Le fromage Raclette de Savoie devient IGP

La raclette est l’un des plats les plus connus de la période hivernale en France. Ce fromage fondu, qui se mange avec de la charcuterie et des pommes de terre, fait le bonheur des familles et, bien évidemment, des producteurs de raclette, qui en vendent à toutes les sauces : nature, fumée, aromatisée… Toutefois, pour les protéger, il y a désormais une appellation pour la raclette de Savoie.

Rédigé par Hugo Quinton, le 30 Jan 2017, à 10 h 10 min

La raclette est l’un des plats les plus connus de la période hivernale en France. Ce fromage fondu, qui se mange avec de la charcuterie et des pommes de terre, fait le bonheur des familles et, bien évidemment, des producteurs de raclette, qui en vendent à toutes les sauces : nature, fumée, aromatisée… Toutefois, pour les protéger, il y a désormais une appellation pour la Raclette de Savoie.

La Raclette de Savoie obtient son IPG

Depuis des années, les producteurs savoyards de raclette se battaient : ils voulaient obtenir la reconnaissance de leur fromage, puisque la raclette est originaire des Alpes, plus précisément de la région de Valais, en Suisse. Mais la tradition savoyarde est très forte et ils en sont très fiers. Ils ont donc déposé un dossier pour obtenir le Graal : une appellation protégée pour la Raclette de Savoie. Les consommateurs pourront ainsi être certains de ce qu’ils achètent et feront un choix en connaissance de cause.

Vendredi 27 janvier 2017, le verdict est enfin tombé : la Raclette de Savoie rejoint la liste des fromages ayant une appellation IGP (Indication Géographique Protégée). Une telle appellation est un coup de pouce majeur pour les producteurs savoyards, qui voient ainsi reconnus des siècles de tradition et un savoir-faire unique.

fromage-raclette-label

© johncan – Shutterstock

La raclette IPG va devoir répondre à un cahier des charges

L’Indication Géographique Protégée (IGP) est une reconnaissance de taille pour le fromage à raclette, mais elle ne vient pas sans contraintes : pour qu’un producteur puisse apposer cette application sur sa production, il va devoir respecter une cahier des charges strict. Les consommateurs, de leur côté, seront ainsi certains du produit qu’ils achètent, bien qu’il faudra y mettre le prix.

La Raclette de Savoie IGP devra être produite exclusivement à partir de lait de vache et devrait être fabriquée intégralement en Savoie, que ce soit lors de la production du lait ou pendant l’affinage. Mieux : seulement trois races de vaches pourront produire le lait qui servira à fabriquer ce fromage à raclette.

Illustration bannière © Dragan Grkic – Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis