Tous les bienfaits des aliments violets

Les aliments violets ne mettent pas seulement de la couleur dans vos assiettes : ils sont aussi une excellente source de vitamines. Découvrez pourquoi.

Rédigé par Marie Mourot, le 15 Oct 2017, à 13 h 00 min

Il y a quelques années, la folie de la ” purple diet ” débarquait aux États-Unis. Le principe ? Un régime un peu farfelu où seuls les aliments violets sont autorisés, avec à la clé, une perte de poids significative ! Inutile de vous dire à quel point ce genre de régime peut être dangereux pour votre santé. Cependant, au-delà de ce régime un peu extrême, il est désormais prouvé que consommer des aliments violets ou pourpres était très bénéfique pour la santé.

Pourquoi faut-il manger des aliments violets ?

Derrière ce pigment violet présent dans les feuilles, les pétales ou les fruits se cache en effet un taux élevé d’anthocyanes, des antioxydants très puissants, appartenant à la famille des flavonoïdes. Vous en trouverez dans de nombreux légumes ayant une couleur pourpre, bleue ou rouge : la betterave, l’aubergine, l’oignon rouge, le chou rouge, le maïs violet, la carotte violette, la pomme de terre vitelotte ou encore la patate douce violette… Ces antioxydants sont aussi présents dans beaucoup de fruits comme la mûre, le raisin, la prune, la cerise, la cranberry, le pruneau, l’açai ou encore la myrtille…

Prévenir les risques cardio-vasculaires

Les anthocyanes présents dans les aliments violets permettraient d’améliorer notre système cardio-vasculaire. En effet, les scientifiques ont mis en avant son rôle sur la régulation de la pression artérielle mais aussi sur l’élasticité des vaisseaux sanguins, les rendant ainsi plus résistants.

fruits violets, aliments violets

© Milleflore Images

Une étude de l’Université de Harvard, qui a examiné plus de 93.600 femmes âgées de 25 à 42 ans, a révélé que celles qui mangeaient une demi tasse de myrtilles et de fraises trois fois par semaine étaient 34 % moins susceptibles d’être victime d’une crise cardiaque que les femmes qui n’en consommaient pas.

Lutter contre les radicaux libres

Les antioxydants présents dans les aliments violets permettraient également de lutter contre les radicaux libres, responsables du vieillissement des cellules et mis en cause notamment dans l’apparition de certains cancers. En effet, absorbant les rayons UV, les anthocyanes permettent de protéger la structure cellulaire des végétaux et donc de maintenir ainsi l’intégrité de notre ADN.

Des chercheurs de l’université de l’Ohio aux États-Unis ont étudié les capacités des anthocyanes à lutter contre certains cancers. Ils ont montré que des baies, comme la framboise noire, permettaient d’inhiber la cancérogenèse du côlon, de l’oesophage ou encore de la bouche.

Profiter des effets anti-inflammatoires et anti-bactériens

Consommer régulièrement des aliments violets et notamment des baies (groseilles, myrtilles, airelles..) améliorerait aussi nos défenses immunitaires. Les anthocyanes combattent en effet l’action des cytokines, des molécules impliquées dans le processus inflammatoire.

D’autres études ont également mis en avant les capacités des anthocyanes à cibler les infections, notamment celles responsables des infections urinaires. Elles seraient également efficaces contre les infections digestives chroniques, les intoxications alimentaires ou encore la grippe.

Lutter contre les lésions cérébrales

Les bénéfices de consommer des aliments violets ne s’arrêtent pas là ! En effet, des chercheurs de l’Université de Reading ont, quant à eux, montré que les flavonoïdes et notamment les anthocyanes jouaient un rôle protecteur sur le cerveau. Ils permettraient par exemple de réduire les lésions cérébrales induites lors d’un AVC. Ils seraient également bénéfiques sur nos capacités cognitives : mémoire, attention, raisonnement…

Lire page suivante : Des idées pour mettre des aliments violets dans votre assiette

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice web freelance et maman de deux enfants, je me suis toujours sentie très concernée par l'écologie et le développement durable. Constamment en...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Autre manière de manger le chou rouge: en salade, cru, avec des noix, des dés de pommes, qqs raisins secs…Un délice !!
    La soupe betterave-pommes aussi est excellente…

Moi aussi je donne mon avis