4 astuces pour économiser l’eau des toilettes

Les WC sont parmi les plus grands consommateurs d’eau : près d’un tiers de notre consommation d’eau potable ! Soulageons l’environnement et notre facture avec quelques astuces pour économiser l’eau des toilettes !

Rédigé par Séverine Bascot, le 19 Nov 2020, à 13 h 44 min
4 astuces pour économiser l’eau des toilettes
Précédent
Suivant

Chaque année, dans les WC en France, ce sont 100 milliards de litres d’eau qui sont utilisés ; une surconsommation de 100 millions de m3 d’eau potable due largement à des équipements trop gourmands ou obsolètes. Un français moyen reverse en moyenne 11.000 litres (soit 11 m3) d’eau potable par an dans ses WC. C’est plus ou moins 180 euros par an pour une famille de 4 personnes (ou 15 euros par mois seulement pour les toilettes).

WC – Le saviez-vous ?

En moyenne 9 litres d’eau sont évacués à chaque chasse. Sachant qu’une personne va en moyenne 4 à 5 fois par jour aux toilettes, cela représente 36 litres d’eau potable qui partent à l’égout par jour et par personne.

Si le système de chasse d’eau a plus de 15 ans, il peut même consommer jusqu’à 18 litres d’eau ou plus par cycle. Une chasse d’eau défectueuse peut vous faire déverser inutilement une à deux centaines de mètres cubes par an.

1/3 des WC domestiques français sont encore équipés de système simple touche, très gourmand en eau. La répartition des WC domestiques à double touche est inégale, la plupart des propriétaires en sont équipés contre la moitié des usagers locataires.

Toilettes – Combien de temps passe-t-on sur les WC ?

Nous passons en moyenne 2.500 fois par an aux toilettes et restons environ 2 à 3 minutes à chaque fois, ce qui représente près de 3 ans de notre vie !

économiser l'eau des toilettes

En France, on consomme 6,4 kg par an et par personne de papier toilette, soit 71 rouleaux chacun ! © Lopolo

La résolution anti-gaspillage : économiser l’eau des toilettes

En France, 21.400 stations de traitement des eaux usées d’une capacité épuratoire globale de 104 millions d’équivalents-habitants (EH) permettent d’éviter les rejets directs d’eaux non épurées en milieu naturel[Source]Bipe 2019 Les service publics d’eau et d’assainissement en France[/source]. 89 % des Français pensent que les WC sont l’une des principales sources de gaspillage d’eau(1).

La chasse aux fuites

Je vérifie tout d’abord régulièrement s’il n’y a pas de fuites et fais les réparations nécessaires, voire le changement de mon équipement si celui-ci est très ancien.

Pour visualiser les fuites de vos toilettes, versez un colorant alimentaire dans le réservoir, voire directement dans la cuvette : si les parois de la cuvette se colorent, c’est qu’il y a une fuite.

La chasse à double touche

Je remplace mon réservoir classique par une chasse d’eau à double touche, pour adapter le volume d’eau nécessaire à chaque utilisation et réduire au moins de moitié ma facture.

Une chasse d’eau à double commande permet le choix entre deux volumes d’eau à déverser pour la même efficacité au final, soit au maximum 6 litres par cycle et 3 litres en utilisation légère, contre 9 litres minimum pour un réservoir classique. À partir de 50 euros donc rapidement rentabilisé.

Un WC double touche permet de réaliser une économie d’eau de 45 à 60 % soit plus de 5.000l/an/personne !

Certains réservoirs sont dotés d’un équipement qui permet de récupérer l’eau pour se laver les mains lorsqu’on tire la chasse, en la redirigeant dans le réservoir du WC pour la prochaine…

Les plaquettes Éco-WC

Il est également facile de contrôler cette consommation par un kit de deux plaquettes Éco-WC insérées au fond du réservoir des toilettes. Celles-ci forment un barrage dans le réservoir de toilette, qui sert à retenir le surplus d’eau, normalement gaspillé lors de la chasse d’eau.

Fabriquées à partir de matériaux recyclés, ces plaquettes écolo permettent des économies d’eau importantes (plus de 4.000 litres d’eau économisés par an/personne pour un réservoir classique).

Encore plus économiques

Placer au fond du réservoir de grosses pierres, des bouteilles remplies de sable, de terre ou d’eau de pluie, des bocaux en verre ouverts

Les toilettes sèches

Pour les amoureux du compost et ceux qui désirent ne plus consommer du tout d’eau via leur toilette, voici une ultime résolution : fabriquer ses toilettes sèches !

En un an sur Terre, nous produisons plus de 720 millions de tonnes d’excréments et 570 millions de tonnes d’urine. Ces déjections sont pleines de nutriments qui ne demandent qu’à être utilisées (engrais, biogaz) mais elles se perdent au fond de nos cuvettes en Occident et vont polluer les sols dans les pays les plus démunis !

En tous cas, selon le dernier baromètre Kantar/C.I.eau « Les Français et l’eau » 2020(2), 87 % des consommateurs accepteraient d’utiliser une eau du robinet issue du recyclage des eaux usées pour leurs usages domestiques (hygiène, sanitaire, nettoyage…) et 55 % boiraient une eau du robinet issue du recyclage des eaux usées.

Article mis à jour et republié

Illustration bannière : On jette l’eau potable et donc l’argent dans les toilettes alors que plus de 800 millions de personnes dans le monde, privées de sanitaires, doivent pratiquer la défécation en plein air pour se soulager favorisant la prolifération d’épidémies © Firma V
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Depuis que j'ai posé mes valises en Europe, je contribue à l'action de consoGlobe.com pour imaginer ensemble le...

36 commentaires Donnez votre avis
  1. je me retiens

Moi aussi je donne mon avis