Comment conserver les plantes aromatiques tout en gardant leur saveur

Nul besoin d’avoir la main verte pour conserver les plantes aromatiques en pot. Il suffit de quelques astuces simples et faciles à appliquer. Suivez le guide !

Rédigé par Agathe Perrier, le 15 Jul 2020, à 14 h 25 min

Les plantes aromatiques sont indéniablement les stars de l’été pour agrémenter entrées et plats. On les trouve facilement en vente en pot sur les étals des marchés ou au rayon fruits et légumes des supermarchés. Reste ensuite à les garder en vie dans la durée. Certaines sont plus ou moins fragiles, d’autres nécessitent des précautions particulières… Découvrez nos astuces simples pour conserver votre menthe, coriandre, basilic, thym, marjolaine et autres herbes aromatiques sans difficulté.

Bien conserver menthe, persil, coriandre et bien d’autre plantes aromatiques

Les herbes aromatiques égayent nos plats mais elles peuvent être fragiles. Évitez le gaspillage en cuisine en suivant ces conseils :

Respecter la saisonnalité des plantes aromatiques

À chaque herbe sa saisonnalité, comme pour les fruits ou les légumes. Si la menthe peut se cultiver en intérieur toute l’année, le basilic est restreint aux mois d’été, la saison de la marjolaine s’étend de mai à novembre, celle de la ciboulette d’avril à octobre…
Renseignez-vous donc sur la période avant d’acquérir un pot, au risque de voir votre jeune pousse flétrir précipitamment.

conserver herbes aromatiques

De la lumière, rempoter et arroser ! © Olga Miltsova

Rempoter les plants

C’est quelque chose que l’on ne fait pas, souvent par méconnaissance : rempoter les pieds d’herbes aromatiques. On a généralement tendance à les placer dans la cuisine et s’en servir au besoin. Sauf que les pauvres petites pousses vont très vite manquer de nutriments. Des éléments qu’elles trouvent dans l’eau qu’on leur donne mais aussi dans la terre.
Il est ainsi nécessaire de repiquer le plant avec une terre neuve et fraîche et dans un pot si possible plus grand pour lui laisser de l’espace. Et ce, le plus rapidement après l’achat.

Que la lumière soit !

Beaucoup de plantes aromatiques comme le thym, le romarin, la coriandre ou encore le basilic se plaisent dans des endroits chauds et lumineux. À l’inverse, la menthe ou le persil par exemple préfèrent des coins un peu ombragés. Placez donc le pot là où il s’acclimate le mieux.

Si vous avez un jardin, une terrasse ou un balcon, c’est l’idéal. Pas de panique pour autant : en intérieur, il y aura forcément un emplacement adéquat dans votre cuisine ou votre salon.

Arroser, ni trop, ni pas assez

Veillez ensuite à bien arroser vos herbes aromatiques, en fonction de leurs besoins. La terre doit toujours rester fraîche et humide, sans non plus être noyée ! Un juste équilibre à trouver simplement en observant les pousses quotidiennement.

Manger de saison
chaque mois, les fruits et légumes et produits de saison

Conserver les plantes aromatiques : différentes méthodes

Arrive inévitablement le moment où votre petit végétal va mourir. Car les herbes aromatiques ne se cultivent pas toute l’année, sauf quelques exceptions comme la menthe.

 conserver herbes aromatiques

Préparation des herbes aromatiques : rincer, éponger et couper ou ciseler © Ksenija Toyechkina

Avant qu’elles ne soient complètement flétries et perdent leurs saveurs, prenez les devants et cueillez les dernières pousses. Pour les conserver, diverses méthodes s’offrent à vous.

Sécher les plantes aromatiques

C’est le meilleur moyen pour les garder plusieurs mois sans altérer leur goût. Une fois coupées, rincez vos herbes et formez des bouquets. Suspendez-les têtes en bas dans un endroit sec et patientez une à deux semaines. Lorsque les brins se cassent entre vos doigts, les herbes sont suffisamment sèches. À conserver dans un pot en verre ou une boîte hermétique.

Les plantes aromatiques au réfrigérateur

Vous garderez vos herbes de quelques jours à une semaine. Idem que précédemment : coupez, rincez et formez des bouquets. Placez-les dans un torchon humide dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Veillez à ce que le linge reste humide afin que les pousses séjournent dans une atmosphère fraîche.

Les plantes aromatiques au congélateur

Pour garder toutes les saveurs des plantes aromatiques, il faut les congeler directement après la cueillette. Sans oublier évidemment de les rincer, éponger et couper ou ciseler.

Le mieux est de les placer dans un sac zippé ou une boîte hermétique. Autre astuce : en faire des glaçons. Une bonne idée, notamment pour conserver la menthe. Vous pourrez vous en servir ensuite pour faire de l’eau aromatisée, un jus de fruit ou un cocktail.

Les herbes aromatiques les plus faciles à cultiver en intérieur
Si le basilic est souvent la star des assiettes l’été, il fait aussi partie des plantes aromatiques les plus difficiles à conserver en pot car très fragile. C’est bien sûr loin d’être mission impossible, surtout en suivant les astuces ci-dessus.
D’autres ont par contre la réputation de pousser « comme du chiendent ». Parmi elles : la menthe, la ciboulette, l’aneth, le romarin ou encore l’origan. Faites votre choix !

Illustration bannière : Comment entretenir les herbes aromatiques en pot © Svetlana Lukienko
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste indépendante, j'aime découvrir et faire découvrir des projets et initiatives qui veulent faire bouger les choses. Particulièrement au niveau...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis