Combien de plastique dans les océans provient des rivières ?

On le sait, les rivières charrient des tonnes de plastique dans les océans. Une première étude a quantifié le poids de ces déchets plastiques. Des chiffres effrayants.

Rédigé par Pauline Petit, le 8 Jun 2017, à 10 h 33 min

On dit que les petits ruisseaux font les grandes rivières. Et les petits morceaux de plastique charriés par les rivières font des continents de déchets dans la mer. Une étude a quantifié le poids réel de ces déchets plastique dans les océans.

Le poids des déchets plastique dans les océans évalué pour la première fois

C’est The Ocean Cleanup, le projet de nettoyage des océans mené par le jeune Boyan Slat, qui a opéré cette évaluation. Il s’agit de la première étude de ce genre. Les résultats sont choquants : le poids du plastique déversé annuellement dans les océans par les rivières est estimé entre 1,15 et 2,41 millions de mètres cubes.

2 millions de mètres cubes de plastique déversé par les rivières

Le chercheur Laurent Lebreton, qui a mené l’étude pour The Ocean Cleanup, a conçu son calcul  sur la base des données relatives à la gestion des déchets, la densité de population, la localisation des barrages, la topographie et l’hydrographie. Il a ainsi créé un plan interactif qui montre en temps réel combien de plastique est déversé dans les océans.(1)

plastique dans les oceans

Un extrait du plan interactif de ©The Ocean Cleanup

Au-delà de l’évaluation, The Ocean Cleanup se servira de ces données pour mettre au point son projet fou de nettoyage des mers. Cela permettra de savoir par exemple l’origine des déchets plastique ou la temporalité. Ils se sont par exemple rendus compte que sur 40.760 rivières, seules 20, principalement situées en Asie, contribuaient à la majorité de la production de plastique dans les océans. D’autre part, il semblerait que les trois-quarts du plastique soient déversés entre mai et octobre.

Boyan Slat, le jeune directeur de The Ocean Cleanup, a déclaré : “Nous sommes heureux de voir le nombre d’initiatives qui tentent de résoudre le problème de pollution des océans. Il s’agit d’un travail de longue haleine et l’ensemble des acteurs doit s’unir pour parvenir à résoudre le problème. Cette étude représente une partie du travail.”

Voir le plan interactif : https://www.theoceancleanup.com/sources/

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Je ne voit vraiment pas ou est la bonne nouvelle! Et puis la plupart des hommes vive non loin des éstuaires.

Moi aussi je donne mon avis