Conseils pour adopter et prendre soin d’un lapin nain

Les NAC, ou Nouveaux Animaux de Compagnie, même s’ils ne sont pas si nouveaux que cela, ont de plus en plus la cote dans nos foyers. Leur entretien, alimentation et tous leurs besoins en règle générale sont désormais mieux connus et méritent d’y porter attention avant d’adopter un de ces animaux, comme ici le lapin nain !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 2 Jan 2020, à 15 h 15 min

Le lapin nain est un animal de compagnie qui nécessite peu à condition que l’on respecte quelques règles de base pour assurer son bien-être. Préparer son arrivée chez vous et observer son comportement vous donnera les clefs de son épanouissement.

Comment accueillir un lapin nain

Les lapins nains sont de ces animaux qui peuvent vivre tout seul mais qui apprécient fortement de vivre à deux comme bien d’autres animaux. Quelle que soit la race que vous choisirez, dites-vous bien que votre lapin est obligatoirement un descendant du lapin de Garenne et qu’à ce titre, il a des besoins… de lapin !

Lapin et cobaye font très bon ménage mais ils ne doivent pas vivre ensemble : le lapin est souvent porteur de Bordetella Bronchiseptica, une bactérie mortelle pour le cochon d’inde © AllaMosurova

Attention : le lapin nain est un nouvel animal de compagnie (NAC) fragile et nerveux. Préférez un lapin de race moyenne ou géante pour les enfants de moins de 7 ans.

L’habitat du lapin nain

La Rabbit Welfare Association préconise une cage de 180×60 cm + un parc d’exercice pour que vos compagnons soient à l’aise. Si la surface est trop grande pour chez vous, vous pouvez imaginer des cages à étages pour plusieurs animaux.

Veillez aussi à ce que votre cage lapin nain ait des barreaux horizontaux pour que votre compagnon puisse s’y appuyer, s’y étirer, etc. Elle doit aussi avoir des rebords de 18 centimètres environ pour éviter que la litière ne soit trop rapidement poussée au dehors.

La « maison » de votre lapin est évidemment très importante mais peut prendre bien des formes, libre à vous de la bricoler ou de la trouver sur le marché !

Enfin il vous faudra trouver un emplacement calme pour y placer la cage. Musique, éclats de voix et portes qui claquent seront de gros facteurs de stress et donc de maladies potentielles pour le lapin nain.

Premier jour avec un lapin nain

Juste après son adoption, votre lapin n’est pas lui-même : il reste sur ses gardes, vous observe, voire même se cache pendant plusieurs jours. Il faut lui laisser le temps de vous adopter et de vous accorder sa confiance.

Les premiers jours, cet animal, qui à la base est un animal de proie, donc méfiant par nature et aimant peu être manipulé, doit observer la vie de la maison depuis sa cage pour prendre ses repères.

Ne pas le toucher, lui parler doucement pour qu’il s’habitue aux voix des membres de la famille et à son nom. Vérifier qu’il boive, mange, fasse sa toilette et se repose : indicateurs de son bien-être

Laisser monsieur lapin évoluer à son rythme, et au bout de quelques jours seulement, bye bye la frustration, hello nouveau compagnon ! Après cette phase d’observation, le moment sera venu de jouer, de l’éduquer, etc.

L’alimentation du lapin nain

Le marché de l’alimentation animale est suffisamment bien développé pour que vous trouviez des aliments secs (granulés) de bonne composition pour vos lapins nains. Mais il faut comprendre que cette alimentation impactera directement sur la santé et le bien-être de votre lapin et qu’à ce titre elle devrait être un peu plus réfléchie.

S’il ne faut en aucun cas donner des friandises (gâteaux, biscuits, brioches, biscottes, pains…), autres sucreries (fruits secs, chocolat, bonbons) ou des boissons (thé, café, sodas ou boissons sucrées…) à votre lapin. Et ce même s’il est gourmand : ces aliments peuvent le tuer…

Lapin nain – alimentation idéale

Quelle nourriture pour le lapin nain ?

Tout d’abord, le foin car il est nécessaire à la bonne usure de ses dents et au bon fonctionnement de son système digestif. On peut complémenter avec granulés fabriqués à base d’herbe, de foin et éventuellement de céréales (mais en très faible quantité) et en aucun contenant de la viande ou du poisson. Le lapin n’est pas carnivore !

Viennent ensuite les légumes qui sont une composante primordiale du régime de ce petit rongeur et doivent être servis frais et propres. Il a besoin d’ au moins 3 légumes différents par jour pour un repas équilibré.

  • légumes de type «feuillage» : fanes de carottes, feuilles de navet ou betterave, salade (sauf laitue pommée et iceberg), céleri branche, pissenlit, avoine verte, plantain, trèfle, persil, cerfeuil, basilic, coriandre, feuilles de fraisier, feuilles de framboisier, aneth, cosses de pois (pas les petits pois, qui eux sont toxiques), feuilles de radis, mâche,marjolaine, menthe, origan, ortie, pourpier, romarin, thym, roquette, sarriette…
  • légumes feuillage à donner avec modération : chou vert, chou fleur, blettes, brocoli,endive, chicorée, chou de Bruxelles, cresson, pois gourmands, épinards…
  • légumes «racines» peu caloriques : fenouil, céleri-rave, topinambour…
  • légumes racines à donner avec modération : carotte, panais,chou rave, rutabaga…
  • branchages : noisetier, pommier, poirier…
  • fruits : pomme, poire, cerise, fraise, framboise, abricot, pêche, melon sont des gourmandises occasionnelles pour les lapins nains. Toujours retirer les pépins ou les noyaux avant de lui donner.

Attention, penser à diminuer la ration journalière de granulés dans le cas où on donne ces aliments à son lapin.

Lorsqu’on commence à donner des légumes à son lapin, mieux vaut les introduire 1 par 1 pour éviter les problèmes digestifs.

Les granulés pour lapin sont une bonne solution pour leur alimentation © Santhosh Varghese

Dans le cas où votre lapin commencerait à trop grossir, n’hésitez pas à prendre sur vous et à aller voir un vétérinaire spécialisé NAC ou lapin pour vous conseiller.

Entretien quotidien du lapin nain

Outre l’entretien de la cage et le changement du biberon qui sert à mettre à disposition de l’eau en permanence, le lapin nain a besoin d’être brossé régulièrement, parfois tous les jours selon le poil de l’animal.

En suivant les conseils d’un vétérinaire spécialisé lapin pour ce qui est de la fréquence, il faudra également le tondre pour éviter que trop de saleté, dont ses propres crottes, ne se fixent sur les poils ou que ces derniers ne lui irritent les yeux.

Conseil

Votre lapin nain adore l’exercice, il affectionne gambader, jouer, courir, explorer, découvrir. Il vous faudra l’accompagner dans cette démarche mais également trouver des moyens efficaces de le dresser. De nombreux forums vous permettront de trouver bien des astuces pour ce faire et assurer ainsi une belle qualité de vie à votre nouveau compagnon.

Lire page suivante : bien s’occuper de son lapin

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis