Cuisinez les légumes de saison en janvier : le panier AMAP

Chaque mois, consoGlobe met son nez dans la composition des paniers de saison et passe au crible les différents légumes. Voici ceux que vous risquez de vous voir proposés dans votre panier AMAP de janvier en France.

Rédigé par Aurore, le 5 Jan 2019, à 10 h 14 min

Île-de-France : un panier AMAP Paris

À Paris aussi, il existe des AMAP ! Et les Parisiens pourront sûrement se régaler :

Betterave

Voir le panier du Sud-Est

Lire aussi : La betterave : un concentré de bienfaits toute l’année

Carottes

Côté cuisine : la carotte est très facile à déguster. Vous pouvez la consommer crue : râpée ou entière, en jus, ou encore cuite au four, à l’eau, en purée ou à la vapeur. Les fanes de la carotte peuvent être ajoutées à un bouillon pour plus de goût.

panier amap janvier

La carotte rend-elle aimable © success863

Côté bienfaits : la carotte contient beaucoup de caroténoïdes comme le bêta-carotène neutralisant les radicaux libres du corps. La vitamine A contenue dans la carotte favorise une bonne vision, une meilleure qualité des muqueuses et une bonne croissance osseuse. Les carottes aideraient le corps à lutter contre les maladies cardiovasculaires, certaines formes de cancer ainsi que les cataractes.

Pommes de terre

Voir le panier région Nord

Lire aussi : Les pommes de terre ont la patate

Navets

Côté cuisine : si le navet en lui même peut se conserver 10 à 20 jours, les fanes du légume doivent être consommées dans les 3 à 4 jours suivant l’achat (si elles ont été placées au frigo). Le navet doit être cuit à l’eau ou à la vapeur pour conserver sa texture. Il peut aussi être saisi à la poêle ensuite. Il s’agit d’un accompagnement très sain, et il est aussi utilisé dans les purées et le pot-au-feu.

panier amap janvier

Le navet, un légume peu calorique © IzabelaGorz

Côté bienfaits : le navet est très peu calorique du fait de sa haute teneur en eau. Riche en vitamine C et en fibres, le navet stimule le transit intestinal. Riche également en minéraux, le navet assure une bonne santé à notre organisme.

Poireaux

Voir panier de l’Ouest

Lire aussi : Recette de la soupe aux poireaux et aux coings

Pommes

Côté cuisine : classique parmi les classiques, la pomme se déguste selon les envies. Crue, elle peut aussi être pressée, cuite, ajoutée à un dessert ou une entrée. La pomme se marie très bien à toutes les étapes du repas, de l’apéritif au dessert. Vous pouvez la croquer, la poêler, la couper, l’enfourner ou la réduire en compote.

panier amap janvier

Mangez des pommes © Gita Kulinitch Studio

Côté bienfaits : la pomme est connue pour être un très bon fruit, bourré d’antioxydants et de fibres. « Une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours » est un dicton bien vrai lorsque l’on sait que la pomme protège le corps, limite le mauvais cholestérol et améliore les fonctions respiratoires.

Salade

Voir panier du Sud-Est

Lire aussi : La salmonelle infeste les salades en sachet

Radis

Côté cuisine : le radis se déguste très facilement à l’apéritif ou dans les salades, cru. Pour le consommer, il suffit de bien le laver. Il est très apprécié avec un peu de sel, un morceau de pain et du beurre. Vous pouvez l’incorporer également à vos salades pour apporter un peu de croquant. Il peut être consommé cuit à la poêle.

panier amap janvier

Croquants crus, les radis peuvent aussi être cuits à la poêle © Iaroshenko Maryna

Côté bienfaits : le radis dispose d’une concentration en minéraux très bénéfique pour l’organisme comme le potassium et le calcium. Peu calorique, il renferme également pas mal de vitamine C et de fibres. Le radis préviendrait de certaines maladies cardiovasculaires et certains cancers comme celui du côlon.

Composition AMAP – Rouge Tomate

Lire page suivante : Région Sud-Ouest : un panier de Gironde

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. bonjour merci pour ce bon survol saisonnier
    personnellement je n’aime pas les topinambours, mais chacun ses goûts
    je consomme 50% des parties vertes du poireau, cuit à la vapeur ou à l’étouffée, ce n’est pas trop amer et ça a dugoût, le blanc n’en a pas.
    Je fais aussi des omelettes au poireau : après l’avoir bien fait réduire en toutes petites rondelles à la poële dans du lait, je bats mes oeufs et verse dessus. Dans le Nord on fait de la flamiche au poireau, en entrée, suivie de tarte au Maroilles..

Moi aussi je donne mon avis