Cholestérol : n’ayez pas peur, on en a besoin

Rédigé par Emma, le 13 Mar 2014, à 18 h 22 min

7 millions de Français prennent des médicaments (les fameuses statines) pour faire baisser leur taux de cholestérol. On croit bien le connaître, mais les idées reçues sont nombreuses à son sujet. Petite mise au point sous forme de questions-réponses pour mieux comprendre ce qu’est le cholesterol .

D’où vient le cholestérol ?

Il a 2 origines. Contrairement à ce que l’on croit souvent, le cholestérol provient surtout… d’une fabrication interne, c’est-à-dire du corps lui-même, plus que de l’alimentation !

1- Le corps : il est capable d’en fabriquer lui-même (c’est ce qu’on appelle l’origine endogène), car nous avons besoin de cholestérol pour vivre, comme tous les animaux. Cette fabrication interne, par le foie, représente 2/3 à 80 % du cholestérol total. Chacun en fabrique plus ou moins. Les facteurs génétiques et environnementaux, l’avancée en âge, la ménopause, peuvent être des facteurs augmentant le taux de cholestérol.

2- L’alimentation : elle apporte seulement de 20 % à 1/3 du cholestérol. C’est donc très peu ! Mais elle donne quand même une marge de manoeuvre, même courte, sur laquelle on peut jouer quand même.

A quoi sert le cholestérol ?

cholesterol-ldlLe cholestérol est très important pour le bon fonctionnement de notre métabolisme dont il accompagne un très grand nombre de fonctions :

  • il participe au bon fonctionnement des cellules, des muscles, des neurones, du coeur, du cerveau et de la digestion
  • il permet la communication entre les cellules
  • il est précurseur des hormones sexuelles, de celles du stress et de la reproduction
  • il est à l’origine de la vitamine D
  • il est un constituant des sels biliaires.

“Bon” et “mauvais” cholestérol, qu’est-ce que ça veut dire exactement ?

cholesterol-ldl-hdlLes termes de “bon” et “mauvais” sont des raccourcis de langage pour simplifier la compréhension de la composition du cholestérol.

En soi, il n’y a pas  de “bon” ou de “mauvais” cholestérol. Ces notions sont liées aux molécules qui transportent le cholestérol :

Le LDL

– les transporteurs LDL du cholestérol (Ligh Density Lipoprotéine = lipoprotéine de basse densité) sont chargés d’amener par voie sanguine le cholestérol vers tous les tissus qui en ont besoin comme constituant des  membranes cellulaires. En cas d’accumulation (par excès ou défaut d’élimination, etc.), ces transporteurs LDL participent en partie à la formation de plaques d’athérome responsables d’accidents vasculaires cardiaques ou cérébraux. C’est pour cette raison que les transporteurs LDL sont qualifiés de “mauvais cholestérol”.

Le HDL

Les transporteurs HDL du cholestérol (High Density Lipoprotéine = lipoprotéine de haute densité) fait le circuit inverse des LDL : ils ramènent le cholestérol en excès des tissus périphériques vers le foie, afin d’y être recyclés. Ils jouent un rôle d’épurateur. C’est pour cette raison qu’ils sont appelés le “bon cholestérol”.

Le “bon” cholestérol est-il un bon protecteur ?

Oui, c’est vrai dans la mesure où les transporteurs HDL ne se fixent pas sur les parois des vaisseaux, contrairement aux transporteurs LDL.

cholesterol-plaque-vaisseauLe taux de HDL doit être supérieur à 0,45 g/L pour un homme et à 0,55 g/L pour une femme non ménopausée.

Mais il doit idéalement s’accompagner d’un taux de LDL qui ne doit pas dépasser plus de 4 fois celui du HDL. Mais, affirmer qu’un taux de HDL élevé soit complètement protecteur est un peu réducteur, dans la mesure où il faut prendre en compte d’autres résultats comme ceux des triglycérides, de la tension, d’un tabagisme éventuel et de la consommation d’alcool. Pas si simple, finalement.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

11 commentaires Donnez votre avis
  1. A partir de 40 ans mon cholestérol s’est élevé.

    Le médecin m’a prescrit des statines à l’âge de 56 ans. Au bout de plusieurs semaines des douleurs musculaires me réveillaient la nuit.

    J’ai cessé de prendre ces statines et depuis plus de douleurs qui me réveillent.

    Mais mon taux est encore élevé malgré mes régimes : pas de fromage, yaourt sans matière grasse, lait écrémé, pas de beurre, pas de chocolat, pas de gâteaux…..

    Fruits, légumes du jardin, poissons pêchés par la famille, huile de noix…. je mange sain, mais j’ai quand même du cholestérol.
    Je ne bois pas d’alcool, je ne fume pas, je pratique la marche, le vélo, les randonnées, les raquettes.

    Je déteste prendre des médicaments, ce n’est que du business, il y a certainement des plantes qui peuvent avoir un rôle important et nécessaire.

    Il existe un fruit très sucré que l’on pose sur la langue et dont le sucre reste longtemps, cela permettant de ne pas manger de bonbons…. Mais il n’est pas commercialisé car trop intéressant pour le consommateur mais pas pour les laboratoires et les industriels qui préfèrent vendre des cochonneries pour s’en mettre plein les poches, après on dit que la SS est en déficit !

    C’est ça la France, elle préfère s’endetter que de faire du bien au peuple !!!!

  2. Ma mère souffre de diabète,cholestérol,et de l\’angine de pointrine,pouvez vous me dire se quelle peu prendre,car elle à beaucoup de cachets et aimerait mieux prendre du liquide.nJ\’espère,que vous allez trouver quelque chose,j\’ai oublié de vous dire avec les cachets quelle prend,lui font mal à l\’estomac.nJ\’attend,votre réponse.n Merci.

    • Bonsoir Chrystelle,

      Merci pour votre question sur notre site.
      Le cas de votre maman est malheureusement de plus en plus répandu.
      J’entends qu’elle ne sait plus quoi manger et qu’elle doit avoir perdu tout plaisir à table.

      Il m’est difficile de répondre précisément car je n’ai que peu d’informations, mais je peux vous conseiller de :
      – privilégier les féculents à indice glycémique bas (voir l’article : https://www.consoglobe.com/controler-son-poids-avec-lindice-glycemique-cg ) pour améliorer le diabète et la glycémie et surtout ne plus avoir faim entre les repas. Cela permet aussi d’améliorer le transit intestinal.
      – choisir les bons aliments qui aident à améliorer le “bon” cholestérol et à faire baisser le “mauvais”. Tout cela est expliqué dans l’article suivant : https://www.consoglobe.com/cholesterol-ayez-pas-peur-on-en-a-besoin-cg
      – prendre le temps de manger lentement, en mâchant bien, dans des jolies assiettes, bien présentées, pour que le plaisir de manger reviennent.

      Peut-être devrait-elle parler à son médecin de ses douleurs gastriques à la suite des sachets qu’elle prend ?

      Je lui souhaite vivement d’aller mieux.
      Merci pour votre fidélité à consoglobe.com. Je vais continuer à m’efforcer de répondre aux questions des lecteurs, comme la votre, dans mes articles et la newsletter du jeudi à laquelle vous pouvez vous abonnez. Bonne continuation et bonne lecture.

    • Bonjour,

      Le mieux serait de pratiquer une activité physique régulière comme la marche dans la nature et de ne plus manger de cholestérol, de manger mieux en général. Tapez ma cuisine végétalienne sur internet pour obtenir de délicieuses recettes sans cholestérol et sans mauvaise graisse. Nous fabriquons notre cholestérol pas besoin d’en rajouter. Le bon cholestérol est celui que nous fabriquons et le mauvais cholestérol est celui que l’on trouve dans les produits animaux.

  3. Moi aussi, je suis traité par statines depuis 30 ans puis par EZETROL depuis 3 ans pour palier aux méfaits(mémoire,vue, crampes musculaires…) des statines, puis on a rajouté la vitamine D à cause des effets secondaires de ceux ci et depuis la parution du livre de Philippe Evens, j’ai tout arrêté pour m’orienter vers le VÉGÉTALISME et est réussi mon 1er examen sanguin depuis 1982 ==> 1.80 g de cholestérol!!!

  4. Traitée plus de 25 ans par les statines, j’ai constaté les effets secondaires : mémoire défaillante, douleurs dans les muscles, manque de vitamine D car les statines inhibent sa synthétisation, baisse de vue, fatigue physique, hypothyroidie. La seule solution : régime alimentaire ce qui fait des économies pour la Sécu et pour moi.

  5. Y a t-il un seul article ou on ne parle pas de tabac….
    -“Docteur j’ai un ongle incarné “!
    -“C’est parce que vous fumez “….
    Pffff…

  6. Vous expliquez la physiologie, ce qui en soi est plutôt intéressant, Les personnes qui prennent des statines ont pour la plupart des facteurs de risque de maladies vasculaires en plus d’un taux de cholestérol élevé. Ce n’est pas par luxe que ces personnes sont traitées mais bien parce qu’elles ont un risque accru de boucher leurs artères, elles en ont donc besoin. Cette dégradation de la paroi des artères et la constitution des plaques d’athérome est totalement physiologique, cependant la consommation de tabac principalement, l’hypertension artérielle ou encore l’obésité accélèrent ce processus. Ne confondez pas ce qui est de l’ordre du processus naturel et ce qui est provoqué par les comportements. Mangez équilibré va évidemment permettre aux personnes en bonne santé ainsi qu’à celles qui sont déjà malades de mieux se porter. Mais ce n’est pas un alternatif à la mise en place d’un traitement par statines chez ces dernières, qui est nécessaire à ce qu’aucun accident vasculaire ne survienne. (cf la polémique actuelle, arrêter un traitement par statines sous prétexte que c’est inutile peu tuer des gens. )

  7. Le titre est un peu ambigüe, le cholestérol alimentaire, on en a pas besoin. Et la meilleure diète n’est pas la méditerranéenne, mais la végétalienne, et encore mieux crudivore.
    Et dernier point le PNNS (modéré) qui ne connait rien du tout en matière de santé.

    • « L’alimentation : elle apporte seulement de 20 % à 1/3 du cholestérol. C’est donc très peu » : comme toujours il ne faut pas culpabiliser les mangeurs de chair, d’œufs, de lait, alors on leur répète en boucle que ce n’est pas leur faute s’ils font de l’hypercholestérolémie — et tant pis s’il n’y a du cholestérol QUE dans les produits animaux et tant pis s’il n’existe peut-être pas un(e) végétalien(ne) sur la terre qui souffre d’hypercholestérolémie ! (Je n’en ai jamais croisé pour ma part.)
      Il ne faut pas les culpabiliser, ils ont le droit de se nourrir de souffrance, de torture, de meurtre et de sang !

  8. Coquilles :
    “Cette fabrication interne, par le fois” foie
    “lipoprotéine des basse densité” de basse
    “Oui, il l’est vrai dans la mesure où” c’est vrai ou qq chose comme ça.
    “la combinaison des ces 3 résultats” de ces

Moi aussi je donne mon avis