10 manières de lutter contre le froid au bureau, avec classe et naturel [guide de survie]

Le bout de vos doigts commence à virer glaçon, vos jambes tremblent nerveusement pour compenser, vous regardez le sol de l’open-space avec anxiété en vous demandant si allumer un feu de camp au milieu serait bien prudent et légal (non).

Rédigé par Alan Van Brackel, le 28 Nov 2016, à 14 h 15 min

L’alimentation pour lutter contre le froid

4. Buvez des boissons chaudes

Cela paraît évident mais les boissons chaudes font partie de nos meilleures alliées, qu’il s’agisse du thé, du café, du rooibos, de la tisane ou même d’un bon chocolat chaud. Si en été les boissons chaudes peuvent réhydrater, en hiver elles retrouvent aussi leur fonction initiale : réchauffer.

On mise également sur les soupes, de bons alliés nutrition, à avaler à 11h comme à 16h si le coeur vous en dit. Au bureau, il est en général assez facile de venir avec un thermos et de faire réchauffer une portion. Il suffira ensuite de varier les recettes en fonction des légumes de saison et de vos goûts : soupe au panais, soupe aux poireaux et aux coings, soupe aux poix cassés, velouté de radis rose et radis noir ou encore velouté de topinambour, autant de recettes délicieuses que consoGlobe.com vous conseille.

contre le froid au bureau

Prendre l’habitude de boire chaud © Andrey_Popov

L’alcool, par contre, ne tient pas chaud : il ne s’agit qu’une impression, due au fait que du sang chaud est envoyé vers la peau suite à la dilatation des vaisseaux sanguins. Résultat : on ne tremble plus de froid, mais ce mécanisme, s’il est désagréable, est utile pour réchauffer naturellement le corps. L’alcool augmente donc le risque d’hypothermie(8), d’autant plus qu’il fait baisser la température corporelle. De toute manière, mieux vaut l’éviter au travail !

De la même manière, la caféine garde les vaisseaux sanguins dilatés et le corps perd de la chaleur plus facilement : à l’extérieur, buvez plutôt du décaféiné.

5. Que manger quand on a froid ?

On peut manger épicé ! Le gingembre, en particulier, est reconnu pour réchauffer : outre une action bénéfique pour lutter contre le rhume et les autres maux du quotidien, il aiderait le sang à circuler mieux et permettrait, intégré dans la cuisine, d’augmenter la température corporelle, même si peu d’études existent à ce sujet(7). C’est pour cela notamment que le pain d’épices est associé à la chaleur, outre la tradition de Noël. Si vous n’aimez pas le gingembre, vous pouvez miser sur d’autres épices et notamment le piment.

curcuma épice santé longue vie bienfaits

Curcuma, l’épice de longue vie © oleksajewicz © Shutterstock

Côté alimentation, toujours pour vous réchauffer, vous pouvez compter aussi sur les aliments longs à digérer. Vous pouvez alors incorporer à vos repas de manière plus systématique des féculents complets, comme le riz. Les protéines, bien sûr, seront alors les reines puisque leur digestion demande plus d’énergie que celle des glucides et des lipides(4). On peut miser sur le lait de soja mais aussi sur les noix et noisettes.

Lire page suivante : préparez votre corps

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Chercheur dans l'âme, partagé entre l'Europe et les Etats-Unis. Parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis