Comfort food d’automne et d’hiver : trois recettes à la raclette

”Comfort food” veut tout dire : quand le froid arrive on cherche une recette réconfortante. Le fromage est idéal pour une recette d’automne ou d’hiver.

Rédigé par Alan Van Brackel, le 10 Oct 2019, à 18 h 30 min

Aaaah l’automne : on enfile ses bottes et on gambade dans les flaques d’eau. Les feuilles passent à l’orange, la pluie envahit le paysage. Le froid aussi, et la dépression saisonnière arrive plus vite que prévu. La solution : mettez du fromage dans votre vie ! Si vous cherchez votre nouvelle recette d’automne ou d’hiver avec de la Raclette de Savoie IGP, en voici trois revisitées pour les jours de pluie froids.

Votre recette d’automne ou d’hiver réconfortante : fromage et comfort food

La recette du raclette bowl, une raclette individuelle dans un bol !

Le raclette bowl peut être perçu comme une hérésie : la raclette n’est pas un plat individuel. C’est même le contraire puisque dans l’imaginaire collectif on la mange en famille, avec les amis, et on échange gaiement autour du vin blanc (avec modération !).

Oui mais voilà : comme le dit un grand philosophe de fiction, « le gras, c’est la vie ! » Et si vous appréciez la poutine et ce type de plats, vous aimerez sans doute le bol de Raclette de Savoie IGP.

De la même manière, la température n’est qu’une indication : quel est le bon moment pour manger de la raclette ? Quand on a envie de raclette.

recette d'automne comfort food raclette bowl

© Kaamelott, Livre II, « Corpore sano »

Il serait donc dommage de s’en passer les jours où l’on est seul·e. Que les enfants et les conjoints soient absents, que l’on vive seul·e ou qu’on n’ait envie de voir personne, la raclette est à vous quand même. Cela permet également de manger de la raclette à plusieurs si l’on n’a pas / plus d’appareil.

Préparation et cuisson : 25 minutes
Pour une personne
Prix : moyen

Le bol de raclette, une recette réconfortante très facile à faire

Il y a un côté un peu régressif à manger dans un bol, on l’associe notamment mentalement aux céréales du petit déjeuner. Il y a un autre intérêt, celui de manger moins en ayant l’impression d’ingérer une quantité plus importante. Enfin, dans ce cas précis, pas besoin d’appareil à raclette.

comfort food, recette d'automne, recette réconfortante

Vous pouvez aussi faire une raclette en solo – © margouillat photo

Il vous faut par personne :

  • une pomme de terre ou deux selon la taille,
  • deux tranches de fromage Raclette de Savoie,
  • des cornichons,
  • un peu d’huile végétale,
  • deux tranches de jambon cru de montagne,
  • du romarin, du sel, du poivre.

Dans un premier temps, disposez le jambon cru dans le bol. Si vous avez le temps et que vous aimez le jambon croustillant, il est possible de faire durcir ce jambon au four (et même former une sorte de bol en jambon).

Épluchez ensuite les pommes de terre et coupez-les grossièrement en frites épaisses. Faites les frire dans une poêle à bord épais puis placez-les dans un grand bol avec du romarin, du sel et du poivre.

Enfin, faites fondre le fromage à raclette dans une petite poêle et versez-le sur les pommes de terre. Ajoutez des cornichons coupés en rondelle. On peut également ajouter d’autres condiments selon ses goûts comme des oignons frits.

Une raclette vegan

Bonne nouvelle si vous êtes vegan : il est possible de manger de la raclette ! Selon l’endroit où vous habitez et les magasins que vous avez à votre portée il est délicat de recommander des marques.

Le goût et la tenue à la cuisson du fromage végétal (ou faux-mage, vromage) varient beaucoup. Certains fromages sont plus pâteux (souvent les fromages à fondue tout à fait détournables pour cet usage). D’autres fromages sont plus secs et présentés en bloc que vous pourrez couper en tranches comme la Raclette de Savoie.

On peut ensuite compléter le plat avec des saucisses végétales ou du jambon végétal selon vos goûts en simili-carnés dont les gammes ont largement évolué en quelques années.

La calzone à la raclette

Double hérésie : on va cette fois aborder la pizza calzone et la raclette pour coupler les deux dans une recette succulente.

Pour 4 personnes
Préparation : 1h30 pour la pâte, 20 minutes pour le reste
Cuisson : 15 à 20 minutes
Prix : bon marché

On prépare une pâte à pizza

Il est beaucoup moins compliqué qu’on ne le pense souvent de préparer une pâte à pizza maison. Pensez aux alternatives comme la pâte à pizza au quinoa si vous ne pouvez pas / voulez pas utiliser la farine de blé. Il vous faut :

  • 350 grammes de farine + environ 100 grammes pour pétrir
  • une cuillère à soupe de sel
  • de la levure boulangère : un cube est l’idéal, sinon un sachet de levure boulangère
  • trois cuillères à soupe d’huile d’olive bio italienne
  • environ 20 cl d’eau tiède + 5 cl pour la levure
comfort food, recette d'automne, recette réconfortante

La calzone est un plat qui s’adapte bien quelles que soient vos préférences alimentaires – © trubavin

On prépare la pâte : on peut commencer par délayer la levure dans de l’eau. Puis on va ajouter progressivement de la farine, du sel, de l’huile d’olive et de l’eau en travaillant la pâte petit à petit. On travaille toujours la pâte à la main, on la pétrit quelques minutes avant de la laisser au minimum une heure dans un endroit chaud.

La calzone version raclette

Il vous faut :

  • 4 oeufs
  • 8 tranches de raclette
  • un oignon
  • 5 tranches de jambon cru de montagne
  • un peu d’huile d’olive
  • des cornichons

Si vous êtes végétarien, la garniture peut bien évidemment varier. Une version végane pourra par exemple contenir des simili-carnés, du faux-mage et une préparation aux épinards et à la courgette à la place de l’omelette.

Recette

  • Une fois la pâte reposée, travaillez-la sur un plan de travail fariné.
  • Prenez ensuite une grande poêle. Émincez les oignons et faites-les revenir dans un peu d’huile d’olive.
  • Battez les oeufs dans un bol et versez le mélange dans la poêle pour obtenir une omelette assez serrée.
  • Hors du feu. Placez alors la pâte à pizza sur l’omelette et retournez l’ensemble.
  • Disposez alors la garniture : d’abord le jambon ou son équivalent, la raclette, et enfin les cornichons coupés en rondelles.
  • Pliez soigneusement la pizza en deux en soudant les bords avec de l’eau. Faites alors cuire une quinzaine de minutes pour la faire dorer en n’oubliant pas de la retourner.

Des cookies à la raclette pour remplacer les gougères

Si vous aimez le fromage, les gougères sont un bon plat pour l’apéritif. Une autre option est une recette de cookies au fromage. Si vous n’avez pas envie de refaire une raclette ou qu’il n’y a pas assez de restes, voilà une méthode pour les utiliser.

Pour dix à douze cookies
15 minutes de préparation
15 minutes environ de cuisson

Ingrédients

  • les restes de charcuterie (environ 3 tranches de jambon)
  • 4 tranches de raclette
  • 2 oeufs
  • 130 grammes de farine
  • 90 grammes de beurre mou
  • 4 grammes de levure chimique (un demi-sachet environ)
  • des herbes de Provence et/ou du romarin
  • du sel et du poivre à votre goût
comfort food, recette d'automne, recette réconfortante

Ces cookies sont aussi facilement adaptables : on peut mettre des noix, des graines, des épices. – © bunyarit

Selon vos goûts, vous pouvez ajouter un peu de vin blanc, des oignons ou des échalotes, supprimer ou remplacer la charcuterie.

Recette

  • Préchauffez votre four au thermostat 6 (ou 180° C)
  • Coupez le jambon en petits bouts.
  • Dans un saladier, mélangez le beurre, la farine et la levure.
  • Ajoutez les oeufs, les herbes de Provence, le sel, le poivre et le jambon.
  • Coupez les tranches de raclette en petits morceaux et ajoutez-les à la préparation.
  • Mélangez bien et faites de petits tas sur une plaque de cuisson.
  • Faites cuire les cookies pendant une dizaine de minutes selon votre four. Ils doivent être dorés et croustiller un peu.
Illustration bannière : Un peu de comfort food : on sort la raclette pour une recette d’automne. – © norikko
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Chercheur dans l'âme, partagé entre l'Europe et les Etats-Unis. Parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis