Sirop d’argousier, vin des quatre voleurs : en forme tout l’hiver !

Rédigé par Véronique Desarzens, le 7 Dec 2015, à 8 h 00 min

En hiver, les plantes sont vos alliés. Excellents fortifiants, recommandés lors de fièvre, de fatigue, de refroidissements, ou à titre préventif, les fruits de l’argousier notamment regorgent de vitamines, et tout particulièrement de vitamine C. Tandis que le vin des quatre voleurs repousse virus, bactéries et autres microbes hivernaux.

Sirop d’argousier

Un seul inconvénient : l’argousier est un arbuste épineux, ce qui ne facilite pas la récolte de ses fruits…

Ces derniers se prêtent pourtant à merveille à la préparation de jus ou de gelées, et, pour ce qui nous intéresse ici, de sirop :

  • Chauffez 1 kg de baies d’argousier fraîches, passez-les, et ajoutez délicatement 500 g de miel. À défaut, procédez de même avec 500 g de fruits et 250 g de miel…
  • Remuez sans cesse, jusqu’à ce que vous obteniez un sirop épais. Ce dernier se conserve sans problème pendant 6 mois au réfrigérateur.

En cas de rhume ou fièvre, prenez 1 cuillère à café, plusieurs fois par jour.

Vin des quatre voleurs

Pour en profiter chaque fois que nécessaire pendant les mois en « r », il est déjà temps de préparer ce grand classique, réputé tenir à distance virus, bactéries et autres microbes hivernaux :

  • Laissez macérer pendant 1 mois 2 à 3 pincées de thym, de romarinet de la lavande, des feuilles de sauge et quelques clous de girofle dans du vin rouge.
  • Ajoutez ensuite du sucre brun ou du miel, et laissez reposer.

Indiqué en cas de faiblesse ou fatigue passagère, de refroidissement, ou d’épidémies : un petit verre lorsque vous avez besoin d’un remontant pour passer entre les gouttes.

Pour un maximum d’efficacité, il est traditionnellement recommandé d’ajouter de l’ail à la macération. À vous de voir. Quant aux épices, leur quantité peut varier selon vos goûts.

Prudence toujours

Vous le savez, mais on vous le rappelle tout de même :  les vins et autres préparations alcoolisées sont réservés aux adultes. Ils sont toujours à consommer avec modération, et tout problème de santé qui persiste doit faire l’objet d’une consultation médicale.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis