches) qu’il s’agit d’exploiter en fonction : plantes exigeantes sur le haut, et moins exigeantes sur les côté et le bas de la butte. Ici aussi peut alors s’exprimer la technique de cultures associées.

L’objectif premier de la culture sur butte, qu’elle soit en lasagne, en sandwich ou encore forestière, est de palier à une problématique de sol. Si votre sol se porte bien, inutile de réaliser une butte de culture, il suffit de le bichonner pour obtenir les mêmes résultats !

Comment réaliser une butte de culture en lasagne

Cette technique de culture sur butte est directement issue d’un besoin de recycler des déchets produits en trop grandes quantités dans le jardin ou sur l’exploitation elle-même.
Le principe en est relativement simple et il suffit de trier les différentes matières sous forme de couches entre matières riches en azote (reste d’aliments, de tontes et toutes matières encore vertes) et matières riches en carbone (feuilles mortes, paille et toutes matière brunes).

Commencement d’une butte de culture © Lorelyn Medina

  1. Préparez votre sol sur la longueur que vous souhaitez dédier à la butte en enlevant méthodiquement toute les « herbes folles » et réservez une petite partie de cette terre pour finaliser la butte (2 à 3 cm de la surface).
  2. Disposez une couche de petits branchages sur 5 centimètres (taille de vos arbres, vos haies, etc.) mais n’utilisez pas de Thuya qui bloque le développement des champignons.
  3. Si vous en avez, déposez par-dessus une couche de fumier de manière à seulement recouvrir les branchages.
  4. Disposez une couche de 5 centimètres de matières riches en azote.
  5. Disposez une couche de 5 centimètres de matières riches en carbone.
  6. Recommencez les opérations 4 et 5 dans le même ordre.
  7. Finalisez la butte en mettant la terre réserve en 1 que vous mélangerez avec votre compost.
  8. Paillez le tout, notamment sur les côtés, et laissez faire la nature jusqu’au printemps.

Hormis le fait que tout l’intérêt de cette butte est d’utiliser une matière première locale, qui la met de fait en cohérence avec la vie du sol, il s’agit de bien l’arroser une fois sa fabrication effectuée afin d’enclencher son fonctionnement.

La butte en lasagnes est à réalimenter tous les ans à minima d’une double couche (points 4 et 5). Vous pouvez également écarter la paille quelques jours avant plantation pour être sûr qu’elle se réchauffe bien au soleil puis remettre la paille pour tous les avantages qu’on lui connait.

Illustration bannière : Butte de culture – © stefanolunardi
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



20 ans de fascination pour la faune sauvage allant d’expériences professionnelles telles qu’un programme européen de réintroduction ou le travail en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis