On ne jette pas tout à l’égout : 15 choses à ne jamais évacuer aux toilettes

Pour éviter de boucher vos canalisations et de polluer la planète, voici 15 choses à ne surtout jamais jeter aux toilettes.

Rédigé par Marie Mourot, le 16 Sep 2018, à 11 h 00 min

Jeter certaines choses dans les toilettes peut s’avérer extrêmement néfaste pour l’environnement. De plus, ces gestes que certains considèrent encore comme anodins peuvent sérieusement endommager vos canalisations ainsi que les stations d’épuration…

Ces choses à ne surtout jamais jeter aux toilettes

Si cela va de soi pour beaucoup d’entre nous, ce n’est pas encore le cas pour tout le monde : les toilettes ne sont pas une poubelle !

Les toilettes ne sont pas une poubelle ! © vitahima

Préservatifs, lingettes, fil dentaire, découvrez tout ce qu’il vaut mieux éviter de jeter dans les toilettes et surtout pourquoi.

#1- Les lingettes

Qu’il s’agisse de lingettes pour bébé, de lingettes intimes ou de lingettes désinfectantes soit disant biodégradables, les lingettes ne doivent jamais être jetées dans les toilettes. En effet, elles sont extrêmement résistantes et ne sont pas biodégradables !

Une fois dans les égouts, elles se gorgent de graisses et d’eau et se transforment peu à peu en masses visqueuses. De ce fait, elles peuvent obstruer les pompes de relevage des eaux usées et encombrer les grilles situées à l’entrée des stations d’épuration.

#2 – Les cotons-tiges

Les cotons-tiges sont trop petits pour être interceptés par les grilles de filtration des stations d’épuration.

Non aux cotons-tiges dans les toilettes © Clovera

Résultat, au mieux, il faut pomper la surface des bassins pour les retirer. Cependant, en cas de fortes pluies, les déversoirs d’orage évacuent l’eau des précipitations ainsi que les eaux usées afin d’éviter que la station ne déborde. Les cotons-tiges se retrouvent alors dans la nature et finissent leur vie dans les fleuves, les rivières et les océans…

Heureusement, ils vont être interdits en 2020 (mais il reste encore du temps, donc en attendant attention !)

#3 – La litière pour chat

Même si certains fabricants affirment le contraire sur leur paquet, mieux vaut jeter la litièreet les crottes à la poubelle. En effet, la plupart des chasses d’eau sont économes en eau, avec environ 1,6 litres d’eau par chasse, ce qui n’est pas suffisant pour évacuer correctement la litière.

De plus, les crottes de chat ont tendance à durcir, alors que les WC ne sont conçus que pour les déchets solubles dans l’eau.

#4 – Les rouleaux de papier toilette

Biodégradable l’aquatube ? C’est en tout cas ce qu’affirme la marque qui le commercialise. Soit disant innovant car jetable dans les toilettes, ce rouleau de papier toilette entraîne pourtant des difficultés importantes sur les réseaux d’assainissement.

Peut-on jeter un rouleau de papier dans les toilettes ? © Clovera

En effet, il représente une charge supplémentaire qui devra être éliminée en station d’épuration, ce qui en plus augmente la consommation d’énergie. Mieux vaut le jeter dans la poubelle de tri ou le composter.

#5 – Les chewing-gum

Cela peut paraître incroyable mais oui, certaines personnes jettent bien leur chewing-gum dans les toilettes. Pourtant, cela paraît évident : un chewing-gum jeté dans les toilettes ne va pas s’éliminer correctement. Il va se fixer aux canalisations et provoquer des dégâts…

En plus, il lui faudra plus de 5 ans pour se dégradé dans la nature !

#6 – Les serviettes hygiéniques et des tampons

Les serviettes et les tampons ne se dissolvent pas dans l’eau. Tout comme les fameux emballages plastiques qui entourent les tampons.

Ni serviettes ni tampons dans les toilettes © MasAnyanka

En moyenne, une serviette ou un tampon jeté dans les toilettes met 500 ans à se désagréger. Véritable fléau pour les stations d’épuration et l’environnement, il est donc préférable des les jeter dans une poubelle prévue à cet effet.

Et ce même pour les tampons, quand bien même les fabricants prétendent le contraire sur certains emballages (à l’instar des lingettes).

#7 – Les lentilles de contact

Une étude a récemment montré que jeter ses lentilles de contact dans les toilettes contribuaient à la pollution plastique. En effet, non biodégradables, elles sont petites et flexibles et se retrouvent facilement dans les boues d’épuration.

Lire aussi : Jeter ses lentilles de contact dans les toilettes, quelle mauvaise idée

Ainsi, si vous aviez l’habitude de jeter vos lentilles dans les toilettes (ou dans le lavabo ! ), jetez-les désormais simplement à la poubelle.

Lire page suivante : suite des gestes à éviter

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice web freelance et maman de deux enfants, je me suis toujours sentie très concernée par l'écologie et le développement durable. Constamment en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis