Cuisinez les légumes d’avril de votre région !

Comme chaque mois, faisons un petit tour de France pour découvrir ce que nous trouverons dans les paniers AMAP de nos régions en avril…

Rédigé par Aurore, le 1 Apr 2021, à 13 h 37 min
Cuisinez les légumes d’avril de votre région !
Précédent
Suivant

Légumes d’avril en région Nord : un panier AMAP des Hauts-de-France

Dans la région Nord, voici quelques légumes que vous risquez bien de retrouver dans votre panier AMAP du mois

Du chou-fleur

Côté Cuisine : le chou-fleur est très facile à cuisiner et déguster. À l’apéro ou en salade, ce légume se consomme cru. Il suffit de le tailler en petits morceaux à tremper dans différentes sauces ou à assaisonner.

Sinon, vous pouvez le cuire à l’eau bouillante (pas plus d’1/4h), à la vapeur (environ 5 minutes) ou saisi à la poêle. Dégustez-le par exemple avec une petite béchamel, c’est délicieux. Vous pouvez aussi le mixer pour préparer une soupe.

légumes d'avril

Chou-fleur © marcin jucha

Côté bienfaits : peu calorique, le chou-fleur est riche en vitamine C et différentes vitamines du groupe B.

De la famille des crucifères, le chou-fleur consommé régulièrement limiterait le risque de développer certains cancers comme celui du poumon ou des reins. Il pourrait également limiter le déclin cognitif chez les femmes âgées.

Des épinards

Côté cuisine : les épinards sont appréciables crus, mi-cuits ou cuits. Les pousses d’épinard sont souvent consommées crues en salade et ont un goût très prononcé. Légèrement blanchies à la poêle, les feuilles d’épinard relèvent le goût d’un plat. Vous pouvez les cuire à la vapeur quelques minutes pour qu’elles gardent une certaine consistance ou bien les faire bouillir.

Côté bienfaits : les épinards sont riches en minéraux (potassium, calcium et magnésium), ainsi qu’en fer, vitamine C et carotènes. Les antioxydants présents dans ce légume en font un allié de l’organisme, mieux armé pour lutter contre le vieillissement. Atout minceur, les épinards stimulent également le transit intestinal.

Des radis

Côté cuisine : le radis se déguste très facilement cru, à l’apéritif ou dans les salades. Pour le consommer, il suffit de bien le laver. Il est très apprécié avec un peu de sel, un morceau de pain et du beurre. Vous pouvez l’incorporer également à vos salades pour apporter un peu de croquant. Il peut aussi être consommé cuit à la poêle.

légumes d'avril

Radis © Brent Hofacker

Côté bienfaits : le radis dispose d’une concentration en minéraux très bénéfique pour l’organisme comme le potassium et le calcium. Peu calorique, il renferme également une part non négligeable de vitamine C et de fibres. Le radis préviendrait certaines maladies cardio-vasculaires et certains cancers comme celui du côlon.

Des pommes de terre

Côté cuisine : la pomme de terre n’est pas considérée comme un légume par les nutritionnistes mais plutôt comme un féculent, notamment pour sa richesse en amidon. Elle est un aliment de consommation courante, souvent utilisée comme accompagnement. On peut la cuire à l’eau, à la vapeur, à la poêle, au four et l’utiliser nature, dans des soupes, en purée ou en gratin.

Côté bienfaits : la pomme de terre n’est pas un mauvais aliment à condition de ne pas la consommer que sous forme de frites ! Riche en minéraux, la pomme de terre contient également des vitamines. Certaines sortes de pommes de terre sont riches en antioxydants, notamment celles à chair violette, ce qui pourrait prévenir les maladies cardiovasculaires.

Des kiwis

Côté cuisine  : le kiwi se mange généralement cru. Simplement nature ou en salade de fruit. Mais il supporte également bien la cuisson dans des gâteaux par exemple. Version salée,  il se marie bien aux viandes et poissons grillés.

légumes d'avril

Kiwis © Kasabutskaya Nataliya

Côté bienfaits : le kiwi a une forte teneur en vitamine C (antioxydant, favorisant l’absorbtion du fer) et en vitamine K contribuant à la bonne santé du système osseux.

Lire page suivante : Île-de-France : Un panier AMAP de Seine-Saint-Denis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Mais si, l’asperge peut se manger crue et a même un très bon goût ; elle contient un alcaloïde (l’aspargine) dont les vertus disparaissent à la cuisson ; Norman Walker la recommande même sous forme de jus, souvent en association avec le jus de carotte, pour les dysfonctionnement des reins, les troubles lymphatiques,le diabète, l’anémie ; son jus aide, toujours d’après N Walker, à désintégrer les cristaux d’acide oxalique et est donc bénéfique pour les rhumatisants, en association avec jus de betterave, carotte et concombre ; Norman Walker déconseille la consommation d’oseille, d’épinard et de rhubarbe cuits à cause de l’acide oxalique car la cuisson transforme cet acide en élément inorganique sous forme de cristaux (lu dans « votre santé par les jus frais de légumes et de fruits » du Dr Norman W. Walker

Moi aussi je donne mon avis