Jardin bio : les 10 règles d’or pour jardiner sain

Marre du Roundup ? Envie de passer à un jardin bio plutôt que de manger des pesticides au potager ? ConsoGlobe.com vous donne quelques judicieux conseils.

Rédigé par Mark, le 17 Jul 2015, à 12 h 41 min

3. Réussissez votre compost : de l’engrais naturel !

Réaliser un compost à la maison a deux avantages : en premier lieu cela règle le problème des déchets verts, pelouse comprise, et des épluchures de la cuisine, à défaut de prendre une poule. En deuxième lieu, c’est un fertilisant naturel pour le sol, utilisable sur tous les jardins et tous les sols.

Autre avantage qu’on a tendance à oublier : cela réduit les mauvaises herbes, à condition de ne pas mettre dans le compost les mauvaises herbes en fleurs.

jardin bio jardin naturel jardiner sans pesticide engrais

Utiliser les déchets végétaux permet de fabriquer du compost de qualité à la maison © Shutterstock

Côté compost, on peut procéder de plusieurs manières : on peut fabriquer du compost à l’air libre en réservant un espace d’au moins un mètre carré ou d’utiliser un bac à compost, un composteur. Ensuite c’est la fête aux déchets compostables : copeaux de bois, restes de fromage ou de pain, épluchures, coquilles, journaux, fleurs fanées, excréments d’animaux, le tout à mélanger régulièrement. Il faut environ six mois pour obtenir un compost correct.

L’alternative, ce sont les engrais naturels bio disponibles en jardineries ou magasins bio.

Lire page suivante : choisissez les bons plants

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Quand il n'écrit pas, Mark jardine ! Partageant son temps entre Dijon et Londres, il met au service ses compétences pour faire avancer le monde vers un...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis