La saga des sucres 100 % naturels

À la fois carburant indispensable au bon fonctionnement de notre organisme et ennemi de notre santé, le sucre déchaîne les passions. Sous quelles formes peut-il se révéler autant doux, naturel, équitable et/ou bio, que doté de vertus pour la santé ?

Rédigé par Jean-Marie, le 2 May 2016, à 9 h 00 min

Le sucre de coco, un index glycémique bas

CC : ReeBeckiSupergirl

CC : ReeBeckiSupergirl

La noix de coco est vraiment un aliment exceptionnel tant on peut le consommer de dizaines de manières ! Son huile est à conseiller pour la cuisson car elle est très stable. Mais c’est aussi un très bon cosmétique, qui hydrate à la perfection la peau et les cheveux. Les intolérants au gluten peuvent également utiliser la farine de coco en remplacement de farine de blé par exemple.

Le sucre de coco ou plutôt, de fleur de coco est originaire d’Asie du Sud-Est. On l’obtient par évaporation du nectar des fleurs de cocotier après cuisson. C’est un des tops des sucres naturels : un index glycémique bas, une grande richesse en antioxydants et en sels minéraux, une saveur très agréable et une utilisation aisée. Sa saveur est proche de celle de la cassonade, mais contrairement à elle, il ne peut pas se flamber au chalumeau sur vos crèmes brûlées par exemple.

En revanche, il a quelques petits inconvénients : il est très riche en fructose, donc il ne faut pas en abuser. Également, le sucre de coco reste un produit assez cher.

Lire la suite : Le sirop d’érable

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour Messieurs,
    puis-je avoir la liste de dix pays :
    – producteurs du sucre de canne
    – consommateurs du sucre de canne et
    – producteurs de sucre de betterave
    – consommateurs de sucre de betterave?

    Merci

  2. Dans votre article vos faites abstraction de l’usage du miel. Pour quelle raison?

  3. Et le xylithol ? Pourquoi n’en parlez-vous pas ?
    Bonne journée

  4. L’argument « naturel » de la stévia est plus un argument commercial que la réalité ! En effet, la substance sucrée de la plante est extraite par un procédé chimique complexe… On s’éloigne donc grandement d’un simple produit « naturel ». Le site non commercial EDULCO.COM est une mine d’information pour tous ceux qui s’intéresse aux édulcorants. Un des posts parle justement de cet aspect hautement marketing de la stévia : la stévia si naturelle face à l’horrible aspartam, totalement chimique…

    • J’ajouterais que la Stévia est une plante médicinale à laquelle on prête des vertues abortives à forte dose (qui provoque des avortements). Mais les plantes ont aussi des effets à dose homéopathique ! L’OMS assure que sa consommation est sans risque. Mais on a déjà eu droit à l’aspartame sans risque, aux vaccins sans risque etc… alors moi je préfère m’abstenir, enceinte ou pas.

  5. Que dire du sucre de bouleau ?

Moi aussi je donne mon avis