La phytothérapie : le soin nature

Découvrez l’art de se soigner par les plantes : la phytothérapie, une forme de médecine originelle qui fait un retour en force en ce début de millénaire ! Un véritable soin nature…

Rédigé par Consoglobe, le 15 Apr 2017, à 17 h 30 min

Pour soulager nos petits maux ou prévenir des soucis de santé plus graves, les plantes incarnent sûrement l’une de nos meilleures armes. Zoom sur la phytothérapie, la médecine plébiscitée depuis la nuit des temps !

La phytothérapie, la santé par les plantes

La phytothérapie ou « soin par les plantes » est l’une des plus vieilles médecines du monde. D’ailleurs, nous sollicitons souvent la phytothérapie pour soigner nos petits maux sans même nous en rendre compte : une tisane au tilleul pour bien dormir, des bonbons à l’eucalyptus pour soulager la toux, ou encore des gélules de ginseng pour combattre le stress…

Il faut dire qu’elles nous rendent bien service ces petites plantes. Selon votre souci de santé (troubles de la digestion, du sommeil ou encore du psychisme), la forme, la posologie et la nature de la plante utilisée entrent en considération. Pour être si efficace, la phytothérapie utilise les principes actifs des plantes de façon à lutter contre certaines maladies.

La pratique de la phytothérapie est reconnue par le ministère de la Santé, depuis 1986.

À chaque plante ses principes actifs

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a répertorié plus de 22.000 plantes médicinales. Il peut s’agir de plantes, mais aussi de champignons, d’arbres…

soin nature, phytothérapie

© Gajus Shutterstock

Voici quelques exemples de plantes pour les troubles du quotidien :

  • fragon : contre les jambes lourdes,
  • gingembre : contre le mal des transports et la migraine,
  • rhubarbe : contre la sinusite,
  • lavande : contre l’insomnie et l’anxiété mais aussi pour soigner les cheveux,
  • pensée : contre les problèmes de peau ( acné, eczéma..) et l’indigestion,
  • baie d’argousier : contre le stress,
  • lithothamne : contre les rhumatismes,
  • cyprès : contre les varices,
  • aubépine : contre les maux de gorge et les spasmes,
  • baie de myrtille : contre la diarrhée,
  • huile de bourrache : contre le vieillissement cutané.

Comment ça marche ?

Il existe différentes manières d’administrer des plantes, dont :

  • l’infusion, vous arrosez les plantes émiettées avec de l’eau bouillante. Laissez le mélange reposer 10 à 15 minutes et le tour est joué. Mais l’infusion peut dissoudre certains principes actifs…
  • la décoction. Faites bouillir les plantes émiettées dans de l’eau. Laissez  refroidir le mélange jusqu’à ce qu’il puisse être bu. Filtrez-le, puis ingérez. Là aussi, certains principes actifs peuvent être dissouts.
  • la macération. Laissez macérer les plantes dans de l’eau tiède pendant une durée pouvant aller de quelques heures à plusieurs semaines. Mais cette méthode ne permet pas l’extraction complète du principe actif.

Les plantes peuvent aussi être administrées sous forme de gélules, mais aussi ajoutées dans vos plats en infusion ou en bouillon. Enfin, vous pouvez aussi les utiliser en application cutanée, en mettant ces plantes dans un bain.

Leurs principes actifs entrent également dans la composition des produits cosmétiques pour le visage et le corps, dans les crèmes, les masques, les enveloppements, etc.

Autre branche, distincte mais importante de la phytothérapie : l’aromathérapie et ses précieuses huiles essentielles qui, à force de bons résultats, ne cessent de conquérir de plus en plus de coeurs… et de corps.

Les contre-indications

Attention toutefois, les plantes peuvent paraître inoffensives mais il faut être très prudent car certains extraits actifs des plantes peuvent avoir des effets très puissants et d’autres peuvent aussi avoir une action négative et être toxiques. Renseignez-vous avant de commencer un traitement.

En cas de grossesse par exemple, certaines plantes sont contre-indiquées, comme la sauge ou le romarin. Il est donc très important de se renseigner auprès d’un médecin.

Enfin, même si la phytothérapie est qualifiée par l’OMS de « médecine traditionnelle« , la phytothérapie ne se substitue pas à la médecine allopathique.

Quoi qu’il en soit, les plantes bénéficient actuellement d’un réel engouement à travers le monde. Pourquoi pas chez vous ?

Illustration bannière : La phytothérapie, une alliée de choix – © Nikolay Litov Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis