L’arroche, des épinards d’automne

Quel plaisir de redécouvrir des légumes oubliés ! Cette fois, nous vous présentons l’arroche, une lointaine cousine de l’épinard qui n’a rien à lui envier.

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 9 Nov 2020, à 16 h 00 min

Arroche des jardins, belle-dame ou faux épinard… Tous ces sobriquets désignent l’arroche, une potagère de la famille des Chénopodiacées, populaire autrefois, mais qui s’est fait voler la vedette par son cousin l’épinard.
La bonne nouvelle est que cette plante revient sur le devant de la scène. Pourquoi est-ce une bonne nouvelle ? Parce que l’arroche est jolie, pleine de bienfaits et qu’elle se cuisine très facilement.

L’arroche, ce légume oublié à redécouvrir d’urgence !

Originaire de Sibérie, l’arroche des jardins ou Atriplex hortensis est une herbacée à grandes feuilles qui peuvent prendre la forme d’un coeur ou d’une flèche. Ses petites fleurs sont ramassées en bouquets denses. La plante peut dépasser 1,50 m. Il en existe plusieurs variétés.

Arroche rouge, arroche verte ou arroche pourpre

L’arroche rouge est sans doute l’arroche la plus populaire… et la plus décorative. Le coloris de ses grandes feuilles varie du rose au pourpre, ce qui en fait une pro de la déco. Vous pouvez également trouver l’arroche verte avec ses feuilles gaufrées ou l’arroche blonde vert pâle, presque jaune.

Arroche comestible : rouge, verte, pourpre… – © MAD.vertise

De quoi mettre de la couleur dans vos assiettes !

Toutes sont des variétés d’arroches, au goût rappelant celui de l’épinard ou de la blette.

Arroche – Le saviez-vous ?

Il existe également une arroche marine, que l’on appelle pourpier de mer. Elle pousse aux bords de la Méditerranée et de l’Atlantique.
Souvent utilisée comme plante ornementale du fait de ses jolies feuilles argentées, elle est aussi une arroche comestible, au bon goût iodé.

Où trouver l’arroche ?

Si ce légume ancien ne se trouve pas facilement sur les étals des marchés, le mieux est de le faire pousser chez soi. Ce qui n’est pas plus mal parce que ce végétal est facile et qu’en plus, il décorera joliment votre jardin.

Rustique, le « faux-épinard » ne craint pas le froid. Il se sème au printemps et même à l’automne. Cultivez-le à mi-ombre, dans un sol bien drainé. La plante s’accommode des sols salins ou alcalins, pourvus qu’ils restent bien humides.

L’arroche, excellente pour la santé

Non contente d’arborer de chouettes couleurs et d’avoir un goût sympathique, l’arroche contient plein de bons nutriments essentiels à notre bonne santé.

Des fibres pour bien digérer

Très pourvue en fibres, cette « Belle Dame » est l’alliée de votre système digestif et surtout, d’un bon transit. En outre, les aliments riches en fibres permettent de bien réguler son taux de cholestérol.

Santé du coeur

Fournir suffisamment de potassium à son organisme est très important pour prendre soin de son coeur. Le potassium aide également à maintenir une bonne tension.

Antioxydants et action anti-inflammatoire

Les anthocyanes sont les flavonoïdes, ces pigments qui donnent leur couleur rouge, pourpre ou violacée aux fruits et légumes comme l’arroche pourpre. Des recherches montrent l’effet de ces antioxydants qui protègent des radicaux libres, ont une action anti-inflammatoire et préviennent certains cancers.

Un système immunitaire boosté

Aliments riches en magnésium autre que l’arroche des jardins – © artem evdokimov

L’arroche contient une bonne quantité de deux minéraux essentiels pour un système immunitaire optimal : le magnésium et le zinc.

Un système nerveux protégé

Enfin, c’est une source de calcium dont on aurait tort de se passer. Une portion de 100 grammes couvrent deux fois les besoins en calcium de la journée ! Le calcium est indispensable pour protéger les dents, les os, le coeur, les muscles et le système nerveux.

Comment cuisiner l’arroche

Cousine lointaine de l’épinard, elle se cuisine de la même façon… Autrement dit, de bien des façons !

Les jeunes pousses sont tendres et se mangent facilement crues, pour des salades colorées et ultra vitaminées. Vous pouvez les faire sauter à la poêle dans de l’huile avec un peu d’ail mais aussi l’incorporer dans tous vos bons plats d’automne.

Préparez-la aussi en soupe ou glissez-la dans une quiche, une tourte, un chausson avec du fromage… Pensez à elle quand vous prévoyez de servir des lasagnes ou des pâtes aux légumes. Jetez quelques feuilles dans un risotto ou dans un gratin de pommes de terre pour faire manger des légumes aux enfants l’air de rien !

Enfin, s’il est dommage que l’arroche rouge perde sa couleur à la cuisson, vous pouvez toujours réutiliser l’eau de cuisson pour colorer le riz ou les pâtes.

Illustration bannière : Arroche des jardins – © greenair
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis