La salmonelle infeste les salades en sachet

Les salades en sachet permettent à la bactérie salmonelle de se développer. Ce microbe cause des infections alimentaires graves pouvant être mortelles.

Rédigé par Maylis Choné, le 21 Nov 2016, à 9 h 40 min

Une restriction de plus dans notre alimentation ! Ou plutôt une vigilance à mettre en place pour éviter des infections alimentaires. La salmonelle peut se développer dans les salades en sachet.

Salmonellose en sachet

Ce n’est pas tellement la salade qui est en cause mais plutôt le jus qui se répand dans le sachet. Les tests ont en effet démontré que ce fluide est un véritable nid pour la bactérie salmonelle.  Il coule et touche les feuilles endommagées augmentant ainsi les risques de développement de la bactérie.

Les minuscules insectes présents dans ce jus se collent vigoureusement aux feuilles si bien que même un lavage long et méticuleux ne permettrait pas de les déloger. Et la conservation au frigidaire n’empêche rien à l’invasion.

Oublier les sachets ?

Sans demander de stopper cette habitude des consommateurs, Dr Kimon Andreas Karatzas, professeur adjoint en microbiologie alimentaire à l’Université de Reading, explique qu’il « serait préférable, si possible, d’acheter des produits frais non coupés ou hachés, et de toujours les laver avant de les manger – même ceux qui sont déjà lavés. »

La salmonellose est une infection grave qui peut même être mortelle. Diarrhées, crampes d’estomac, vomissements et fièvre entrainent l’hospitalisation de près de 2.500 personnes chaque année parmi les 19.800 cas de salmonellose recensés en France. Outre l’infection, la déshydratation entraînée peut mettre la vie en danger.« Les consommateurs ne doivent pas oublier que les agents pathogènes d’origine alimentaire peuvent être mortels », insiste le Dr Andreas Karatzas.

Illustration sondage : salade en sachet – © stanga Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. Il faut oublier les salades en sachets ! C’est comme les steaks hachés en barquette : impossible de garantir sérieusement qu’il n’y aura pas de contamination, en conventionnel ou en bio.
    De toute façon le goût est déjà très limité, autant faire l’impasse.
    Acheter une salade entière et la laver ce n’est quand même pas très long ! Oui, ça va supprimer des emplois : des femmes qui bossent les mains dans l’eau glacée dans des salles à +4°C .
    Il faut privilégier les productions à la ferme et les circuits courts et créateurs d’emploi et moins destructeurs de l’environnement. Ca ne coûte pas forcément plus cher si on mange de saison, et il faut choisir où on met son argent : dans l’agro-industrie, ou dans des filières durables.

  2. Pas très étonnée ! J’ai déjà mis mon nez dans un sachet acheté le jour même et y ai détecté une vague odeur de croupi. Après avoir gouté à “la chose”, je n’ai trouvé strictement aucun intérêt a manger de la verdure insipide qui ne vaut que pas son assaisonnement. Si en plus ça peu rendre malade, autant renoncer à la “salade” quand on estime ne vraiment pas avoir le temps d’en préparer une vraie !

Moi aussi je donne mon avis