Cuisinez les légumes de saison en janvier : le panier AMAP

Chaque mois, consoGlobe met son nez dans la composition des paniers de saison et passe au crible les différents légumes. Voici ceux que vous risquez de vous voir proposés dans votre panier AMAP de janvier en France.

Rédigé par Aurore, le 5 Jan 2019, à 10 h 14 min

Janvier est à la fois synonyme de rentrée et de renouveau pour commencer une toute nouvelle année pleines de bonnes résolutions. Le froid s’installe dans une bonne partie de nos contrées, en tout cas en France métropolitaine, et les légumes vont donc être un peu moins variés. L’occasion, peut-être, de chercher et goûter à de nouvelles saveurs, en terme de variétés par exemple. Guide par régions de ce que vous allez trouver ce mois-ci dans votre panier AMAP, et conseils pour en profiter au mieux et manger de saison en janvier.

Paniers AMAP de janvier : choisissez votre région

Pour être en bonne santé, on le sait il faut manger de saison, un peu de tout, mais surtout des légumes. Si en plus, on fait fonctionner les circuits courts en privilégiant le local et le réseau AMAP, on a tout bon pour pour le porte-feuille et la planète !

Région Sud-Est : un panier AMAP du Vaucluse

Cette semaine dans le Vaucluse, il y a fort à parier que vous trouverez dans votre panier AMAP :

Betteraves

Côté cuisine : la betterave rouge se consomme crue ou cuite, mais elle est plus souvent cuite dans un grand volume d’eau. Très colorée, elle se marie à merveille aux salades et aux viandes. En cuisine, vous pouvez conserver un morceau ou le jus d’une betterave pour colorer les sauces, les vinaigrettes, les pâtes et le riz.

amap janvier

Betterave : même les feuilles se consomment © Africa Studio

Côté bienfaits : on prête à la betterave un pouvoir protecteur contre le cancer de la peau ou du poumon ainsi qu’un pouvoir antioxydant très important. Les feuilles de betteraves peuvent également être consommées comme celles de l’épinard et seraient très bonnes pour la santé des yeux. La betterave est diurétique et tonifiante. Comptez une quarantaine de calories pour 100 g de ce légume.

Épinards

Côté cuisine : les épinards sont appréciables crus, mi-cuits ou cuits. Les pousses d’épinards sont souvent consommées crues en salade et ont un goût très prononcé. Légèrement blanchies à la poêle, les feuilles d’épinards relèvent le goût d’un plat. Vous pouvez les cuire à la vapeur quelques minutes pour qu’elles gardent une certaine consistance ou bien les faire bouillir.

panier amap janvier

Crus ou cuits, les épinards sont un régal © Lecic

Côté bienfaits : les épinards sont riches en minéraux (potassium, calcium et magnésium), ainsi qu’en fer, vitamine C et carotènes. Les antioxydants présents dans ce légume en font un allié de l’organisme, mieux armé pour lutter contre le vieillissement. Atout minceur, les épinards stimulent également le transit intestinal.

Poireaux

Voir panier de l’ouest

Topinambours

Côté cuisine : délaissé depuis plusieurs années, le topinambour revient doucement dans les assiettes. Légume dit « racine », il ne doit pas traîner dans votre frigo car il se conserve mal. Le topinambour peut être cuit au four, à la vapeur, à la poêle ou encore dans l’eau. Avec un goût légèrement sucré, le topinambour rappelle l’artichaut. Il peut être consommé en soupe, en accompagnement ou encore en purée.

panier amap janvier

Des topinambours pour de délicieuses soupes ou purées © Valentyn Volkov

Côté bienfaits : riche en fer et en vitamines, ce légume est surtout connu pour préserver la santé intestinale de l’homme et son équilibre. Le topinambour renferme également des sucres et des glucides qui favorisent l’absorption des minéraux et notamment le calcium et magnésium.

Chou

Côté cuisine : fort en goût et peu calorique, le chou se décline à toutes les sauces et sous toutes les formes. Cru, cuit, bouilli, en vapeur, à la poêle ou au four… Le chou s’adapte à vos envies du moment. Vous pouvez l’incorporer à des purées, des salades ou l’utiliser dans vos soupes ou comme accompagnement.

panier amap janvier

Le chou, bon à toutes les sauces © Pixel-Shot

Côté bienfaits : comme de nombreux autres légumes de la même famille, le chou aurait un effet protecteur sur notre organisme contre le cancer du poumon ou des reins. Les antioxydants contenus dans le légume préviendraient les maladies cardiovasculaires et protégeraient les cellules du vieillissement.

Salade

Côté cuisine : crue ou cuite à l’eau, à la vapeur ou à la poêle, la salade est l’alliée des régimes alimentaires équilibrés. Très peu calorique, la salade peut facilement accompagner un repas et s’adapte à toutes les envies. Attention : elles se conservent très peu de temps au frigo.

panier amap janvier

Une entrée dont on ne se lasse jamais © vaivirga

Côté bienfaits : la salade est riche en fibres et absorbée en début de repas, elle facilite la digestion des autres aliments. Très rassasiante, elle est aussi riche en vitamines K qui facilite la densité osseuse. La salade est aussi bonne pour la vue, limite les carences en magnésium et vous permet de rester en meilleure santé.

Composition AMAP – Le Thor en Vert (84)

Lire page suivante : Région Nord : un panier AMAP du Nord

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. bonjour merci pour ce bon survol saisonnier
    personnellement je n’aime pas les topinambours, mais chacun ses goûts
    je consomme 50% des parties vertes du poireau, cuit à la vapeur ou à l’étouffée, ce n’est pas trop amer et ça a dugoût, le blanc n’en a pas.
    Je fais aussi des omelettes au poireau : après l’avoir bien fait réduire en toutes petites rondelles à la poële dans du lait, je bats mes oeufs et verse dessus. Dans le Nord on fait de la flamiche au poireau, en entrée, suivie de tarte au Maroilles..

Moi aussi je donne mon avis