Tisane, thé, infusion : quelles différences ?

Tisane, thé, infusion : quelles différences ?

Tisane, thé, infusion, décoction… Difficile de faire le tri entre ces différentes appellations. À quoi correspondent-elles vraiment ? Découvrez ce que chacune de ces boissons énergisantes à de bons pour votre santé et votre esprit et choisissez-les selon vos besoins.

La différence entre le thé et la tisane

Thé et tisane peuvent parfois être confondus. Faisons le point sur ces deux boissons chaudes. Entre le thé et la tisane, tout est une question de composition. Le thé, comme son nom l’indique, contient de la théine. Cette théine, aussi appelée caféine, provient de l’infusion des feuilles de théier.

Le thé peut être vert, jaune, blanc, noir et permet d’obtenir une boisson stimulante et diurétique. On lui prête de nombreux bienfaits comme d’améliorer le système cardio-vasculaire et la concentration, d’être antioxydant grâce à la présence de flavonoïdes. Le thé noir, grâce à sa teneur en fluor favoriserait la densité osseuse, lutterait contre la plaque dentaire et diminuerait l’hypertension.

thé-tasse-caféine-boisson-énergisante

Du côté du thé vert, ce dernier aiderait à la réduction du taux de cholestérol. Plusieurs études tendent à prouver également que dans le cadre d’un régime amaigrissant, le thé vert aiderait à la perte de poids. Il préviendrait également quelques cancers mais les études menées en ce sens sont encore expérimentales.

Par tradition, le thé vert est souvent recommandé dans le cadre de certains troubles digestifs. Ses vertus diurétiques permettrait une meilleure élimination de l’urine et de certaines toxines.

Théine, caféine : quelle différence ?

Souvent la question de la différence entre la théine et la caféine revient. Pourtant, il n’y en a aucune. Derrière ces deux nominations se cache un seul alcaloïde. La seule différence est que la caféine que nous consommons est tirée de la graine du caféier, et la théine de la feuille du théier.

Le café et le thé agissent comme un stimulant du système nerveux central, favorisant ainsi la concentration. Si le thé ne provoque pas l’énervement parfois constaté après un café, c’est que la dose de caféine contenue dans un café est plus importante que celle contenue dans un thé.

Attention toutefois à la surconsommation. Si la caféine ou théine a un effet positif sur l’organisme, une surconsommation peut entraîner : palpitations, vertiges, insomnies, diarrhées, sueurs froides etc. De plus, la caféine pourrait empêcher l’absorption du fer par l’organisme et ainsi provoquer des anémies.

Lire la page suivante : Les tisanes sont-elles bonnes pour la santé ?