10 manières de lutter contre le froid en intérieur, avec classe et naturel [guide de survie]

Le bout de vos doigts commence à virer glaçon, vos jambes tremblent nerveusement pour compenser, vous regardez le sol de l’open-space avec anxiété en vous demandant si allumer un feu de camp au milieu serait bien prudent et légal (non).

Rédigé par Alan Van Brackel, le 6 Jan 2021, à 18 h 10 min
10 manières de lutter contre le froid en intérieur, avec classe et naturel [guide de survie]
Précédent
Suivant

Pas de doute, le froid envahit votre espace. Plutôt que de pousser le chauffage au maximum, on vous donne quelques astuces pour lutter contre le froid.

Comment se réchauffer : 10 conseils pour lutter contre le froid statique au bureau ou à la maison

On peut évoquer le bureau, qu’il soit extérieur ou en télétravail à domicile, mais ces conseils sont valables pour tous les intérieurs. Si l’on travaille on aura évidemment le problème d’un froid statique lié à une activité physique limitée. Voyons successivement :

  • comment s’habiller, les conseils basiques mais toujours bons à rappeler ;
  • que manger pour lutter contre le froid ;
  • comment préparer son corps pour lutter efficacement ;
  • quels conseils appliquer dans la maison ou au bureau.

Le froid n’est pas un ennemi

Bien au contraire même ! C’est plutôt la chaleur des espaces confinés qui permet aux virus de se propager plus facilement. Le froid est bon pour le corps, et c’est même le principe du bain nordique largement pratiqué en Scandinavie.

Ne surchauffez pas votre intérieur mais adaptez votre manière de vivre pour rendre votre corps plus résistant : le confort passe aussi par une bonne hygiène de vie.

froid statique

Froid statique : parfois au ressenti cela donne ceci – © Maria Dryfhout

Sans compter que des économies d’énergie sont également bonnes pour votre facture d’électricité et pour la planète. Il s’agit donc de faire preuve de bon sens et de réviser ses méthodes pour lutter contre le froid. N’hésitez pas à partager ces conseils avec vos proches et bon courage pour vous réchauffer !

1. S’habiller correctement pour lutter contre le froid

C’est une remarque de bon sens, et un conseil qui pourrait paraître bateau mais, parfois, en automne ou en fin d’hiver, on s’imagine que le ciel bleu qui nous surplombe va nous réchauffer correctement. Erreur, et selon l’isolation thermique, voire la présence de rideau thermique, vous allez éventuellement devoir pallier le manque de chaleur. Il faut alors revoir l’isolation d’un autre élément : notre propre corps.

L’épaisseur des vêtements peut jouer mais tout autant la quantité de peau couverte : votre corps dégage naturellement de la chaleur et le vêtement a pour rôle de la maintenir le plus possible sur vous. On oublie donc les parties du corps laissées à nu.

2. Choisir les bons vêtements

En fonction du froid réel, on va user de plusieurs techniques, la plus efficace étant sans conteste de superposer les vêtements. Pour la vie de tous les jours, on peut donc imaginer :

  • Un t-shirt fin, voire ce qu’on appelle un vêtement technique, qui saura garder la chaleur et évacuer la transpiration. Si vos ancêtres portaient déjà des tricots de corps, certes parfois peu seyants, ce n’était pas pour rien. Aujourd’hui, les tissus et modèles sont de plus en plus performants et esthétiques.
  • Un t-shirt épais à manches longues ou une chemise, un chemisier… Bref n’importe quel haut tant qu’il vous couvre un peu sinon l’intérêt est réduit.
  • Un pull fin ou un gilet de préférence taillé dans une manière naturelle, plus chaude.

Il est tout à fait possible de rajouter une veste ou un manteau le cas échéant. Cette manière de faire vous permet de vous adapter à de multiples températures. L’essentiel est de penser à la circulation de l’air : contrairement à ce que vous pouvez penser, vous aurez plus chaud si les vêtements ne vous serrent pas trop : l’idée est de laisser l’air circuler pour qu’il se réchauffe et que la transpiration s’évacue(1).

3. Protégez les extrémités

Votre corps, par défaut, va envoyer la chaleur là où elle est la plus nécessaire à votre survie, c’est-à-dire autour des organes vitaux. Les mains et les pieds auront naturellement tendance à être plus froids : on n’attrape pas plus froid par la tête, ce n’est qu’un mythe, mais il faut par contre penser à la couvrir pour conserver la chaleur qui se diffuse en montant.

N’hésitez pas à sortir le bonnet, même en intérieur si le froid vous paraît intense, mais aussi des chaussettes chaudes. Comme pour les autres vêtements, n’oubliez pas de laisser l’air circuler, mais aussi le sang : les accessoires les plus serrés ne sont pas ceux qui réchauffent le plus.

Pour les pieds, une autre astuce de grand-mère : réchauffer ses chaussures sur le radiateur. Des pieds réchauffés ont plus de chance de le rester que si le corps doit perdre de l’énergie à essayer de les rendre moins froids.

froid au bureau

Difficile de travailler quand on a froid – © stockfour

Attention aussi au ventre, préviennent les Japonais, il doit rester enveloppé pour qu’on ne tombe pas malade. C’est vers lui que se concentre la chaleur, donc il ne s’agit pas de la perdre.

Lire page suivante : l’alimentation pour lutter contre le froid

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Chercheur dans l'âme, partagé entre l'Europe et les Etats-Unis. Parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis