Alison Teal : une éco-guerrière fait la guerre au plastique

Rédigé par Eva Souto, le 26 Dec 2014, à 10 h 17 min

Eco-guerrière, l’appellation prête à sourire et pourtant, le terme colle parfaitement à Alison Teal. Cette jeune femme souhaite sensibiliser le grand public sur les méfaits du plastique et sur la pollution dramatique qu’il entraîne. Pour cela, la jeune femme n’hésite pas à donner de sa personne. Zoom sur une femme à part qui a décidé de se dévouer – corps et âme – à une noble cause.

Alison Teal : elle met sa plastique au service de l’environnement

Alison Teal a 29 ans. Physique sexy à la Cameron Diaz, avec l’esprit vif d’un Al Gore, elle représente un subtil mélange de Dora l’exploratrice, Indiana Jones et Nicolas Hulot.

Alison Teal

alisonadventures.com

Cette surfeuse, passée par la téléréalité, n’a pas froid aux yeux. Et pour cause, elle se bat pour débarrasser la planète du plastique ! Pour cela, elle n’hésite pas à utiliser… sa plastique de rêve !

Engagée pour la protection des océans, elle apparaît régulièrement en soutien-gorge en noix de coco et minuscule maillots de bain roses fabriqués à partir de bouteilles recyclées, sur les plateaux télé !

Alison Teal : une aventurière dans l’âme ?

Le récit d’Alison Teal, qui se targue d’être une fille d’aventuriers, laisse rêver. Son père, David, photographe pour « National Geographic » est passionné de voyages et d’adrénaline. Dans ses périples, il est toujours accompagné de sa femme, Déborah, naturaliste et professeur émérite de yoga.

fleche-Alison Teal : une éco-guerrière fait la guerre au plastique Sur son blog, Alison relate son histoire « née sur le sol d’une minuscule cabane perchée sur les hauteurs des Rocheuses, dans le Colorado ». A 2 mois, sur le dos de sa mère, elle dévale les flancs neigeux des montagnes péruviennes.

Alison Teal 1

alisonadventures.com

Puis elle est ballotée dans le désert du Rajasthan à dos de chameau puis à dos d’éléphant sur le continent africain. Enfin, elle apprend à lire et à écrire dans une tente balayée par le blizzard, sur les pentes de l’Everest.

Elle souligne « le monde fut mon école et mon terrain de jeu.  Mon premier meilleur ami a été un singe dans la jungle amazonienne ».

Alison Teal : son engagement né d’une déconvenue aux Maldives !

En 2013, Alison Teal participe à l’émission de télé-réalité américaine « Naked and Afraid » (« Les boules et les Chocottes » en France) diffusée sur Discovery Channel.

De quoi s’agit-il ? D’un « Koh-Lanta » loufoque en tenue d’Eve et d’Adam, où les candidats doivent passer 3 semaines sans eau et nourriture ! A cette occasion, Alison pensait profiter pleinement de l’aventure sous les cocotiers.

Alison Teal 2

alisonadventures.com

picto-etoile-paragraphe Alison Teal : une éco-guerrière fait la guerre au plastique Mais, c’était sans compter sur les centaines de déchets en plastique qui viennent gâcher le séjour. Un déclic pour la jeune femme, qui décide l’année suivante de retourner sur le lieu de tournage pour « nettoyer la plage aves les enfants » et témoigner d’une catastrophe de grande ampleur.

Cet endroit ? L’île de Thilafushi, transformée en décharge géante.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Pour ma part et contrairement à JJ, je pense que tout est bon pour sensibiliser les gens aux problèmes environnementaux.
    Et si elle est américaine, est-ce vraiment un problème ?
    Peut-être faut-il arrêter de pointer du doigt les américains quand on parle de pollution. Certes ce ne sont pas des modèles si l’on pense principalement au gaz de schistes… mais nous pourrions tirer quelques leçons si nous étions un peu moins fiers d’être français (aujourd’hui, il n’y a pas de quoi !). Un exemple : en Californie, ils sont revenus aux bouteilles consignées et quand vous allez faire vos courses, si vous avez votre cabas et que le commerçant n’a donc pas besoin de vous donner un sac, il vous donne de l’argent. Quant au tri des déchets, j’ai vu jusqu’à 6 poubelles différentes dans les maisons. Quand la France et les français seront capable de penser à autre chose qu’à leur petit confort avant tout… Nous pourrons condamner !
    Perso, j’ai éliminé au moins 50% de mes déchets plastiques. Et fini les boîtes “tup….” et autres.
    Pour terminer, je trouve que faire des photos artistiques sur le sujet, c’est une bonne idée. Réfléchissons au sens de tout cela.

  2. Encore une américaine qui cherche seulement à faire parler d’elle… C’est triste j’ai comme l’impression qu’elle va réussir à bluffer les gens et à créer des confusions.

  3. Encore une américaine qui cherche seulement à f

Moi aussi je donne mon avis