10 conseils pour réduire son empreinte écologique en vacances

Relax, déconnectés, en voyage plus qu’à la maison, les Français ont tendance à mettre de côté les bonnes habitudes éco-citoyennes mises en place à la maison. Pourtant, même loin de chez soi, les écogestes pour limiter notre empreinte écologique en vacances – oui, même en vacances – peuvent bien nous suivre… Parce que ça coûte peu !

Rédigé par Annabelle, le 3 Aug 2017, à 7 h 50 min

5. Échanger sa maison

Cette pratique est non seulement économique, mais elle est aussi écologique ! Pourquoi ?

En échangeant sa maison ou son appartement le temps des vacances ou en tant qu’adepte des co-vacances, on utilise de manière optimale les logements déjà existants.

empreinte écologique en vacances

Pour se sentir chez soi n’importe où ! © Yuganov Konstantin

On contribue de cette manière à limiter ce que l’on nomme la « bétonisation » des lieux touristiques c’est-à-dire la construction à outrance qui défigurent les paysages et qui surtout bouleversent l’équilibre naturel.

6. Faire ses plans en vrai écotouriste

Il existe une multitude de façon de combiner écologie et vacances. L’écotourisme n’est pas seulement une mode : c’est une véritable façon de vivre avec la volonté de limiter son impact sur l’environnement, en mode relax même en vacances. De plus en plus de professionnels du secteur intègrent l’écotourisme dans leurs  prestations à différents niveaux, alors profitons-en pour les encourager.

Choix du logement

Écolodge, écogîtes, séjours au vert dans une ferme bio, nuit dans les arbres… Il y a vraiment l’embarras du choix en la matière, indépendamment des critères de confort et de budget.

Les activités de vacances

Sports et animations à pollution moindre, découverte de la nature, protection d’espèces en voie de disparition, bénévolat : nos activités en vacances ont un impact sur l’environnement, elles sont donc à choisir en connaissance de cause.

empreinte écologique en vacances

Choisir de découvrir le monde à un autre rythme © Dudarev Mikhail

Le partage

Choisissez les agences locales dont une partie des recettes contribuent au développement de projets locaux (environnement, développement durable, maintien des traditions…).

Pour des vacances au vert, originales, écolo ou solidaires, retrouvez tous le top 5 des destinations durables.

Lire page suivante : c’est pas parce que c’est les vacances qu’il faut faire n’importe quoi

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. J’aime voyager en ayant un impact moindre sur notre jolie planète, malheureusement certaines destinations ne peuvent échapper à l’avion… pouvez vous préciser quelles agences ou compagnies aériennes redistribuent l’argent à des éco actions? Merci

  2. That is really fascinating, You’re an excessively professional blogger. I have joined your rss feed and sit up for looking for more of your wonderful post. Also, I have shared your web site in my social networks

  3. Les hotels ne changent pas les draps tout les jours. Si vous laissez vos serviettes par terres, ils les changent. donc ne laissez pas les serviettes par terre.

  4. Je pars en vacances en co-voiturage, c’est bon pour la planète mais aussi pour le porte-monnaie, ce n’est pas négligeable. J’ai la chance d’aimer la France ou en tous cas l’Europe en général, ce qui m’évite de prendre l’avion plusieurs fois dans l’année … je reconnais qu’il faut faire un effort pour cela, la facilité voudrait que je saute dans ma voiture pour aller très vite où j’ai envie. Pour tous les jours, les courses à moins de 3/4 kms de la maison, c’est le vélo et le sac à dos. Bien évidemment, si j’avais une famille de 4 enfants, ce serait difficile, si je travaillais aussi, ce qui n’est plus mon cas … donc on peut faire des choses mais certains plus que d’autres …

Moi aussi je donne mon avis