Le shiitaké, champignon élixir de longue vie

Le shiitaké est un champignon aux nombreuses vertus. Il est notamment connu pour ses vertus protectrices du système immunitaire.

Rédigé par Pauline Petit, le 30 Mar 2021, à 16 h 18 min
Le shiitaké, champignon élixir de longue vie
Précédent
Suivant

Le shiitaké fait partie de la famille des super aliments, et il est à la fois délicieux et excellent pour la santé. Autant de raisons d’ajouter ce champignon à notre menu – en tant qu’aliment ou que complément alimentaire.

Les bienfaits des shiitaké sur le système immunitaire (notamment)

Le champignon shiitaké est originaire d’Asie : c’est en Chine qu’il est le plus cultivé. Aussi appelé lentin du chêne, il peut toutefois être cultivé sous nos latitudes. On trouve donc sur les étals des shiitakés frais d’origine France, mais aussi du shiitaké séché, en magasin bio, magasin asiatique ou au rayon diététique.

Champignon shiitaké, un super aliment

Ce champignon est en effet très bon pour la santé à bien des aspects. En Chine, où il est utilisé dans la pharmacopée traditionnelle, il est surnommé « élixir de longue vie ». Il possède un actif en particulier, le lentinane, à qui l’on attribue les vertus protectrices du système immunitaire et anti-cancer du shiitaké.

shiitake frais

Des shiitaké frais © litchima

Plusieurs études scientifiques viennent corroborer ces affirmations(1) ; on sait notamment que le lentinane permet de ralentir la propagation des cellules cancéreuses pour la leucémie.
En Chine et au Japon, des extraits de shiitaké sont utilisés pour le traitement du cancer de l’estomac, pour aider les personnes sous chimiothérapie ou séropositives à renforcer leurs défenses immunitaires.

Le lentinane, ainsi que d’autres stérols contenus dans le champignon, seraient, d’après plusieurs études(2), bénéfiques contre l’hypertension et pour lutter contre un taux de cholestérol élevé.

Cependant, ces allégations santé ne sont pas reconnue par les autorités de santé européennes ; les compléments alimentaires à base de shiitaké ne peuvent donc pas porter la mention « stimule le système immunitaire ».

En outre, ce champignon est une excellente source de fibres, ainsi que de minéraux. Il contient notamment des taux très élevés de zinc et de cuivre, ainsi que de vitamine B2, B3 et PP. C’est aussi l’un des rares végétaux source de vitamine D.

Recette de shiitaké

En tant que remède naturel, le shiitaké se trouve sous forme de poudre, en gélules ou en extrait liquide. Mais on peut également consommer le shiitaké frais ou sec pour se faire plaisir tout en faisant du bien à sa santé.

Le shiitaké est aussi appelé champignon parfumé ; c’est vrai qu’il possède un arôme incomparable. La cuisson des shiitaké peut être longue car son parfum y résiste. Frais, il est disponible toute l’année sur nos étals.
On préfère choisir le shiitaké bio car, comme tous les champignons, il absorbe les pollutions du sol ou du substrat dont il est issu. On peut également acheter du shiitaké séché ; dans ce cas, il faut le réhydrater une heure dans de l’eau chaude ou du bouillon avant de le cuisiner.

Il est bien sûr excellent dans vos bouillons asiatiques et soupes miso, avec du chou chinois ou de l’aillet, de la citronnelle, du gingembre, du tofu et des carottes émincées. Il peut également être intégré à une farce pour des bouchées vapeur ou des raviolis, ou comme accompagnement de nouilles sautées.

recette de shiitake

Nouilles sautées aux shiitakés © Ann in the uk

Plus européen, on peut également cuisiner un risotto de shiitaké, en les faisant revenir dans de l’ail et une échalote, et en ajoutant du riz arborio, du bouillon et du vin blanc.

De façon très simple, on peut les émincer et les faire sauter à l’ail et au persil, et les manger tels quels ou ajouter des oeufs battus pour faire une omelette aux shiitakés.

Shiitaké danger ? Les contre-indications

Il est déconseillé de consommer le shiitaké cru, car il pourrait provoquer des éruptions cutanées (dermatite). Quelques cas de « dermatite shiitaké » ont été observés en Asie suite à la consommation de shiitaké cru.

Sa consommation régulière est en outre déconseillée chez les personnes souffrant d’éosinophilie. Sa richesse en fibres peut occasionner de légers troubles intestinaux. Hormis cela, il est possible d’en consommer sans modération ; sec, les Asiatiques en consomment jusqu’à 16 grammes dans un plat.

coup de coeur

Shiitaké, portobello, pleurote de Angélique Roussel

Le shiitaké, les pleurotes et les portobellos sont des champignons avec d’excellentes valeurs nutritives, ayant la propriété de stimuler le système immunitaire. Apprenez à bien les préparer dans des recettes uniques et savoureuses : risotto, tartes, pizza, lasagnes, salades…

À découvrir sur Cultura.com

 

Illustration bannière : Bienfaits des shiitaké – © Awor Shatsang
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



A la découverte du monde de demain, initiatives positives, personnalités inspirantes, nouveaux modèles économiques. Sans cesse dans les livres, sur le Net...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis