Co-navigation, le partage de bateaux entre particuliers

Rédigé par Mark, le 12 May 2014, à 18 h 34 min

Un nouveau service est apparu dans le sillage du covoiturage. Il ne s’agit pas cette fois de partager une voiture mais un bateau. Une solution de commerce collaboratif qui va intéresser les plaisancier qui cherchent à diminuer le coût de la voile.

La co-navigation a largué les amarres

Tout se partage ! Vraiment tout, car après les espaces de stockages, les réfrigérateurs, les perceuses et les voitures, les appartements, etc. ce sont les bateaux de plaisance qui passent en mode collaboratif. C’est ce qu’on appelle la  co-navigation, c’est à dire la navigation en partageant un bateau par son propriétaire et avec des équipiers qui sont des particuliers qui ne possèdent pas de bateau.

C’est logique d’ailleurs, car plus un bien est cher, moins il sert, plus on a intérêt à en mutualiser l’usage.

La plaisance a l’inconvénient d’accumuler des difficultés que les propriétaires de bateau seront heureux de partager

– le prix d’un bateau est en moyenne de 100.000 euros mais peut être bien plus élevé

– trouver une place (un anneau) dans un port est difficile à trouver et donc, cher

– l’entretien du bateau coûte cher, généralement au moins 10 % du prix d’achat

Un contexte favorable à la co-navigation

  • Sous utilisation grandissante des navires.
  • Progression des charges d’escale et des ports.
  • Age moyen des propriétaires (près de 60 ans) et moyens en récession.
  • Difficultés d’accès à la propriété pour les nouveaux   navigants ( perte de pouvoir d’achat) .
  • Liste d’attente  des places de Port en voie de diminution.
  • Difficultés prévisibles de gestions des ports.

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Quand il n'écrit pas, Mark jardine ! Partageant son temps entre Dijon et Londres, il met au service ses compétences pour faire avancer le monde vers un...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. Attention toutefois ! De nombreuses offres de “co-navigation” avec propriétaire à bord demandent des prix qui n’ont plus rien à voir avec un simple partage de frais mais avoisinent les tarifs professionnels. Or pour emmener des personnes sur un voilier contre rémunération, il faut impérativement : 1 diplôme d’état, 1 assurance RC Pro, 1 déclaration auprès de Jeunesse et Sports ou des Affaires Maritimes (sans parler du fisc) 1 voilier aux normes NUC. Donc beaucoup de ces offres se font en toute illégalité, et sans aucune garantie ni assurance pour les co-navigateurs. A bon entendeur…

    • Bonjour, pourriez vous m’indiquer un lien ou vous avez pu consulter cette information ?

  2. Ce site est une très bonne idée mais il n’est pas au point pour les skippers proposant des embarquement, trop compliqué. Il doit progresser s’il veut offrir plus d’offre.

  3. Merci pour cet article qui donne de nouvelles idées pour voyager ! Dans le même genre, pour les adeptes de la consommation collaborative ou tout simplement du voyage nomade, il existe le site wikicampers.fr spécialisé dans la location de camping-cars, vans, fourgons aménagés entre particuliers !

Moi aussi je donne mon avis