Pourquoi et comment recycler l’eau ?

Indispensable au maintien de la vie sur terre, l’eau est partout, mais elle est souillée par les activités humaines et une mauvaise gestion peut entraîner la mort de millions de personnes. Bien recycler l’eau est donc un enjeu crucial dans le monde : explications, enjeu, méthode, perspectives…

Rédigé par Séverine Bascot, le 7 Mar 2022, à 18 h 04 min
Pourquoi et comment recycler l’eau ?
Précédent
Suivant

Pression démographique, sècheresses saisonnières exceptionnelles, pollutions permanentes ou accidentelles, plus que jamais, la gestion de l’eau est d’une importance vitale. Pour préserver cette ressource, il est important d’économiser l’eau, mais aussi de bien recycler ce que nous utilisons au quotidien.

Pourquoi recycler l’eau ?

Le terme « eaux usées » désigne l’eau qui a été altérée par les humains et leurs activités. Elles peuvent provenir de l’industrie, de l’agriculture, de l’eau de pluie qui ruisselle en ville (et qui collecte ainsi des hydrocarbures), des fosses septiques (on parle d’ « eaux noires », très polluées)…

Que trouve-t-on dans les « eaux usées » ?

En arrivant à la station d’épuration, les eaux usées sont un véritable bouillon de culture : elles contiennent des morceaux organiques (nourriture), des bactéries en grande quantité, des fragments inorganiques (céramique), de petits animaux (protozoaires), des gaz (méthane) et des toxines (pesticides).

Et pourquoi recycler tout ça ?

Purifier les eaux usagées est important pour :

  • La vie aquatique et la biodiversité. Par exemple, la matière organique en décomposition absorbe l’oxygène dans l’eau, et cela peut tuer tous les poissons d’un lac.
  • La santé publique : l’eau sale peut transmettre des bactéries. Les métaux lourds, connus pour attaquer le sang, les reins et le système nerveux, peuvent aussi se trouver dans l’eau.

Enfin, certaines industries nécessitent une eau de qualité pour fonctionner : nucléaire civil, pétrochimie, cosmétique, agriculture…

recycler eau

Station d’épuration des eaux usées – © gameanna

Sur le Planetoscope, vous pourrez visualiser la quantité d’eaux usées rejetées dans la nature dans le monde ainsi que celle des eaux usées traitées par les stations d’épuration en France

Le recyclage de l’eau, comment ça marche ?

Dans un premier temps, les eaux subissent le « prétraitement » : elles sont filtrées pour en retirer tous les éléments qui pourraient poser problème par la suite : emballage, animaux morts…

Le traitement primaire de l’eau

Il fonctionne sur le principe de la décantation, aidée par l’ajout de substances coagulantes et floculantes. Les impuretés s’agglomèrent et sont retirées à hauteur de 90 %.

Le traitement secondaire, ou biologique

Cette fois-ci, on met l’eau usée au contact d’un écosystème bactérien spécifiquement choisi. Les bactéries introduites dans l’eau vont l’épurer tout en consommant l’oxygène contenu dans l’eau. Pour éviter la mort des bactéries, de l’oxygène est introduit dans l’eau sous forme de micro-bulles.

  • Certaines communes utilisent le lagunage  : l’eau est disposée dans des plans d’eau végétalisés, ce qui oxygène l’eau naturellement.
  • D’autre utilisent des « bio-filtres » : l’eau passe à travers des surfaces spécifiques (sable, galets, argiles, …) qui retiennent les bactéries.

À noter : on remarque depuis quelques années une pollution océane due aux biomédias, ces filtres circulaires en plastique (qui ressemblent à de petits camemberts) utilisés dans les stations d’épuration pour servir de support aux micro-organismes qui dégradent la matière organique pendant cette phase de traitement biologique des eaux.

Le traitement tertiaire

Enfin, il faut éliminer l’azote et le phosphore de l’eau. Ces deux substances favorisent en effet  la prolifération des algues. Le traitement est chimique, et les composés indésirables s’échappent sous forme gazeuse à l’issue du processus. Le traitement tertiaire n’est pas systématique.

Developpement durable article

Une fois épurée, l’eau est versée dans la rivière ou l’océan le plus proche. Les boues issues du processus sont envoyées à la déchetterie après avoir été stabilisées (pour les boues secondaires). Les bassins de lagunage sont curés tous les deux ou trois ans, et produisent des « boues de lagunage ».

Ce que le consommateur peut faire

Le consommateur n’a pas beaucoup d’influence sur le retraitement des eaux usées.

À part tenter de réduire sa consommation d’eau, il est possible de récupérer soi-même de l’eau, ou d’utiliser des produits d’entretien et des cosmétiques naturels, qui ne rejettent dans l’eau que des molécules biodégradables.

Au quotidien, on ne jette dans les lingettes ou autres objets dans les toilettes on les met à la poubelle .
On s’abstient toujours de déverser dans les égouts des produits polluants comme de la peinture, du white spirit, des phytosanitaires, des huiles (de cuisson usagées ou… de vidange) : on les apporte en déchetterie.
On ne lave pas sa voiture dans la cour ou la rue, on va dans une station de lavage qui pourra récolter les eaux noires pour les traiter avant de les rendre à la nature.

Article republié

Illustration bannière : L’eau, une ressource précieuse – © Vanatchanan
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Depuis que j'ai posé mes valises en Europe, je contribue à l'action de consoGlobe.com pour imaginer ensemble le...

10 commentaires Donnez votre avis
  1. Votre site ma bcp aider pour mon oral sur Le developpemnt de l’eau

  2. merci pour nous avoir aider avec notre EPI

  3. L’eau est fondamentale pour toutes usages. D’où la necéssité de mieux gere cette ressource.Les pays du tiers monde riche en dite ressource et dépouvus de moyens de gestion vont faire comment? Un paradoxe beuh!!!!

  4. l’eau c’est la vie,mais chez nous a madagascar,l’etat tourne le dos face aux problemes de l’eau usee des industries

  5. l’eau c’est la vie,mais chez nous a madagascar,l’etat tourne le dos face au probleme

  6. oui l’eau c’est comme de l’or bleu du diamant liquide et de la quenouille qui se boit !!! (I love what the cut :D) lol

  7. L’eau sortant des usines d’assainissement les plus avancées peut-être utilisée pour les usages domestiques, mais aussi pour produire de l’énergie verte.
    Pour faire entrer l’assainissement dans l’ère de l’éco économie, les opérateurs s’appuient avec génie sur des procédés que l’on peut retrouver dans la « station spatiale » mais aussi dans les ensembles immobiliers du futur.Le « recyclage des eaux usées » apparait donc comme une solution pertinente pour éviter de puiser inutilement dans les nappes déjà très sollicitées.

    dailymotion.com/video/xx6stn_eaux-usees-une-gestion-durable-de-l-eau_tech

  8. je suis d’accord avec vous. il ne faut pas gaspiller l’ eau et c’est la source de vie.

  9. l eau sa devein un source rare

  10. Lorsque vous lavez les légumes (bio particulièrement), pensez à garder l’eau.
    Vous pouvez ainsi arroser vos plantes (intérieur / extérieur), mais aussi arroser votre jardin potager.
    Et voilà de l’eau qui a servi au moins deux fois.

Moi aussi je donne mon avis