Maitake : un champignon champion pour le système immunitaire

En japonais, son nom signifie ‘champignon-danse’ car jadis les paysans se mettaient à danser quand ils découvraient un maitake. Rare et prisé, il avait déjà la réputation d’aider à vivre plus vieux ! Découvrons aujourd’hui si les bienfaits du maitake sont avérés !

Rédigé par Florent T., le 9 Apr 2019, à 14 h 20 min

Aussi connu sous le nom de « poule des bois », le maitake est un champignon à plumes et à froufrous, originaire de Chine, souvent consommé comme aliment ou en supplément, sous forme d’extrait. Certains experts en herboristerie décrivent le maitake comme un aliment adaptogène, c’est-à-dire qu’il agit dans le corps en général pour augmenter l’immunité, améliorer l’endurance et réduire la fatigue(1). En dehors de ses effets immunitaires bien prouvés, une attention particulière est portée pour les effets antitumoraux possibles du maitake.

Qu’est ce que le maitake ?

Le nom japonais de ce champignon comestible est Grifola frondosa. Il grandit sur le sol au pied de chênes ou d’autres arbres à feuilles caduques (ormes, érables…) dans de nombreuses régions d’Asie, notamment au Japon mais aussi, en Amérique du Nord et en Europe.

Il se présente avec une chair blanche à grise, formant des chapeaux en forme de cuillère. Contrairement aux champignons gastronomiques familiers qui ont des branchies, le maitake est un polypore (à petits pores).

maitake

Le maitake, un champignon polypore © Deemwave

Dans les zones tempérées, ce champignon pousse en grosses grappes, en particulier de l’été jusqu’au début de l’automne. En culture, ces grappes pèsent rarement plus de quelques kilos tandis qu’à l’état sauvage, elles peuvent atteindre occasionnellement une dizaine de kilos ou plus.

Quels principes actifs renferme le maitake ?

Au cours des 40 dernières années, diverses parties du champignon ont été étudiées au Japon dans le but d’isoler les « bêta-glucanes », les composants actifs du maitake, dotés de puissantes propriétés médicinales. Ces bêta-glucanes sont des polysaccharides qui peuvent constituer jusqu’à 50 % du poids sec du champignon(2).

Pour rappel, un polysaccharide est un glucide complexe composé de molécules de sucre plus petites. Ces sucres stabilisent la pression artérielle, la glycémie et ont un effet sur les radicaux libres.

Comment le maitake agit-il sur le système immunitaire ?

Des polysaccharides spécifiques, appelés bêta-D-glucanes, sont également soupçonnés de stimuler le système immunitaire pour lutter contre le cancer. Plutôt que de s’attaquer aux tumeurs elles-mêmes, certains chercheurs pensent qu’elles stimulent la production de lymphocytes T pour combattre les cellules touchées(3).

En effet, les récepteurs des polysaccharides bêta-D-glucanes, appelés fraction D, se trouvent sur les macrophages (une catégorie de globules blancs). Lorsque vous mangez des champignons maitake, ces cellules, qui ont pour tâche d’engloutir des particules étrangères (agents pathogènes et des cellules tumorales), sont activées. Les macrophages, à leur tour, activent d’autres composants du système immunitaire, tels que les cellules tueuses naturelles et les cellules T cytotoxiques.

maitake

Un champignon qui prend soin du système immunitaire © kai keisuke

Contrairement aux autres agents anticancéreux, qui doivent être injectés, le maitake D-fraction est efficace par voie orale, ce qui le rend utile comme aliment ou complément alimentaire.

D’autres composants du Maitake

En dehors des glucides, le maitake comporte 22 % de protéines et 4 % de lipides. Il regorge aussi de vitamines C, D et B (B1, B2, B6, B3) et d’acide folique. Par ailleurs, de grandes quantités de potassium, de zinc, de phosphore, de calcium et de magnésium s’y trouvent naturellement. Ceci en fait un trésor de la nature !

Pourquoi prendre du maitake ?

Dans les traditions d’Europe de l’Est, le maitake occupe une place de choix en tant que substance immuno-modulatrice et tonique de premier plan. Grâce aux polysaccharides qu’il contient, il agit comme un stimulant du système immunitaire. Il améliore ainsi notre capacité à répondre aux agents nocifs, y compris certains types de cancer.

À ce propos, des études scientifiques ont permis d’observer une action anti-tumorale sur dix patients souffrant de cancers du foie, du sein et du poumon. Après plusieurs jours de consommation du champignon, une réduction notable des tumeurs à été signalée(4).

Le maitake est utilisé également pour soulager certains des effets secondaires de chimiothérapie. Il est en outre utilisé pour prévenir les symptômes de l’obésité, l’artériosclérose (vieillissement des artères) et les diabètes liés à un taux élevé de cholestérol.

Son efficacité a également été rapportée dans les cas de  VIH / sida, du syndrome de fatigue chronique, de l’hépatite, du rhume des foins et du syndrome des ovaires polykystiques. Quoi que plus de preuves sont nécessaires pour évaluer les effets de ce champignon pour ces utilisations.

Comment consommer le maitake ?

Certaines cultures, en particulier les cultures asiatiques comme les Chinois et les Japonais ont adopté le maitake comme aliment tonique et médicinal. Aujourd’hui, il est très largement consommé dans ces cultures à la fois comme aliment et comme médicament. Dans le monde occidental, c’est un aliment culinaire sauvage très prisé.

maitake

Maitake ou ‘poule des bois’ un champignon tout en plumes et en froufrous © AUKARAWATCYBER

Il est parfaitement sûr de manger du maitake cru. Les jeunes champignons sont tendres dans leurs lobes, leurs corps ressemblent à des feuilles et le champignon se consomme en entier. En vieillissant, il devient dur et fibreux, et seuls les lobes les plus élevés restent souples et facilement comestibles.

Le maitake a un goût soutenu et épicé. Il est possible de le sécher ou de le congeler pour assaisonner les soupes ou le faire tremper dans de l’eau chaude pour faire du thé.

Il est également possible de consommer le maitake sous forme de compléments alimentaires. Différentes formes sont commercialisées. En poudre, en gélules ou en comprimés, ces suppléments ont des concentrations différentes en principes actifs.

Il est donc nécessaire de se référer à la posologie recommandée par chaque fabricant avant d’en consommer, et de se tourner vers les compléments certifiés bio comme ceux de Dynveo qui conviennent également aux végétaliens.

Posologie

La dose appropriée de Maitake dépend de plusieurs facteurs tels que l’âge de l’utilisateur, sa santé et plusieurs autres conditions. À l’heure actuelle, il n’y a pas assez d’informations scientifiques pour déterminer les doses exactes.

Dans les préparations commerciales destinées à la prévention des maladies, les doses varient de 12 à 25 mg d’extrait et de 200 à 250 mg ou de 500 à 2 500 mg de poudre totale par jour. Il est préférable de consommer le maitake à jeun, en doses fractionnées.

Effets secondaires

Sur la base de données préliminaires, l’association du maitake avec certains médicaments est déconseillée. En effet, il peut y avoir des effets indésirables, surtout lorsqu’il est associé aux médicaments liés au contrôle de la tension artérielle et du diabète.

Si vous prenez du maitake avec des médicaments pour le diabète, votre taux de sucre dans le sang peut baisser. Surveillez donc attentivement votre glycémie car la dose de votre traitement contre le diabète pourrait avoir à évoluer.

Ce champignon peut aussi diminuer la pression artérielle chez certaines personnes. Sa consommation concomitante avec des médicaments pour l’hypertension artérielle peut entraîner une hypotension artérielle(5)(6)(7).

maitake

Le maitake, un incontournable de la pharmacopée chinoise © puttography

Les champignons Maitake pourraient par ailleurs augmenter les effets anticoagulants de la warfarine (un anticoagulant) et potentiellement augmenter les risques de saignements.

Quelles sont les précautions d’emploi avec le maitake ?

L’innocuité des extraits de maitake n’étant pas clairement élucidée pour les femmes enceintes ou qui allaitent, il serait préférable d’en consommer avec prudence durant la grossesse.

Évitez également d’en consommer plus de trois semaines d’affilée, sinon, l’organisme risque d’être habitué à ses principes actifs.

Par ailleurs, assurez-vous de bien vérifier l’étiquette pour éviter toute confusion avec les ressemblances entre « poule des bois » (Grifola frondosa) et « poulet des bois » (Grifola sulphureus). Bien que ces deux champignons partagent des similitudes dans leurs noms et leur apparence, de nombreuses différences de goût et de propriétés les séparent.

Pour en savoir plus sur l’usage du maitake dans la pharmacopée chinoise, rendez-vous sur panax-ginseng.fr

Illustration bannière : Champignon maitake – © puttography
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Bonjour
    J’aimerais savoir où l’on peut acheter le champignon Maitake
    Merci de votre réponse
    Cordialement

Moi aussi je donne mon avis