Comment faire germer un noyau de datte

Faire germer un noyau est une façon de mieux comprendre comment fonctionne la nature et ceci est valable pour les grands comme pour les petits. Pour parvenir à faire germer un noyau de datte, il suffit de respecter quelques étapes que nous vous livrons ici !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 8 Oct 2019, à 17 h 10 min

La datte est fruit apprécié des français que ce soit fraîche ou séchée, en pâte de fruits, en cake ou encore en sauce pour accompagner un bon petit plat ! Faire germer un noyau de datte pour avoir un dattier dans votre jardin ou dans votre intérieur est un superbe moyen de mieux en connaître ses origines.

Avant de faire germer un noyau de datte

Le palmier dattier est une plante extrêmement résistante mais les récoltes vont être différentes d’une variété à l’autre, il vous faudra donc effectivement trouver des dattes produites en agriculture biologique d’une part, mais qui auront été transformées de manière spécifique.

En effet, il existe plusieurs moyens de conserver les dattes, celui qui nous intéresse est le séchage au soleil… Tout ce qu’il y a de plus naturel donc, mais surtout de doux. Certains moyens de séchage peuvent être trop brusques avec des montées en température (exemple : pasteurisation) qui peuvent tuer le noyau et rendre impossible la germination !

Noyau de datte et sa chair © Ninell

Le plus simple étant encore de vous procurer des dattes fraîches.

Comment faire germer votre noyau de datte

Une fois votre noyau de datte sélectionné, nettoyez-le consciencieusement à l’eau claire en le frottant avec une brosse. Cela évitera que des restes de chair ne pourrissent ou ne risquent de développer des algues et des champignons néfastes à la croissance racinaire et à la future plantule.

Placer le noyau de datte dans un verre

Une fois votre noyau paré, c’est l’épreuve de patience qui commence. Placez-le dans un verre d’eau tempérée et placez le verre dans un endroit lumineux et chaud. L’objectif est ici de permettre à votre noyau de développer sa première racine et non, comme pour d’autres noyaux, une petite plantule.

Changez l’eau et nettoyez le verre tous les 2 ou 3 jours pour éviter le développement d’algues ou de bactéries qui pourraient tuer le noyau. Ne rajoutez pas d’eau pour faire le niveau, cela concentrerait les éléments et aurait très exactement l’effet inverse de celui recherché : démultiplier les risques d’échec.

Palmier à dattes avec sa production © Oleg Zaslavsky

Mettre le noyau en pot

Une fois que votre noyau aura raciné dans son verre d’eau, à priori 10 à 15 jours après l’y avoir déposé, il sera temps de le mettre en pot. Attendez tout de même que les racines mesurent un centimètre pour vous lancer.

Munissez-vous d’un pot de bonne hauteur, 15 centimètres par exemple, et d’un diamètre moindre, 10 centimètres seront parfaits. Placez des billes d’argile expansé au fond ou, à défaut, des graviers sur trois centimètres de haut et afin d’assurer un très bon drainage.

Remplissez le reste du pot avec un terreau léger, de préférence spécifique aux plantes grasses ou aux cactées car ces terreaux sont très drainants et éviteront que vos noyaux de dattes, sensibles à l’eau, ne pourrissent.

Enfin, faites un trou avec votre doigt afin d’y disposer le noyau de datte racine vers le bas et recouvrez le tout.

Astuce 

Vous pouvez réaliser la même démarche dans un pot plus grand en disposant plusieurs noyaux de dattes. Cela multipliera vos chances d’en avoir au moins un qui germe sans pour autant prendre trop de place et pourquoi pas d’avoir un beau cadeau à offrir si vous en avez plusieurs !

Bichonner le noyau et prendre patience !

Si votre noyau a facilement pris racine, il se pourrait que sa germination soit bien plus lente. Le palmier à dattes est une plante qui cultivera votre patience.

Il vous faudra attendre de 2 à 3 mois pour voir apparaître la plantule. Pendant toute cette durée veillez à garder la terre humide sans pour autant laisser l’eau stagner dans la coupelle du dessous.

Votre dattier aura, pendant cette période, un grand besoin de chaleur. N’hésitez pas à monter jusqu’à 30°C durant le premier mois !

Palmier à datte en intérieur © VICUSCHKA

Comment planter votre noyau de datte

Une fois que votre jeune dattier est bien arrivé (première feuille) et dès qu’il a pris un peu de vigueur, disposez-le en extérieur et en plein soleil si c’est la belle saison. En hiver et selon votre implantation géographique, vous serez soit obligé de le protéger (voile d’hivernage, etc.) soit de le rentrer chez vous.

Sachant cela il ne vous reste plus qu’à choisir entre le laisser en pot ou le planter en pleine terre.

Quoi qu’il en soit trouvez-lui une place au soleil tout au long de l’année (pourquoi pas en serre), bien au chaud, un peu à l’abri du vent pour éviter qu’il ne se dessèche trop vite et gardez-le toujours bien humide sans pour autant laisser d’eau dans sa coupelle et ce jusqu’à la fin de sa vie.

Il ne vous restera alors plus qu’à patienter pour avoir un palmier fruit de vos propres soins ! Il y aura cependant malheureusement peu de chance que vous ayez des dattes car le dattier a besoin d’énormément de chaleur et de soleil pour fructifier, mais la plante est très belle.

A lire aussi :
Illustration bannière : Poignée de dattes prêtes à être consommées © Gamzova Olga
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis