10 remèdes naturels pour faire partir les bleus plus vite

Les bleus, ou hématomes, sont non seulement gênants et douloureux mais aussi inesthétiques. Pour les faire disparaître rapidement et aider vos vaisseaux sanguins à se régénérer, consoGlobe.com vous propose d’essayer des remèdes naturels comme l’ail, l’arnica ou encore l’oignon.

Rédigé par Lucia García Botana, le 7 Aug 2018, à 14 h 15 min

Remède à l’eau d’hamamélis pour se débarrasser rapidement des bleus

L’application de l’eau d’hamamélis sur l’hématome aidera à réduire l’inflammation et la douleur rapidement. Cette infusion végétale à des propriétés calmantes et favorise la récupération des tissus.

© Martien van Gaalen

L’hamamélis est une plante très populaire au Japon et en Chine, pour ses propriétés curatives. L’obtention de l’eau d’hamamélis est très simple : il faut faire bouillir pendant 10 minutes 10 grammes de feuilles d’hamamélis séchées dans 250 cl d’eau. Puis, laissez refroidir avant l’application.

Illustration bannière : Femme avec un bleu au genou – © pichit
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai grandi dans la région rurale de Galicia, en Espagne, où les montagnes et les forêts rencontrent l'océan Atlantique. Ma conscience envers la protection...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. pour moi ça fonctionne sa la reduit je vais continue a le faire

  2. trop cooool

  3. Pour les bleus la chromatothérapie propose:
    – un projection de 4mn de lumière rouge suivie de 50 secondes de lumière verte puis 20 mn derelaxation dans le noir.
    – une application d’un gel homéopatique de Fer qui a une longueur d’onde dans le rouge. uniquement si la plaie n’est pas ouverte.
    La longueur d’onde rouge (comme la glace) envoie une information « froid » qui provoque une réaction « chaleur » de l’organisme neutralisant le « froid » du traumatisme. Mais plus efficace que la glace qui en même temps apporte des calories froides qui ont un effet opposé (source « Guide thérapeutique des couleurs par Dr.C.Agrapart).

Moi aussi je donne mon avis