Co-navigation, le partage de bateaux entre particuliers

Rédigé par Mark, le 12 May 2014, à 18 h 34 min

Louer et partager son bateau en mode collaboratif

On estime qu’il y a en France 800.000 propriétaires de bateau – dont seulement 500.000 naviguent et n’utilisent en moyenne leur bateau que 2 semaines par par an en sus de quelques rares week-ends. On comprend bien l’intérêt qu’ils ont à proposer leur bateau à d’autres personnes tout ce temps de libre.

Vogavecmoi-conavigation

Plusieurs sociétés françaises se sont lancées dans le bateau collaboratif avec l’espoir de démocratiser le marché : co-navigation.frSailSharing et Boaterfly. Dans le sillage des sites américains précurseurs (là aussi) , MyDayBoat ou GetMyBoat, ils comptent bien démocratiser l’offre de bateau à louer entre particuliers et ainsi faire baisser les prix, et en conséquence, augmenter le nombre de personnes pour lesquelles la plaisance devient accessible.

  • Depuis 2010, le site  vogavecmoi.com, propose un service de bourse aux équipiers (co-navigation) depuis 2010, et compte plus de 8.000 membres et plus de 1.200 propriétaires de bateau. Clickandboat.com s’est lancé en décembre 2013

conavigationLa copropriété existait déjà, permettant de devenir propriétaire d’un navire à plusieurs.  La formule de la co-navigation est plus souple. Mais surtout, la co-navigation, c’est du plaisir partagé et la découverte de la voile, de sa passion avec d’autres navigateurs.  Co-naviguer, c’est à l’instar de tous les modes de consommation collaborative, l’assurance de faire des rencontres

 Les avantages de la co-navigation

Vus n’avez pas de bateau ? Vous êtes kippers un équipier aguerri ?  Vous êtes un marin d’eau douce débutant ? La co-navigation n’offre que des avantages :

  • La mise en relation de personnes souhaitant partager une passion commune pour la navigation de plaisance,
  • La co-navigation s’adresse à tous, quel que soit les pratiques (sortie à la journée, la croisière, la pêche en mer, la compétition amateur), quelque soit le type de bateaux (voile, moteur, propulsion humaine), en mer, ou eaux intérieures (navigation fluviale, sur lac).
  • Une volonté partagée d’embarquer à frais réduits pour une sortie en bateau ou en voilier, pour une partie de pêche, un voyage ou une croisière conviviale,
  • Le partage des connaissances et la transmission des compétences entre skippers et équipiers /co-navigateurs
  • Les transactions sont rendues fiables par une double notation, par le locataire et le propriétaire.

La co-navigation, 30 % moins avec skipper ?

Combien ça coûte ?

picto-etoile-paragraphe Le Guetteur : future application anti-pesticides et OGM ? Louer son bateau à un autre particulier coûterait environ 30 % moins cher que sur le marché professionnel.  Il est possible de réserver un skipper pour environ 25 % soit en moyenne 200 euros par jour. Les sites de co-navigation prélèvent une commission de 15 %.

Comme cela se pratique pour les sites d’hébergement, les navires sont inspectés de temps en temps pour vérifier le sérieux des propriétaires et de leur bateau. Question de confiance …Dans l’autre sens, la personne qui loue un bateau doit envoyer son CV nautique (possession ou non d’un permis bateau, expérience de navigation…).

En général les trois-quarts des demandes de location sont acceptées. Attention pour louer un voilier, pas besoin de permis bateau mais une formation sérieuse est demandée. Une formation que la plupart des Français ne possède pas, d’où l’intérêt du skipper dans les offres. .

Vous l’avez compris, la plaisance elle aussi se laisse séduire par la consommation collaborative, et ses valeurs de partage et d’optimisation des ressources. Sur mer aussi, l’usage prédomine désormais sur la propriété ; les liens entre marins comptent plus que les biens. Levez l’ancre !

*

Je veux témoigner

Le tour du monde de la consommation collaborative

 Le tour du monde de la consommation collaborative

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Quand il n'écrit pas, Mark jardine ! Partageant son temps entre Dijon et Londres, il met au service ses compétences pour faire avancer le monde vers un...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. Attention toutefois ! De nombreuses offres de « co-navigation » avec propriétaire à bord demandent des prix qui n’ont plus rien à voir avec un simple partage de frais mais avoisinent les tarifs professionnels. Or pour emmener des personnes sur un voilier contre rémunération, il faut impérativement : 1 diplôme d’état, 1 assurance RC Pro, 1 déclaration auprès de Jeunesse et Sports ou des Affaires Maritimes (sans parler du fisc) 1 voilier aux normes NUC. Donc beaucoup de ces offres se font en toute illégalité, et sans aucune garantie ni assurance pour les co-navigateurs. A bon entendeur…

    • Bonjour, pourriez vous m’indiquer un lien ou vous avez pu consulter cette information ?

  2. Ce site est une très bonne idée mais il n’est pas au point pour les skippers proposant des embarquement, trop compliqué. Il doit progresser s’il veut offrir plus d’offre.

  3. Merci pour cet article qui donne de nouvelles idées pour voyager ! Dans le même genre, pour les adeptes de la consommation collaborative ou tout simplement du voyage nomade, il existe le site wikicampers.fr spécialisé dans la location de camping-cars, vans, fourgons aménagés entre particuliers !

Moi aussi je donne mon avis