Cuisinez les légumes d’avril de votre région !

Comme chaque mois, faisons un petit tour de France pour découvrir ce que nous trouverons dans les paniers AMAP de nos régions en avril…

Rédigé par Aurore, le 1 Apr 2021, à 13 h 37 min
Cuisinez les légumes d’avril de votre région !
Précédent
Suivant

Légumes d’avril en région Est : un panier AMAP de Lorraine

Dans la région Est, vous allez sûrement composer vos recettes autour :

Des panais

Côté cuisine : le panais est un légume racine qui ressemble à une carotte blanche. Il peut être mangé cru (râpé), ou cuit au four, à la poêle, en purée, en gratin, ou en soupe. Ne jetez pas les tiges et feuilles du panais, vous pouvez les utiliser dans un bouillon. Le panais a une douce saveur sucrée comme la carotte ou la patate douce.

Côté bienfaits : le panais est riche en fibres, antioxydants, minéraux et vitamines. Ce légume protégerait les cellules de l’organisme contre certains risques de cancer. Le panais se digère très bien grâce aux fibres qu’il contient. Cela en fait un aliment rassasiant et bénéfique pour le système digestif.

Des épinards

légumes d'avril

Épinards © SNeG17

Voir panier AMAP Région Haut de France

Des oignons

Voir Panier AMAP Sud-Est

Du céleri

Côté cuisine : s’il s’agit de céleri-branche, conservez les branches intérieures plus tendres et consommez le légume cru ou cuit à la poêle, au four, ou à la vapeur. Le céleri-rave peut être cuit à la vapeur, à l’eau et consommé en potage ou soupe ou il peut être râpé cru et consommé comme crudité.

légumes d'avril

Celeri © Gorenkova Evgenija

Côté bienfaits : peu calorique et peu énergétique, le cèleri regorgerait d’antioxydants et serait notamment anti-inflammatoire et antibactérien. Il contribuerait à un système osseux et sanguin en bonne santé grâce à la vitamine C et vitamine B6 et K. Le céleri lutterait également contre la constipation et serait riche en minéraux.

Des pommes de terre

Voir Panier AMAP du Haut de France

Article mis à jour et republié
Illustration bannière : asperges, légumes d’avril – © hlphoto
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Mais si, l’asperge peut se manger crue et a même un très bon goût ; elle contient un alcaloïde (l’aspargine) dont les vertus disparaissent à la cuisson ; Norman Walker la recommande même sous forme de jus, souvent en association avec le jus de carotte, pour les dysfonctionnement des reins, les troubles lymphatiques,le diabète, l’anémie ; son jus aide, toujours d’après N Walker, à désintégrer les cristaux d’acide oxalique et est donc bénéfique pour les rhumatisants, en association avec jus de betterave, carotte et concombre ; Norman Walker déconseille la consommation d’oseille, d’épinard et de rhubarbe cuits à cause de l’acide oxalique car la cuisson transforme cet acide en élément inorganique sous forme de cristaux (lu dans « votre santé par les jus frais de légumes et de fruits » du Dr Norman W. Walker

Moi aussi je donne mon avis