Cowspiracy, le documentaire choc qui dénonce l’impact de la viande

Rédigé par Alan, le 26 Nov 2015, à 15 h 40 min

Si l’impact de la viande ne fait pas de doute depuis des années dans les chiffres, ceux-ci restent encore trop confidentiels, malgré leur caractère public. C’est ce qu’ont voulu dénoncé les auteurs d’un documentaire choc, Cowspiracy, produit par Leonardo DiCaprio.

Cowspiracy présente sans fard les vrais chiffres de la viande

Saviez-vous que la fracture hydraulique nécessite 378 millions de litres d’eau par an ? Eh bien l’industrie de la viande utilise 129.000 milliards de litres d’eau par an. Ainsi, comme le documentaire Cowspiracy : The Sustainability Secret le précise, pour produire un burger il faut plus de 2.000 litres d’eau, soit deux mois de douches. Ainsi, 5 % de l’eau utilisée aux Etats-Unis l’est utilisée pour un usage domestique, contre 55 % pour l’élevage.

cowspiracy-viande-environnement-pollution-impact-environnemental-01

Des chiffres effarants

Pour produire un kilogramme de boeuf, il faut 20.000 litres d’eau, contre près de 4.000 litres pour un oeuf, ou 7.000 litres pour un kilo de fromage. Cette industrie est plus polluante que tout le secteur des transports aux Etats-Unis. Les déchets sont même 130 fois plus importants que les déchets humains.

Le secteur utilise 33 % des ressources terrestres en eau, 45 % des terres et est responsable de 91 % de la destruction de la forêt amazonienne. Quand l’huile de palme est responsable de la destruction de 104  millions de mètres carrés, l’élevage conduit à la destruction de 544 millions de mètres carrés de forêt.

Autre élement : l’élevage industriel est tel que le terrain occupé n’est pas le même que si le boeuf était élevé dans l’herbe. Si le boeuf était élevé en pâturage, il faudrait 3,7 millions de kilomètres carrés de terrain herbeux pour l’élever quand aux Etats-Unis il y en a 1,9 million.

Du côté des poissons, ce n’est guère mieux, puisque 2.700 milliards de poissons sont pris chaque année. Pour un kilogramme de poisson pêché dans les océans, on pêche en réalité 5 kg de poissons qui ne seront pas conservés, notamment à cause de la pêche en eaux profondes. C’est ainsi que près de 50 millions de requins sont pris dans les filets chaque année.

cowspiracy-viande-environnement-pollution-impact-environnemental-03

Le documentaire rappelle aussi que la nourriture produite est suffisante pour 12 à 15 milliards de personnes et, quand la planète en compte 7, un milliard de personnes ont faim. 50 % des ressources en céréales et en légumes sont destinées à l’élevage. 1,5 milliard de vaches utilisent 170 milliards de litres d’eau, 61 milliards de kilos de nourriture, contre 20 milliards de litres d’eau et 9,5 milliards de kilos de nourriture pour les humains.

La viande tue la planète

cowspiracy-viande-environnement-pollution-impact-environnemental-02

Le parti pris du documentaire est très clair : dénoncer le fait que l’élevage industriel tue la planète, le titre étant un mot-valise constitué de « cow » (« vache ») et « conspiracy » (« conspiration »). Il s’appuie sur un rapport très officiel, des Nations-Unies, qui prouve que l’élevage est en réalité la première cause de problèmes environnementaux, devant même les transports ou l’industrie pétrolière.

Produit par Leonardo DiCaprio, le documentaire a été réalisé par deux jeunes activistes de San Francisco, Kip Andersen et Keegan Kuhn et il est d’ores et déjà disponible en DVD et VOD. Il sera projeté le 2 décembre au Parlement européen, en introduction d’un débat sur le poids des lobbies.

Illustration bannière : Les ravages de l’élevage industriel sur l’environnement sont dénoncés par un documentaire projeté au Parlement européen © Jorg Hackemann Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. En français ?

  2. Bonjour,
    Ce documentaire sera-t-il diffusé, éventuellement sur quelle chaîne, quand?

  3. Fait chier , moi qui voulais me faire un Buffalo demain ! Je veux pas etre un meurtrier …

  4. Excellent documentaire découvert hier grâce à l’asso les amis de la terre. Même le public averti et engagé apprend encore des choses et mesure, chiffres à l’appui, en quoi la consommation de chair animale est une catastrophe pour l’environnement et l’avenir de tous, humains et non humains. A titre d’exemple, un végétalien a besoin d’environ 650m² pour se nourrir durant un an, un végétarien a besoin de trois fois cette surface et un omnivore 18 fois.
    Si après cela vous continuez à manger de la chair animale, cela revient à cautionner le meurtre de vos descendants et de vos semblables. C’est aussi mathématique que cela. Alors, quel camps choisissez vous : criminel ou humain respectable et respectueux ?

Moi aussi je donne mon avis