C’est de saison : 10 astuces pour éviter les « dé-confitures » !

La fin de l’été est le moment idéal pour faire des confitures : les fruits sont mûrs à point et en abondance dans les arbres ou sur les étals.

Rédigé par Brigitte Valotto, le 2 Sep 2017, à 10 h 10 min
C’est de saison : 10 astuces pour éviter les « dé-confitures » !
Précédent
Suivant

Réussir ses confitures : un ustensile indispensable

L’écumoire est indispensable à la réussite : Oui, absolument ! Elle permet de retirer au terme de la cuisson la mousse épaisse, et peu ragoûtante, qui se forme à la surface des fruits pendant l’ébullition. Seuls les agrumes y échappent ! En outre, l’écumoire peut aussi servir à écraser les fruits en cours de cuisson, pour bien extraire leur jus.

 La stérilisation des bocaux à l’eau bouillante, c’est l’étape incontournable : Pas forcément

Certes, l’usage traditionnel est de faire bouillir les pots pendant une dizaine de minutes dans une grande casserole, puis de les retourner sur un linge propre pour s’assurer qu’ils soient bien stérilisés.

pots de confiture

Le mieux est de conserver les pots à l’envers © ds46

Mais aujourd’hui, il existe un appareil magique qui se nomme lave-vaisselle… et il ferait tout aussi bien, de l’avis des pros ! Même s’il ne lave pas à 100°C, il vous assure des pots impeccables dans lesquels la confiture ne moisira pas…

La méthode traditionnelle, cuisson lente à petits bouillons, est la meilleure : Non

Une cuisson rapide permet de ne pas trop confire le fruit et de mieux conserver son goût. On peut le faire macérer dans le sucre la veille et mener ensuite une cuisson plus vive et plus rapide ; le sucre à confiture, qui assure une prise plus rapide, a aussi cet avantage.

Pour qu’elle se conserve bien, il suffit de retourner les bocaux : Oui

Il existe d’autres méthodes (paraffine, stérilisation…) mais le plus simple et le plus sûr reste de remplir le pot de confiture à chaud, à ras bord, puis de retourner aussitôt le pot sur le couvercle, jusqu’à refroidissement. Cela crée un vide d’air et vos confitures se conserveront plusieurs années !

 Les proportions idéales, c’est moitié sucre, moitié fruits : Oui, mais…

On peut aussi choisir d’alléger sa confiture en sucres – mais ne jamais en mettre moins que 40 %. Dans ce cas, mieux vaut la préparer en petites quantités. La durée de conservation sera un peu plus courte, six mois à un an.

 La meilleure des confitures, c’est celle qui laisse les fruits entiers : Cela dépend.

C’est vous qui voyez ! Il y a les tenants des fruits entiers – ou en gros morceaux – et ceux de la confiture « écrasée« , voire mixée… En fait, tout dépend de vos goûts, sachant que certains fruits se prêtent mieux à rester entiers, d’autres à être écrasés (les fruits exotiques, par exemple !) et que la façon dont vous allez déguster la confiture joue aussi ! Les morceaux de fruits sont excellents quand on mélange la confiture aux laitages, mais on peut les préférer mixés pour l’étaler sur des tartines.

Essayez différentes recettes et méthodes dans le livre « Confitures » par Lise Bienaimé (Editions de la Martinière, 45 euros). Et pour plus d’infos, vous pouvez aller faire un tour sur son blog : blog.lachambreauxconfitures.com

Illustration bannière : Confitures maison – © Nitr
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste free-lance, Brigitte Valotto est notamment une collaboratrice régulière des pages enfants, société, pratique, tourisme et actu de...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. confiture = fruits entiers
    marmelade = fruits en morceaux ou écrasés
    gelée = jus des fruits
    On peut retourner les pots pour les confitures.
    Quant aux gelées, on attend qu’elles soient refroidies pour les couvrir et on ne retourne pas les pots.

  2. J’aimerais bien savoir pourquoi il ne faut pas utiliser de sucre semoule. Il est certes plus fin que le sucre cristallisé, mais ce n’est tout de même pas du sucre glace. Le sucre semoule est en général utilisé fréquemment en pâtisserie en raison de sa finesse et je ne vois pas en quoi cela empêcherait de faire des confitures (à part le prix qui est plus élevé que le sucre cristallisé).

    Idrolix

Moi aussi je donne mon avis