Avant de prendre le large, connaître les écogestes en Méditerranée

La Mer Méditerranée, Grande Bleue, destination privilégiée de millions de Français pour leurs vacances estivales est bien mal en point. Comment la préserver au mieux ?

Rédigé par Annabelle, le 30 Jun 2017, à 14 h 55 min

La Méditerranée vit aujourd’hui en sursis. La surpêche menace de faire disparaître de nombreuses espèces, la pollution due aux rejets toxiques et aux déchets causent des dommages parfois irréversibles sur les écosystèmes et le réchauffement climatique contribue à l’acidification de ses eaux. Des gestes écologiques pour la préserver sont donc à adopter d’urgence quand on part l’explorer au large !

Les gestes écologiques au quotidien en Méditerranée : prévenir, respecter et agir

Les baigneurs, plaisanciers, plongeurs, véliplanchistes et pêcheurs sensibilisé aux éco-gestes en mer gardent toujours trois idées en tête : respecter la faune et la flore, prévenir les pollutions aquatiques et agir pour limiter l’impact écologique.

écogestes en Méditerranée

Préservons la Méditerranée pour les générations futures © Tropical studio

Plaisanciers : les règles à respecter

La première règle d’or pour tout navigateur en Méditerranée : ne pas jeter l’ancre n’importe où  ! La zone de mouillage se détermine en fonction du fond marin. Dans la mesure du possible, on utilisera les mouillages fixes présents sur certains sites, sinon il est ainsi préférable de jeter l’ancre sur une zone sableuse, qui se repère facilement par sa couleur claire. Prévoir une longueur de chaîne suffisante, relever l’ancre à l’aplomb du bateau ou mieux, utiliser un orin (câble reliant l’ancre à une bouée). Il existe aussi des ancres écologiques qui permettent d’éviter l’arrachage de la flore sous-marine, notamment de la précieuse posidonie, espèce protégée de Méditerranée.

Les eaux noires et grises

À bord, les WC doivent être équipés de cuves de récupération des eaux noires, à vidanger au port. Utilisez de préférence les sanitaires du port lorsque vous êtes à quai. De même, attendez l’arrivée sur la terre ferme pour faire la vaisselle.

En mer pour plusieurs jours ? Préférez le lavage à l’eau claire tout en maîtrisant votre consommation. Sinon, n’utilisez que des produits biodégradables d’origine végétale ou minérale pour le nettoyage à l’intérieur, la vaisselle, etc., en restant vigilant sur les quantités.

Ceci est également valable pour les cosmétiques, et notamment les huiles solaires qui forment un écran à la surface de la mer, perturbant le phénomène de photosynthèse. Protégez-vous du soleil à l’aide de produits (crème ou laits) solubles dans l’eau et bio sans nanoparticules.

Le carénage, c’est à dire l’entretien du bateau, doit se faire exclusivement dans les zones du port prévues afin de récupérer et traiter correctement les eaux de ruissellement et les résidus. Toujours ramener les déchets toxique au point propre du port.

Pensez aussi à vous équiper si possible d’un système de récupération d’eau de pluie : cette eau peut servir à nettoyer l’embarcation et à rincer les équipements sportifs.

La motorisation

Comme pour la voiture, privilégiez les moteurs les moins polluants pour un bateau et utilisez des lubrifiants d’origine végétale et biodégradables. Faites-le réviser et entretenir régulièrement. Il faut également être vigilant en faisant le plein de ne pas répandre de carburant dans les eaux du port, et maintenir les eaux de fond de cale propres, en y disposant des feuilles absorbantes hydrofuges.

Lire aussi : La Méditerranée menacée par le réchauffement climatique

Plongeurs, pêcheurs et chasseurs sous-marin

En sortie sous-marine, respectez la faune et la flore  : ne remontez rien à la surface, ne perturbez pas les animaux ni les végétaux. Faites vous tout petit !

écogestes en Méditerranée

La chasse sous marine est réglementée © Wallenrock

Si vous pratiquez la chasse sous-marine, sachez que vous n’avez pas le droit de posséder simultanément un équipement de plongée et un fusil de chasse sous-marine sur le bateau. Il est interdit de chasser la nuit, d’utiliser un foyer lumineux ou de s’approcher à moins de 150 mètres d’autres bateaux.

Pour la pêche, respectez bien sûr les tailles minimales de capture et vérifiez attentivement quel matériel est autorisé dans la zone dans laquelle vous vous apprêtez à pêcher. De plus, diverses espèces sont interdites à la pêche à certaines périodes : c’est le cas des oursins qu’il est absolument interdit de ramasser en été(1).

Enfin, consommez les produits de la mer de façon responsable : pour savoir quels poissons consommer sans menacer la biodiversité, consultez le Guide Poissons.

Retrouvez tous les écogestes en Méditerranée sur www.ecogestes.com

Illustration bannière : Préserver le Méditerranée avec des écogestes au quotidien – © LysFoto
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. BONJOUR,SI LE BASSIN MEDITERRANEEN ET SA VITALITE SE EFFONDRERONT A CAUSE DE LA POLLUTION INTENSE ET MALHEUREUSEMENT C,EST POUR BIEN TÔT,TOUTE L’ECONOMIE DES PAYS AU AUTOUR DU BASSIN SE EFFONDRERA ????? CAR LE BASSIN DEVIENDRA UNE MER MORTE ET SE SERAIT BIEN DOMMAGE DE FOUTRE EN L’AIR UNE LEGENDE QUI EST CETTE MER ????? IL EST TEMPS DE FAIRE QUELQUES CHOSES POUR PROTEGER NOTRE MEDITERRANEE ET PROTEGER EGALEMENT NOS ENFANTS ET NOS PETITS ENFANTS
    N’EST-CE PAS !!!!! Georges le Vert l’admirateur de la Méditerranée !!!!!!

  2. Au point de vue propreté de l’eau et des plages, il y a du mieux, enfin dans le secteur de Fréjus. Par contre, dans les rochers, à cause du ramassage excessif, il n’y a plus de clovis,crabes ou oursins !
    Trop de monde ne respectant pas les réglements !!

Moi aussi je donne mon avis