Aidez les animaux, ramassez du plastique avec les Initiatives Océanes de Surfrider [en photos]

Rédigé par Alan, le 24 Apr 2015, à 12 h 20 min

L’association Surfrider fête cette année le 20ème anniversaire de son programme « Les Initiatives Océanes », pour associer les consommateurs à la protection des océans. Qui de mieux que des surfeurs pour connaître les plages, les océans et les défendre ?

Initiatives Océanes : mieux consommer pour moins polluer les océans

« Quand on achète, c’est la mer qui paie ! Changeons notre façon de consommer »… Telle est la devise de l’association Surfrider, fondée à Biarritz, qui, outre les préoccupations sportives de ses membres originels, cherche depuis 1990 à informer sur l’état des océans, des plages et les pratiques vertueuses pour les maintenir propres.

Pour cela, l’association a créé le programme Initiatives Océanes, dans le but de sensibiliser le consommateur à sa part de responsabilité dans la pollution des océans par les déchets aquatiques.

surfriderbarcodescanner1_aotw-contre-le-plastique-oceans-Eric-Esculier-06

Encore une campagne pour culpabiliser le citoyen, me direz-vous. Oui, mais voilà : 206 kilos de déchets sont jetés dans l’océan à chaque seconde et ils sont bien issus de l’activité humaine. Un sac plastique oublié ou jeté à l’eau, des objets en plastique abandonnés sur la plage et récupérés par la marée, des microfibres issues de l’industrie textile, des microplastiques issus des cosmétiques avalés par les organismes marins : quelle que soit la forme de pollution, elle a des conséquences dramatiques sur l’océan et ses habitants et, pour répondre aux plus sceptiques, des retombées sur la santé des humains.

De petits gestes pour consommer mieux

Ce que défend Surfrider est assez simple et rejoint parfaitement ce que consoGlobe défend également : une consommation plus réfléchie, menant à moins de déchets. Voire même le quasi zéro déchet défendu par Béa Johnson.

surfriderbarcodescanner1_aotw-contre-le-plastique-oceans-Eric-Esculier-05

Cela passe notamment par une réduction du plastique car c’est l’élément le plus courant issu de nos déchets retrouvé ensuite dans la mer ou l’océan. Le plastique peut parfois être recyclé, réutilisé et même évité. L’idée est simple : plus on évite d’en acheter, moins il y a de raisons d’en produire. Pour bon nombre d’objets le plastique peut être contourné. Pour le reste, il est nécessaire de réduire le nombre d’objets et de favoriser les filières de recyclage.

Aidez à nettoyer les océans

Outre l’information, Les Initiatives Océanes ont une facette très concrète : celle d’opérations de nettoyage. Chaque année, celles-ci se regroupent particulièrement au mois de mars mais elles ne s’arrêtent pas avec l’arrivée du printemps. Il est tout à fait possible de participer à d’autres opérations tout au long de l’année.

surfriderbarcodescanner1_aotw-contre-le-plastique-oceans-Eric-Esculier-04

Un peu partout en Europe, il s’agit alors de se regrouper pour collecter les déchets sur les plages et on peut tout à fait décider soi-même d’organiser l’une des ces collectes. Et ce dans les lacs, dans les océans et même les rivières, la pollution des cours d’eau étant également importante. Un kit pédagogique est prévu à cet effet et peut être envoyé sur demande. De cette manière, vous devenez relais de l’information et acteur pour l’environnement.

Outre ces opérations de collecte divers événements sont organisés par l’association cette année. Rendez-vous sur leur site pour les découvrir : http://www.initiativesoceanes.org

La campagne Quand on achète, c’est la mer qui paie

surfriderbarcodescanner1_aotw-contre-le-plastique-oceans-Pierre-Sattin-03

 

surfriderbarcodescanner1_aotw-contre-le-plastique-oceans-Pierre-Sattin-02

surfriderbarcodescanner1_aotw-contre-le-plastique-oceans-Pierre-Sattin-01

[/alireaussi]

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis