Journée internationale sans viande : manger autrement

Journée internationale sans viande : manger autrement

Dimanche 20 mars a lieu la Journée internationale sans viande. Un jour important pour les végétariens , végétaliens et tous ceux qui estiment qu’il est urgent de limiter sa consommation de viande.

Devenir végétarien : une nécessité ?

Comment allons-nous manger en 2050 ? Cette question étonnante est très sérieuse. Alors que la famine est encore très présente dans notre monde, nous continuons de manger plus que de raison et nous sommes de plus en plus nombreux à le faire.

Des scientifiques se penchent même sur la question et ont déjà envisagé de remplacer les élevages d’animaux à viande par des élevages d’insectes, ou encore de produire de la “viande de laboratoire” à partir de cellules souches, notre monde actuel ne pouvant pas assumer une consommation de viande exponentielle.

Dans ce contexte, la Journée internationale sans viande est un événement récurrent en France depuis 2006. Elle est surtout animée par des associations de végétariens qui veulent démontrer au grand public que manger sans viande, c’est mieux s’alimenter.

Environnement, santé : arrêtez la viande

Plusieurs arguments expliquent la conversion de ces milliers de personnes qui ont décidé d’arrêter de manger de la viande et du poisson au profit d’autres aliments et surtout plus de fruits et légumes. Leurs arguments :

Ne pas contribuer au massacre d’animaux

élevés dans des conditions malsaines, entassés, pour simplement nourrir une population ;

Ne plus consommer une famille d’aliments répandue mais nuisant à l’environnement

Les animaux d’élevage sont notamment à l’origine de 18 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde et nécessitent beaucoup d’énergie ;

Ne plus consommer une famille d’aliments nuisant à la santé

Plusieurs études démontreraient en effet qu’une grande consommation de viande rouge pourrait augmenter le risque de développer un cancer par exemple.

Polluante, nocive pour la santé, ne respectant pas le bien-être animal, la consommation de viande est régulièrement passée au grill des végétariens, végétaliens, défenseurs de la cause animale et scientifiques.