Pourquoi préférer une crème solaire bio ?

Bientôt l’été, ses premiers rayons… et ses premiers coups de soleil. Pour s’en protéger, mieux vaut choisir une crème solaire bio. Interview exclusive d’Ingrid, experte beauté chez Acorelle.

Rédigé par Pauline Petit, le 9 Jun 2017, à 7 h 49 min

Comme tous les cosmétiques bio, les crèmes solaires bio respectent un cahier des charges précis. Ils sont à préférer car sont plus respectueux de l’environnement et de la santé que des produits solaires classiques. Un professionnel de la cosmétique bio Made in France, Acorelle, répond à nos questions sur les soins solaires bio.

ConsoGlobe.com : Qu’est-ce qu’une crème solaire bio ?

Acorelle : Un soin solaire bio est un produit de protection solaire qui est labellisé et certifié bio et qui répond au cahier des charges strict imposé par la charte de la cosmétique bio.

Il contient un filtre solaire minéral naturel : le dioxyde de titane ou l’oxyde de zinc, deux seuls filtres autorisés par la réglementation. Acorelle utilise exclusivement du dioxyde de titane, sans impact sur le milieu marin.

De plus le corps de formule est naturel et ne contient aucun ingrédient nocif et le parfum est également naturel, développé sans substances photosensibilisantes pour éviter tout risques de taches ou réactions allergiques liées au soleil.

ConsoGlobe.com : Quelle est la différence par rapport à un produit solaire conventionnel ? 

Acorelle : Un produit solaire conventionnel peut contenir un cocktail de différents filtres synthétiques qui peuvent être allergisants (en interaction avec des traitements), perturbateurs endocriniens et qui peuvent ne être pas stables à la lumière. C’est la raison pour laquelle on conseille souvent de ne pas laisser son produit solaire en plein soleil.

Ces filtres solaires vont absorber les rayons UV tandis que les filtres minéraux comme le dioxyde de titane ou l’oxyde de zinc vont les réfléchir. De plus, les produits solaires conventionnels devront être appliqués 20 minutes avant l’exposition contrairement aux filtres minéraux qui ont une action immédiate.

ConsoGlobe : Pourquoi les crèmes solaires bio sont généralement plus dures à étaler ?

Acorelle : Les filtres minéraux sont des poudres blanches qui sont difficiles à formuler et qui donnent des formules plutôt blanches, épaisses et qui laissent très souvent un film blanc/bleu sur la peau après la baignade.

soin solaire bio

Il est important de se protéger du soleil ©Africa Studio

Pour pallier cette difficulté, les industriels ont réduit la taille des particules des filtres afin de les rendre plus fines et donc moins visibles, tout en gardant une taille supérieure à 100 nanomètres pour ne pas pénétrer la barrière cutanée.

Les protections solaires Acorelle sont très agréables et faciles à utiliser, la formule est transparente et ne laisse pas de traces blanches sur la peau.

ConsoGlobe.com : Vos crèmes solaires sont donc exemptes de nanoparticules ?

Oui, nos particules de dioxyde de titane ont une taille supérieure à 300nm.

ConsoGlobe.com : On accuse souvent la crème solaire de provoquer la destruction des écosystèmes marins. Qu’en est-il des crèmes solaires bio ?

Le dioxyde de titane n’est pas nocif pour le milieu marin et nos formules sont entre 75 % et 80 % biodégradables. Actuellement, le dioxyde de titane apparaît comme étant la meilleure option pour le milieu marin car il  ne se fixerait pas sur les coraux et ne pénétrerait pas les petits organismes marins.

Lire page suivante : la composition d’une crème solaire bio

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Dommage que ces produits valent une fortune ! :/

Moi aussi je donne mon avis